8/10

Frantics - Le party-game version PS4

Dernier né de la gamme PlayLink de Sony, Frantics vous permet d'affronter vos amis (mais pas seulement) dans des mini-jeux funs et accessibles, via votre smartphone chéri.

Annoncée en 2017, la gamme PlayLink de Sony regroupe des jeux multijoueurs contrôlés non pas via les  bonnes vieilles DualShock mais par votre smartphone. Pas besoin donc d'avoir 15 manettes pour pouvoir jouer avec ses amis autour d'un apéro et passer un bon moment. Sur le principe, ça commence déjà bien et les contrôles sont suffisamment simples pour qu'on s'amuse rapidement.


Des enchères vous permettront d'acheter un bonus pour l'une des manches

Frantics est donc le dernier jeu à sortir sous cette collection et c'est le digne héritier des party games qu'on a pu connaître par le passé tels que Buzz ou les Mario Party de Nintendo. Mais commençons par le commencement : une fois l'appli installée sur votre téléphone, vous pourrez prendre une photo, choisir un pseudo et un avatar sous la forme d'un animal en pâte à modeler. Une fois tout le monde connecté à la session de jeu via WiFi, les choses sérieuses pourront commencer avec la douzaine de mini-jeux qui est proposée. Variés, ces derniers vont de la course d'obstacles pendant laquelle il est possible de jeter ses adversaires dans le mur, à une espèce de curling sur fauteuil de bureau en passant par un saut en parachute où il faut être le dernier à ouvrir son parachute.


Les persos semblent un peu moches mais le parti pris est cohérent et les animations sont réussies

Un peu simple, me direz-vous ? On pourrait le penser mais le jeu vous permet de chahuter vos adversaires : dans le clone du curling, vous pourrez placer un piège n'importe où sur la map, des bombes apparaîtront lors du saut en parachute et il faudra vous en débarrasser au profit d'un de vos camarades. Vous vous êtes fait éliminer un peu trop rapidement lors d'un jeu ? Pas de problème, vous pourrez le geler ou faire se dérober le sol sous les pieds d'un joueur toujours en cours. Les moyens de pourrir les autres joueurs ne manquent donc pas et c'est sans compter sur l'esprit taquin de l'hôte du jeu, Renard qui donnera des pièces bonus au joueur en ayant le plus ramassé dans une manche ("Vive le capitalisme !") ou assignera une mission secrète à un joueur, comme aider un autre joueur à gagner, pour lui faire gagner une couronne. Une fois arrivé à la fin des épreuves, les couronnes se transforment en vie pour l'épreuve finale qui sera une mêlée générale sur une plate-forme aérienne dont il faudra faire tomber les autres joueurs.


Patience - Calme - Sérénité

Frantics ne propose rien de bien révolutionnaire mais les mini-jeux ont le mérite d'être variés de même que les contrôles via smartphone qui nécessiteront soit d'utiliser le gyroscope ou plus simplement de viser ou d'activer des boutons sur l'écran. Le concept est suffisamment original pour être salué et les contrôles assez simples pour être accessibles au plus grand nombre. Le ton humoristique du jeu, les vannes de Renard et le bonus inutile en cas de victoire rappellent Buzz qui avait fait les belles heures de la PS3. On passe un bon moment et on y revient volontiers pour découvrir de nouveaux jeux ou de nouvelles façons de pourrir les joueurs, le tout pour la modique somme de 20 €, alors pourquoi s'en priver ?

A propos de l'auteur

Métalleux confirmé // PlayStation lover // Bouffeur de manga // Cinéphile mais pas zoophile // Codeur professionnel // Lecteur électronique et câlineur de chatons since 1987.

    0 commentaires

    Participer à la discussion

    Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

    Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

    Krinein jeux vidéo c'est des tests de jeux vidéo et de l'actualité. Le dernier Mario sur Nintendo 3DS, le dernier Zelda sur Wii U, le dernier Assassin's Creed sur Xbox One, le dernier Infamous sur PS4, vous attirent ? Lisez ce qu'on en pense !

    Rubriques