8.5/10

Ghost Trick : Détective Fantôme - Test

Sans hésiter on peut classer Ghost Trick parmi les meilleurs jeux DS de ces quatre dernières années et on ne peut que le féliciter d’avoir su inventer un nouveau genre, même si la qualité graphique laisse à désirer. N’hésitez donc pas à vous y plonger. Il n’y a qu’en l’essayant que vous comprendrez vraiment comment un mort qui se balade dans les objets et retourne quatre minutes dans le passé peut changer le destin. Alors, vous réaliserez toute la saveur du concept.

Une fois de plus, même au crépuscule de sa vie, la petite DS nous prouve qu'elle est un réservoir inépuisable d'originalité, de créativité et d'innovation en matière de jeux vidéo.  Après les précurseurs que furent Phoenix Wright, Trauma Center, Programme d'Entraînement Cérébral du Dr Kawashima, Time Hollow, Miami Crisis, Pr Layton et bien d'autres, Ghost Trick vient à son tour nous livrer un nouveau, surprenant et savoureux concept.


Retour 4 minutes dans le passé
Tout en se lançant, à l'instar de Time Hollow, même si c'est de façon bien moins ambitieuse, dans la complexe richesse des voyages temporels, Ghost Trick nous fait incarner un personnage tout juste assassiné, et donc mort, qui se promène d'objet en objet pour changer le destin et sauver des vies. Voilà deux ingrédients explosifs, à la fois séparément mais aussi et surtout dans leur combinaison. Et on doit bien admettre qu'on reconnaît là la touche géniale des concepteurs de Phoenix Wright : humour, scénario en béton, rythme, difficulté assez élevée mais progressive et bien dosée.

Et oui, nécessairement sur un jeu comme celui-là, on s'y attendait bien, on a un beau scénario haletant, truffé de rebondissements et de nombreux personnages variés. On a aussi un univers complètement décalé et des loufoqueries incessantes qui dépassent de loin celles qu'on pouvait voir chez Phoenix et c'est une excellente surprise. Faire rire devant une console n'est pas donné à tous les jeux.


On se dépêche, il faut les sauver !
Côté rythme, il n'y a également rien à pointer du doigt, ou plutôt si, mais au bon sens du terme. L'excellente idée proposée par le jeu est admirablement bien exploitée. On alterne entre des passages où l'objectif consiste à simplement récolter des indices et à se déplacer en toute tranquillité d'esprit pour rejoindre un lieu précis (phases lentes), et des passages où la mission est là de sauver une vie en remontant le temps : on ne dispose dans ce type de mission que de quatre minutes (je ne sais pas si ce sont vraiment quatre minutes qui s'écoulent mais ce n'est pas bien long en tout cas) pour arriver à déjouer un scénario infernal conduisant à la mort d'un être vivant (phases rapides). Autant dire que ces phases-là nécessitent d'être réactif et rapide. On réussit rarement du premier coup d'ailleurs. De ce fait, l'alternance entre ces deux types de phases, lentes et rapides, donne un excellent rythme au jeu, maintient vivement l'intérêt du joueur voire le pousse à ne jamais arrêter le jeu. L'histoire assez rocambolesque contribue bien sûr aussi à cela. Et le fait que, quelle que soit la phase, le jeu proposé nécessite observation, réflexion, un peu d'instinct et de chance aussi (il peut arriver de découvrir la solution plus ou moins par hasard), est tout à fait savoureux lorsqu'on est amateur de toute forme de jeu d'esprit. On ne doute pas que les appels au secours et solutions complètes fleuriront rapidement sur internet et dans les forums.


Dans le genre loufoque...
Car, que les choses soient bien claires, Capcom n'a jamais offert la facilité dans Phoenix Wright, il ne l'offre pas plus dans Ghost Trick, même s'il y a bien quelques indices. La difficulté est heureusement assez progressive et on a donc largement le temps de s'habituer à ce drôle de concept et à en percevoir toutes les potentialités. Idem pour les sons et musiques : Capcom ne faillit pas à ses bonnes habitudes et nous livre d'excellentes mélodies techno-électro en totale harmonie avec le rythme du jeu ou avec les scènes d'action. Avec 18 chapitres et environ 20H de jeu, la durée de vie est également à l'honneur, sans parler des commandes aussi naturelles que tout à fait adaptées au style du jeu et au stylet de la DS. Quoi de plus naturel de toute façon que de jouer directement avec sa main sans passer par les boutons ?


Encore plus moche sur DSi XL.
Au final, ce qui pêche, ce sont les graphismes. Autant le style de dessin choisi a du caractère, un peu comme celui du Pr Layton mais dans un autre genre, autant la pixelisation est assez rebutante. Elle est même fichtrement désagréable aux yeux sur la DSi XL. Capcom aurait largement pu mieux faire sur ce coup-là, de nombreux autres jeux l'ont démontré. Certes les scènes proposent du mouvement, et c'était un peu compliqué de s'en passer vu le concept, et donc la qualité graphique allait nécessairement s'en voir amoindrie, mais quand même, c'est moche ! Il n'y a que les images des personnages, leurs mimiques et les petites scènes animées de voyage dans le temps qui sont en définitive agréables et esthétiques.

Néanmoins, un tel degré de créativité incite à beaucoup d'indulgence. Sans hésiter on peut classer Ghost Trick parmi les meilleurs jeux DS de ces quatre dernières années et on ne peut que le féliciter d'avoir su inventer un nouveau genre. N'hésitez donc pas à vous y plonger, il n'y a qu'en l'essayant que vous comprendrez vraiment comment un mort qui se balade dans les objets et des voyages dans le temps peuvent changer le destin, et que vous en réaliserez toute la saveur.

A propos de l'auteur

3 commentaires

  • Guillaume

    13/01/2011 à 11h03

    Répondre

    Wow, la bande annonce est assez extraordinaire dans le genre ! http://jeux-video.krinein.com/ghost ... 21087.html

  • Islara

    13/01/2011 à 15h58

    Répondre

    Bizarrement, elle ne m'avait pas du tout plu (je savais déjà tout ce qu'elle disait ça doit être pour ça). Mais bon, peu importe puisque le jeu lui par contre m'a bcp plu.

  • Guillaume

    15/01/2011 à 20h09

    Répondre

    Je précisais bien "dans le genre"

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein jeux vidéo c'est des tests de jeux vidéo et de l'actualité. Le dernier Mario sur Nintendo 3DS, le dernier Zelda sur Wii U, le dernier Assassin's Creed sur Xbox One, le dernier Infamous sur PS4, vous attirent ? Lisez ce qu'on en pense !

Rubriques