3/10

Go Diego ! Mission construction - Test

Diego a beaucoup de bonnes intentions mais les développeurs l'ont méchamment taclé en ne lui donnant pas les moyens de concrétiser ses rêves. Ainsi, c'est bien la technique et le manque de profondeur qui font plonger Diego.

Avant de commencer à lire ce test, rappelez-vous bien une chose : ce jeu est un jeu pour enfant ! Donc même si vous aimez construire des meubles le dimanche, bricoler votre voiture ou encore regarder les documentaires du National Geographic, ce jeu n'est pas pour vous. Ainsi, Go Diego ! Mission Construction se destine au plus de trois ans mais s'arrête au moins de six ans.

Dora vient me sauver !
Dora vient me sauver !
Diego, pour ceux qui ne le connaissent pas, est le cousin de Dora l'exploratrice. Le garçon n'a rien à envier à sa cousine, puisque qu'en plus d'un sens de l'aventure inné, il se voit lui aussi doté d'un jeu vidéo. Ainsi, tandis que Dora nous dispense ses leçons de cuisine, Diego va arpenter le monde afin de sauver des animaux et de leur construire des refuges. En chemin, notre sauveteur en herbe va devoir construire toute sorte d'objets afin de réaliser sa mission. Ainsi, les Megabloks géants qui jonchent les niveaux vont avoir leur importance puisqu'ils vont permettre d'obtenir des ponts, des voitures ou encore des échelles. Naturellement, à l'instar de Dora, Diego aura recours à un sac à dos magique qui lui servira autant que le couteau de Mac Gyver. Parachute, pelle, harnais ou bâton sauteur, le sac sait se rendre utile. Néanmoins, si le concept initial paraît séduisant, cela s'arrête là. En effet, Diego est certes bien attentionné mais les développeurs ne lui ont pas donné les moyens de nous envoûter. C'est pourquoi, au milieu d'un décor coloré mais vide, Diego peine à suivre nos ordres. Que ce soit au stylet ou à la manette, le pauvre garçon ne répond pas à nos choix. De plus, la logique a été oubliée par les réalisateurs du jeu puisque dans certains passages, il peut franchir un obstacle grâce au sac à dos, mais trois mètres plus loin, il est incapable de franchir une épreuve similaire. Vous êtes donc contraint et forcé de suivre les actions demandées aux endroits demandés. Vous ne pouvez pas faire du parachute où vous voulez et vous êtes forcé de construire une échelle plutôt qu'un escalier. Diego essaie de nous distraire en parlant beaucoup mais il ne parvient pas à cacher la misère technique de ce jeu.

Aïe ! Elle est toute cassée !
Aïe ! Elle est toute cassée !
Côté musique et profondeur de jeu, le constat est hélas le même. Rien ou presque à se mettre sous la dent. 15 niveaux qui se feront en 2-3 heures si vous ou votre enfant regardez la télé en même temps. Les bonus auraient pu être sympathiques (apprendre des anecdotes sur les animaux) mais elles ne sont limitées qu'à trois par animal. En définitive, que l'on soit grand ou petit, Diego ne fera pas illusion bien longtemps. La faute à un développement bâclé qui rend le jeu inintéressant et totalement dispensable.

A propos de l'auteur

1 commentaires

  • Plax

    04/05/2011 à 17h07

    Répondre

    Ça a l'air génial, il me le faut absolument !http://jeux-video.krinein.com/test- ... 10663.html

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein jeux vidéo c'est des tests de jeux vidéo et de l'actualité. Le dernier Mario sur Nintendo 3DS, le dernier Zelda sur Wii U, le dernier Assassin's Creed sur Xbox One, le dernier Infamous sur PS4, vous attirent ? Lisez ce qu'on en pense !

Rubriques