9/10

Final Fantasy XIII-2 -Test

De quoi que ça cause ?

Pour ceux qui n'ont pas joué au précédent opus ou qui n'en sont pas venus à bout, lassés par la linéarité du jeu, vous pouvez partir sur de bonnes bases en consultant le prologue accessible sur l'écran titre. Ouf ! Vous apprenez ainsi tout ce qui vous manque au point de vue du passif des acteurs de ce nouvel épisode de la saga.

Pour aller au plus simple, Lightning a disparu (peut-être est-elle morte, peut-être stagne-t-elle dans une réalité parallèle ?), sa sœur cadette, Serah, sortie de sa stase cristalline, la croit toujours vivante et espère un signe d'elle.


Plumer une volaille avec un sabre

Nous, joueurs chanceux, savons que l'aînée existe quelque part puisqu'on apprend, en préambule, à gérer les combats (pour les vétérans, la révision ne fait pas de mal). Le signe que Serah attendait lui parvient : y'a plus de saison, ma bonne dame ! C'est pas décembre et les fêtes de fin d'année sont déjà passées, mais v'là que le paquet débarque, non pas par la cheminée, mais par un transporteur temporel, un jeune homme qui s'appelle Noel ! Et vous savez quoi ? Non, pas encore... Et ben, le garçon est envoyé par Lightning, on peut dire que ça tombe bien !


Noel au balcon, Pâques aux tisons
Le jeune homme propose à Serah de partir à la recherche de sa sœur et, accessoirement de son fiancé Snow (en ce début d'histoire, son absence semble plutôt mystérieuse). Les retrouver, oui mais comment ? En utilisant les portails temporels et en passant d'époque en époque. L'objectif principal de Noel est d'essayer d'empêcher l'extinction des êtres humains qui se produira à son époque (soit 700 ans plus tard).

Appesantissons-nous juste un instant sur le moyen de voyager dans le temps. Non, les héros n'empruntent pas une DeLorean, ni une horloge, mais des portails qui doivent être débloqués avec des "artefacts" à découvrir au cours des explorations, des combats contre des méchants, ce qui résoudra des "paradoxes temporels"...

De la continuité...

Les personnages qu'on a apprécié dans l'opus précédent sont tous évoqués, certains apparaissent dans le jeu, vous verrez par vous-même très vite de quoi il en retourne.


En choc, c'est chic !
Ce qui reste surtout, c'est le système de combat, dynamique, apparemment plutôt apprécié (même si j'ai largement préféré le système de combat du tome XII). Il y a toujours des stratégies à définir avant de se lancer dans les combats, en utilisant les compétences des combattants et en les combinant. Les combats s'étoffent à certains moments de quick time events lors de "combats cinématiques" ou de l'attaque synchronisée du familier allié. Ne croyez pas être en mode "pause" lorsqu'un combat s'arrête pour laisser place à une cinématique, ni n'occupez pas vos mains en de gourmands grignotages ou en de studieuses prises de notes en vue de rédaction de critiques de jeu pour Krinein, vous risquez de vous faire surprendre.

Ce qui n'a pas changé non plus, c'est la beauté des images et les couleurs chatoyantes. Le système d'expérience, quant à lui, est une forme simplifiée du précédent "cristarium".

... avec de nécessaires changements

Par contre ce qui a changé, et là on se dit HEUREUSEMENT, c'est la manière de circuler dans le jeu. L'insupportable côté linéaire de Final Fantasy XIII qui gâchait le plaisir du jeu est ici oublié, et on a l'impression que les auteurs ont tout fait pour aller à contre-courant de la construction narrative précédente. Ce complet changement de cap est troublant, les auteurs ont dû vouloir se faire pardonner.

A chaque moment (ou presque) d'exploration d'un "espace-temps", on peut revenir au vortex, appelé "Cœur de l'histoire", qui permet d'accéder aux divers lieux/temps débloqués. Cette manière de circuler m'a rappelé l'utilisation du livre d'histoires dans la cabane de Merlin dans Kingdom Hearts.

Parfois, vous serez coincés dans un portail et devrez résoudre une sorte de puzzle pour traverser ce "labyrinthe temporel" et continuer votre route. Ce n'est pas très ardu, ça permet une certaine variété dans les actions effectuées par nos héros, ça casse la routine, en somme.


Ca ne vous fait pas penser à un clip de Mickaël Jackson ?

Certains aspects du jeu ont titillé ma mémoire vidéo-ludique. Par exemple, la possibilité de "capturer" des monstres, qui deviennent des alliés sous l'appellation de "familiers". Peut-être que cela fera penser aux Pokémons à certains, ou à Dragon Quest - L'odyssée du roi maudit à d'autres. Quant au terme même de familier, il évoque le compagnon qu'ont parfois les rangers dans Guild Wars. Toujours est-il que ces alliés monstrueux s'avèrent utiles lors des batailles, car les personnages combattants (dont on a le contrôle) ne sont que deux : Serah et Noel, accompagnés par un monstre allié. Vous pourrez augmenter dans une certaine mesure leur niveau et leur faire acquérir des compétences, ainsi que les "customiser"... Quoi de plus classe qu'un gros chocobo jaune de combat, avec un ruban bleu à pois en guise de nœud-papillon ?

Autre nouveauté : le "libre-choix". Lors des conversations, vous pourrez choisir votre réplique, mais cela n'a apparemment peu d'effet sur le jeu si vous ne dites pas la "bonne" phrase.

Au rayon de la gestion des parties et donc plus précisément de la sauvegarde, plus besoin de courir après des bornes, vous pourrez sauvegarder à chaque instant ou presque. Il y a aussi des sauvegardes automatiques lorsque vous passez un portail temporel ou une cinématique. Par contre, il n'est pas possible de se créer une infinité de sauvegardes (au cas où), genre pour revenir en arrière, comme sûrement beaucoup de joueurs avaient l'habitude de le faire. Quand on reprend le cours du jeu, on a droit à un petit résumé de ce qu'on a vécu jusque là, on peut le passer quand les souvenirs sont récents, mais c'est une bonne chose lorsqu'on a délaissé le jeu un certain temps, pour se remettre dans le contexte.

Le mog qui, comme le chocobo est un "personnage" récurrent de la saga, occupe dans cet épisode une grande place et nous est sacrément utile. Il est envoyé à
Trognon
Serah par Lightning comme porte-bonheur et comme aide. Le mog, en plus d'être trop kawaï, se transforme en arme. Mais surtout, dans l'exploration il accomplit des actions essentielles au déroulement du jeu. D'une part, il avertit de la présence d'ennemis et d'autre part, "l'horloge mog" permet de choisir les conditions dans lesquelles on attaque l'adversaire. Une attaque rapide permet d'obtenir un bonus (la célérité), une attaque normale permet d'éventuellement recommencer le combat, alors qu'une attaque tardive vous ôte cette possibilité. Par ailleurs, on peut utiliser la "magie mog" pour faire apparaître des trésors et d'autres éléments invisibles de prime abord, parfois cela peut même débloquer des chemins. Enfin, lorsqu'un élément est inaccessible, on apprend à lancer notre gentil mog pour le rapprocher de ce qui nous intéresse et qu'il puisse l'activer à notre place.

Le retour du plaisir de jouer

Malgré l'échéance annoncée par Noel de l'extinction de l'espèce humaine, celle-ci
Le lieu de départ sent bon les vacances !
semble lointaine et le ton du début du jeu est bien moins dramatique que dans le précédent opus. L'ambiance presque guillerette du camp de Néo-Bodum, avec ses enfants gambadant dans le sable et ses chatons à la recherche de nourriture évoque un certain relâchement, une relative tranquillité après la catastrophe, un peu comme dans FFX-2, tout semble léger.

On ne reste pas sur ce ton badin tout le long de l'aventure, car il faut quand même se battre et sauver le monde, mais c'est agréable de ne pas sentir la même chape de plomb que la fatalité faisait peser sur nos pauvres destinées de joueurs. Le scénario s'enrichit au fil des heures de jeu et on s'éloigne un peu de la quête égoïste de Serah, pour vraiment chercher à éviter la catastrophe future, les actions que vous menez dans les espaces-temps ont des conséquences, et vous aurez accès parfois à des zones temporelles apparemment identiques, mais comme vous aurez changé le cours du temps, certaines choses seront différentes, notamment l'attitude des personnages rencontrés.

Le scénario, bien que les histoires de voyages temporels soient parfois un peu délicates à suivre, semble pourtant moins capillotracté que le précédent. Les histoires de L'Cie, de Fal' Cie et de Cie'th, de purges et de missions, m'avaient laissé dubitative. Le seul bémol, ce sont les héros bien juvéniles et pas aussi charismatiques que ce qu'on a pu connaître dans la saga.

La liberté de circuler entre les espaces-temps, de ne pas se sentir coincés contre des ennemis trop forts, d'accéder à des missions annexes qui enrichissent l'ambiance du jeu, tout ce qui avait manqué dans le précédent, est aujourd'hui retrouvé. Tout ce qui fait un Final Fantasy est de retour. Miam !

A propos de l'auteur

32 commentaires

  • Plax

    12/07/2011 à 13h27

    Répondre

    J'ai pas joué au XIII, mais ce images donnent bien envie de se lancer !http://jeux-video.krinein.com/final ... 16619.html

  • Anonyme

    12/07/2011 à 14h26

    Répondre

    Ah t'as pas joué au XIII... Je comprends pourquoi t'as envie de te lancer xD. Le XIII était une vraie torture pour moi, avec du bol, ils se rattraperont sur celui là mais je suis pas convaincu du tout. Avant, FF c'était beau et fun à jouer, maintenant, c'est juste beau... dommage.

  • Plax

    13/07/2011 à 12h33

    Répondre

    C'est vrai que le charme du VII n'est plus là...

  • knackimax

    14/07/2011 à 12h03

    Répondre

    Le XIII devient fun a jouer mais il faut un sacré temps de mise en place pour bien rentrer dans les mechaniques de jeu. Du coup on commence a apprécier vers le milieu grosso modo. Après ce passage difficile et long je trouve ca génial. C'est un peu dommage toutefois. J'espère qu'ils vont pas nous obliger a repasser par la pour pour FFXIII-2 ...

  • OuRs256

    14/07/2011 à 12h06

    Répondre

    Hum, pourquoi mon commentaire d'avant a été mis en "Invité" ? Mais LOL. Le charme du 7/8/9 et même du 10 allez. Y'a plus rien. Le 13, je l'attendais comme le messie de la PS3 (qui avait vraiment que des RPG médiocres à l'époque) pour découvrir que les équipes de Square nous ont tout pondu sauf un RPG... A vouloir faire des combats moins "statiques" ils ont tué tout le système de jeu et impossible de pas citer les ******** de couloirs de ****** interminables (que les sites de tests font durer plus de 20h). Enfin bon, grosse déception pour moi que FF13

  • OuRs256

    22/07/2011 à 14h49

    Répondre

    Bon s'ils ont changé le système de combat, je me laisserais ptet tenter, on sait jamais (mais vu FF13, j'y crois pas plus que ça )http://jeux-video.krinein.com/a-mis ... 16710.html

  • Mandark

    22/07/2011 à 15h14

    Répondre

    Crois moi, tu serais surpris !

  • Plax

    16/11/2011 à 13h23

    Répondre

    Un peu trop habillées les babes !http://jeux-video.krinein.com/final-fan ... 17675.html

  • Carlitolindo

    16/11/2011 à 13h53

    Répondre

    attendre jusqu'au 3 fevrier c'est trop dur je viens de télécharger le trailer en full hd sur ma ps3 et sérieusement j'en ai pris plein la poire et avec ce que vous annoncez dans cet article sur la profondeur du jeu l'attente va me paraître interminable!

    Ça fait plaisir de voir que kitase and co on retenu la leçon par rapport au ff XIII tout du moins je l’espère j'ai hâte j'ai hâte!!!!!!!!!!

  • OuRs256

    03/02/2012 à 00h03

    Répondre

    Je suis toujours pas convaincu :/http://jeux-video.krinein.com/final-fan ... 18115.html

  • Canette Ultra

    03/02/2012 à 09h13

    Répondre

    Pareil !
    De plus, je trouve le système de combat soporifique

  • Carlitolindo

    03/02/2012 à 10h33

    Répondre

    Ah je suis comme un dingue je dois attendre encore avant d'allé l'acheter j'en peux plus d'attendre! il corrige tout ce qui m'avait gavé dans l'ancien

  • Maverick

    03/02/2012 à 10h42

    Répondre

    Je trouve les FF à chier personnellement. Le système de jeu est soporifique et le design ne m'emballe pas du tout!! (Je trouve toujours que les personnages ressemblent soit à des stéréotypes de gays imberbes et soit à de poufs qui font des calendriers automobiles en version japonaise sans les yeux bridées

  • Plax

    03/02/2012 à 11h16

    Répondre

    Putain les mecs, vous vous rendez compte de ce que vous dites de FF ? On a pas le droit de critiquer comme ça

  • cubik

    03/02/2012 à 11h27

    Répondre

    Perso, ça m'a toujours endormi, les FF
    Qu'un rpg, japonais de surcroit, soit lent, je le concois (d'ailleurs, j'aime bien Lost odissey qui est pourtant super lent)
    mais les FF, à chaque fois que j'ai tenté, j'ai non seulement trouvé ça lent, mais aussi long, pour ne pas dire chiant
    je crois que je ne comprendrai jamais le succès de ces jeux

  • Maverick

    03/02/2012 à 11h35

    Répondre

    J'ai aimé le FF7 à sa sortie car c'etait novateur pour nous les européens. Mais les 8/9/10 qu'est ce que c'était chiant

    Et les suites encore pires!!

  • Penthesilea

    03/02/2012 à 11h40

    Répondre

    alors comme ça y'en a qui n'aiment que les trucs rapides ?
    j'estime (et je ne dois pas être la seule) que ça peut être bon quand c'est long...
    ça marche aussi avec les romans, y'a des romans qu'on aimerait ne pas voir se terminer

  • Penthesilea

    03/02/2012 à 11h41

    Répondre

    Carlitolindo a dit :
    il corrige tout ce qui m'avait gavé dans l'ancien

    c'est ce qui m'a plu, je n'ai pas aimé le précédent à cause de la linéarité du jeu

  • OuRs256

    03/02/2012 à 11h42

    Répondre

    Plax a dit :
    Putain les mecs, vous vous rendez compte de ce que vous dites de FF ? On a pas le droit de critiquer comme ça


    Non mais FF depuis qu'ils "s'européanisent", ça n'a aucun intérêt... Autant le VII était sympa pour le côté "ouah des cinématiques de ouf!", le VIII j'ai adoré le côté guerre mais les 9/10/10-2/12... beurk :/. Je préfère ressort mes FF3/4/5/6, ils sont bien meilleurs

    Et Penthe, ce qui me dérange, c'est pas la longueur, c'est véritablement la tournure qu'à pris la série. C'est tout sauf un RPG...

  • cubik

    03/02/2012 à 11h50

    Répondre

    Penthesilea a dit :
    alors comme ça y'en a qui n'aiment que les trucs rapides ?
    j'estime (et je ne dois pas être la seule) que ça peut être bon quand c'est long...
    ça marche aussi avec les romans, y'a des romans qu'on aimerait ne pas voir se terminer


    Va teste Lost Odissey, tu me diras si c'est rapide >

  • Penthesilea

    03/02/2012 à 12h16

    Répondre

    OuRs256 a dit :

    Et Penthe, ce qui me dérange, c'est pas la longueur, c'est véritablement la tournure qu'à pris la série. C'est tout sauf un RPG...


    moi j'ai eu droit à accéder à une console que tardivement donc j'ai commencé avec le FFX, apres je me suis rattrapée en jouant au VIII et au VII mais forcément mes premiers émois ludiques ont formaté mes gouts
    le système de combat du XII est mon préféré et je garde une tendresse particulière pour Auron

    la saga est peut etre devenue plus grand public, et les amateurs des premiers temps sont déçus de l'évolution des scénarios et des système de jeu...

  • Guillaume

    03/02/2012 à 13h09

    Répondre

    Jamais été très fan des FF, notamment à cause de la mécanique des combats.
    Et puis, l'univers, j'ai toujours eu du mal à l'apprécier.

  • naweug

    03/02/2012 à 13h35

    Répondre

    Je n'aime pas les jeux rapides, mais les FF m'ont toujours gonflée. De plus, je ne suis pas fan de RPG et les combats tour à tour sont longs et inintéressants. Le seul point positif : c'est graphiquement sympa.

  • OuRs256

    03/02/2012 à 13h39

    Répondre

    Penthesilea a dit :
    OuRs256 a dit :

    Et Penthe, ce qui me dérange, c'est pas la longueur, c'est véritablement la tournure qu'à pris la série. C'est tout sauf un RPG...


    moi j'ai eu droit à accéder à une console que tardivement donc j'ai commencé avec le FFX, apres je me suis rattrapée en jouant au VIII et au VII mais forcément mes premiers émois ludiques ont formaté mes gouts
    le système de combat du XII est mon préféré et je garde une tendresse particulière pour Auron

    la saga est peut etre devenue plus grand public, et les amateurs des premiers temps sont déçus de l'évolution des scénarios et des système de jeu...


    Dépêche toi d'aller acheter une DS (si t'en a pas déjà une ) et FF3 et 4 alors parce que c'est des petites bombes =D

  • cubik

    03/02/2012 à 14h04

    Répondre

    FF VII (puisqu'il parait que c'est le meilleur), il a été porté sur quelles consoles?

  • OuRs256

    03/02/2012 à 14h24

    Répondre

    cubik a dit :
    FF VII (puisqu'il parait que c'est le meilleur), il a été porté sur quelles consoles?


    Il est sorti à la base sur PSOne. Ils l'ont ressorti en version PSN pour PSP et PS3. Y'a aussi une version PC qui existe.

    C'est loin d'être le meilleur selon mes critères mais bon... (le 8 est bien plus abouti et bien plus épique).

  • cubik

    03/02/2012 à 14h52

    Répondre

    psp? faudra que je regarde ca, tiens

  • OuRs256

    03/02/2012 à 15h07

    Répondre

    cubik a dit :
    psp? faudra que je regarde ca, tiens


    Oui ils l'ont ressorti en classique PS1 ^^

  • Lanfeust_deTroy1

    06/02/2012 à 15h04

    Répondre

    Ben moi, autant être clair aussi, les FF, ça m'a toujours fait chi** ... euh, j'aime pas vraiment !

    De toute façon ,c'est le style, j'aime quasi aucun T-RPG ou J-RPG. Le système de combat me bloque, je me sens pas concerné : j'ai pas l'impression que c'est moi qui joue.

    Pourtant, qu'est-ce que je peux aimer les RPG, A-RPG et Hack&Slash.
    Je sens bien que je rate parfois de bons jeux, mais bon, rien à faire, impossible pour moi d'y jouer!

    D'ailleurs, au sujet de FF, vous en pensez quoi de la fin de FF XIII-2 et de la polémique à ce sujet (DLC) ?

  • Choucroot

    06/02/2012 à 15h28

    Répondre

    OuRs256 a dit :
    C'est loin d'être le meilleur selon mes critères mais bon... (le 8 est bien plus abouti et bien plus épique).

  • Carlitolindo

    07/02/2012 à 13h42

    Répondre

    Le VIII c'est de la bombe je l'avais taxé à ma soeur sur PS1 qui n'avait pas trop apprécier et de ce fait ce fut le premier RPG auquel j'ai joué et c'est indescriptible tellement j 'ai pu y joué et d’ailleurs j ai la version psp et j' y joue toujours...

  • Choucroot

    07/02/2012 à 16h56

    Répondre

    C'est dingue à comme les fans de ff8 sont tous nés après 1988... Et n'ont probablement pas de grand frère gamer pour les avoir remis dans le droit chemin à l'époque
    En tout cas je ne croirai jamais celui qui dit avoir préféré le 8 au 7 en ayant commencé par le 7 (ou n'importe quel autre avant).

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein jeux vidéo c'est des tests de jeux vidéo et de l'actualité. Le dernier Mario sur Nintendo 3DS, le dernier Zelda sur Wii U, le dernier Assassin's Creed sur Xbox One, le dernier Infamous sur PS4, vous attirent ? Lisez ce qu'on en pense !

Rubriques