6/10

Gear.Club Unlimited 2 - Test

Les jeux de courses ne sont pas légions sur Switch. Gear.Club Unlimited profite de ce vide pour nous lancer un second épisode afin de trouver encore un peu plus son public.

Il est vrai que j'attendais depuis un petit moment de mettre la main sur un bon jeu de bagnoles typé arcade, afin de pouvoir jouer en nomade quand ma Xbox et mon Forza ne sont pas à portée de main. Gear.Club Unlimited premier du nom avait eu un bon écho lors de sa sortie, malgré les défauts d'un portage de jeu axé mobile sur consoles. Gear.Club Unlimited 2 apporte donc son lot de nouveautés avec un contenu plus riche et une inspiration clairement identifiée auprès d'un précédent jeu du studio à savoir le très sympa Test Drive Unlimited 2. Ce dernier m'avait vraiment enthousiasmé à l'époque malgré un bug de sauvegarde horrible qui m'avait fait perdre une petite vingtaine d'heures de jeu. J'en suis encore tout traumatisé, mais ce n'est pas le sujet.


DR.

La trame scénaristique de Gear.Club Unlimited 2 est proche du néant. On incarne un petit nouveau qui remplace un pilote au pied lever et bien entendu, on est un pro du volant, du coup, on va faire ses classes et gagner toutes les courses du coin. Vous allez me dire, on s'en tamponne, et c'est vrai. On a rarement vu un scénario potable dans un jeu de bagnoles, en tout cas pas depuis un moment.

La conduite est typée arcade. On peut activer beaucoup d'aides (freinage, trajectoire etc…) afin d'aider les joueurs les moins exigeants, mais si on joue sans aide, on reste loin d'une simulation automobile. La voiture peut rebondir sur les murs ou les concurrents, cela ne nous freinera qu'un peu. Un classique du genre, on n'est pas là pour se prendre la tête. Mais malheureusement, malgré sa conduite accessible, ce titre manque clairement de fun. On s'ennuie dans les courses. Les tracés ne sont pas bien folichons, l'ambiance sonore en retrait, avec une musique inexistante ou presque. L'IA ne vole pas bien haut et conduit sur rail. Vous n'allez pas avoir envie de faire une nuit blanche à enchaîner les kilomètres au compteur. Et c'est bien dommage, car c'est ce que j'espérais avec Gear.Club Unlimited 2 : un jeu simple et fun. Il est juste simple….


DR.

Techniquement parlant, nous sommes sur Switch, il faut donc s'éloigner des standards « jeux de courses 4K HDR powaaaa » des consoles concurrentes. On a l'impression de jouer en fait à Test Drive Unlimited 2 version Xbox 360 mais sur une console portable. C'est déjà donc pas mal. Mais il faudra accepter l'aliasing prononcé, les textures pauvres et le manque de couleurs. Les reflets sur les voitures sont d'ailleurs trop accentuées pour faire réalistes. Et un autre défaut à mon goût : l'absence de vraie vue intérieur. On doit se coltiner le capot à l'écran, ce qui est stupide, car il gêne la visibilité avec ces reflets… Vous aurez aussi quelques bugs bien sympas comme les mécanos qui se traversent en mode fantôme, ou les voitures qui font des sorties de route pour poper directement sur notre tronche. Je suis pointilleux, mais cela fait tache pour un titre vendu au prix fort.


DR.

Cela dit, la durée de vie de Gear.Club Unlimited 2 est plus que correcte, avec plusieurs classes de véhicules, une progression assez longue, la possibilité de personnaliser ses voitures, et un mode multijoueurs. Le contenu est là, il faudra juste réussir à trouver du plaisir en jouant.

Mon avis est plutôt mitigé au final avec de bons ingrédients à la base, mais un produit final assez bancal. Par exemple, lorsqu'on fait une course, le poids de la voiture semble changer en fonction du revêtement. Ce qui est stupide, une voiture ne peut pas d'un coup devenir légère car on roule sur de la terre. De même les sensations de survirages sont totalement aléatoire d'un virage à l'autre, ce qui peut vite être problématique. Finalement, on décide de la jouer « rail de sécurité » en tapant dans les murs pour perdre de la vitesse. Au cas où, il y a la fonction « rewind » pour revenir en arrière et refaire son virage, mais ce n'est pas très utile vu le niveau des adversaires.


DR.

Gear.Club Unlimited 2 est un jeu de course arcade complet mais qui n'offre pas le fun qu'on espérait. Il aurait plutôt fallu pondre un remake de Test Drive Unlimited 2 avec un autre nom (en cas de problème de licence) pour avoir un jeu plus sympa à jouer. Le manque de concurrence sur Switch lui fera trouver son public, mais si on regarde ce qui se fait ailleurs, cela fait mal aux yeux et à notre petit cœur de gamer fou de course arcade. Dommage.

Partager cet article
A voir

911 Operator

A propos de l'auteur

Le fanboy Xbox de l'équipe

    0 commentaires

    Participer à la discussion

    Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

    Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

    Krinein jeux vidéo c'est des tests de jeux vidéo et de l'actualité. Le dernier Mario sur Nintendo 3DS, le dernier Zelda sur Wii U, le dernier Assassin's Creed sur Xbox One, le dernier Infamous sur PS4, vous attirent ? Lisez ce qu'on en pense !

    Rubriques