9/10

God of War - Kratos déclare la guerre à la mythologie nordique

Alors que l'on pouvait penser la saga terminée, Kratos revient s'attaquer au panthéon nordique après avoir décimé la mythologie grecque. Un changement d'univers qui s'accompagne d'un changement radical de gameplay ... pour le meilleur ou pour le pire ?

Cinq ans ! Cinq ans se sont écoulés depuis le (très) moyen God of War : Ascension et c'est après un remastered de God of War III en 2015 que Kratos revient sur PS4 pour sa toute première aventure originale sur cette console. On retrouve donc Kratos dans une forêt enneigée alors qu'il s'apprête à incinérer sa défunte femme Faye, aidé par leur fils Atreus. Le dernier souhait de Faye étant d'avoir ses cendres dispersées au sommet de la plus haute montagne des neuf royaumes d'Asgard, Kratos et son fils se préparent donc à une aventure longue et riche en rebondissements. Car vous vous doutez bien que rien ne peut bien se passer pour notre Fantôme de Sparte adoré : le Dieu de la Guerre du panthéon grec ne peut pas se balader impunément sur les terres d'Odin sans se faire remarquer avec les complications que l'on peut imaginer... La mythologie nordique sera donc au coeur de cette nouvelle aventure de Kratos (et de sa suite plus que probable) et on côtoiera de près certains dieux, héros et créatures fantastiques de cet univers. Un changement d'univers rafraîchissant et bienvenu pour une saga nous permettant de découvrir ou de réviser la mythologie. Ajoutez à cela une relation père/fils bien construite et évoluant au fil du jeu : nous avons un père distant de son fils, demi-dieu lui aussi, qui ne souhaite pas le voir faire les mêmes erreurs que lui mais qui saura tout de même l'encourager vers la bonne direction malgré la douleur du deuil.


Chétif au début du jeu, Atreus s'affirmera au fil de l'aventure

Nouvelle console, nouvel univers, nouvelle histoire mais aussi nouveau gameplay. Et c'est bien sur ce point que le cru 2018 de God of War risque de décevoir certains fans hardcore de la saga. En effet, le gameplay a été revu de fond en comble pour se rapprocher de celui des jeux à la Dark Souls, un peu plus posé mais néanmoins puissant, sans doute pour suivre une tendance globale dans le jeu vidéo mais probablement pour coller à l'évolution du personnage principal. Eh oui, tout dieu qu'il est, Kratos a vieilli, s'est laissé pousser une barbe de hipster, fait un gamin avec sa nouvelle femme, acheté un petit F3 à Pantin... pardon, je m'égare. Toujours est-il que ce cher Kratos en a bavé dans sa vie et que ça se sent : on ne massacre plus les squelettes, gorgones ou autres minotaures par paquets de 50 avec ses bonnes vieilles Lames du Chaos, on charcute maintenant du draugr, du troll ou du revenant avec une hache. Oui madame, la hache Léviathan peut être lancée avec force et détermination sur vos ennemis mais elle reviendra toujours à l'envoyeur ! Pratique si vous ne savez pas viser ou si vous comptez vous en servir encore un peu. Infusée avec des éléments de la glace pour geler vos adversaires, elle a été fabriquée par deux frères nains du nom de Brok et Sindri, que vous croiserez dans votre aventure et permettront d'améliorer votre équipement en plus de se faire une petite guéguerre pour savoir qui pourra améliorer la hache mieux que l'autre.


Le Bifrost permet de voyager entre les neuf royames d'Asgard

Le système d'amélioration des armes a lui aussi changé mais reste assez proche de ce que l'on connaît : vous aurez besoin d'artefacts particuliers pour augmenter vos armes et les XP permettront de débloquer divers coups, dont il faudra tirer parti intelligemment pour venir à bout de la foultitude d'ennemis qui vous assailleront. Vous pourrez aussi compter sur Atreus et son arc pour attaquer les ennemis que vous lui indiquerez et, en le faisant progresser, il pourra aussi immobiliser les ennemis quelques instants. En résumé, bien qu'il soit déroutant, le nouveau système de combat est très varié, dynamique malgré une certaine "lourdeur" qui dénote avec les précédents opus et on serait tenté de dire qu'il est stratégique...

Vous devrez aussi dire au revoir aux yeux de Gorgone et aux cornes de Minotaure pour augmenter votre vie ou votre rage, il faudra maintenant compter sur les Pommes d'Idunn et les Cornes d'Hydromel Sanglant.


Certains adversaires sont toujours aussi impressionants

Nouveau gameplay, oui mais pas nouveau level design : toujours aussi tortueux, il faudra que vous arpentiez chaque recoin des pièces visitées, alliez à l'opposée de la direction montrée par la caméra ou Atreus pour découvrir un coffre, cassiez quelques poteries comme au bon vieux temps de la Grèce antique, bref du God of War pur jus et ça fait bien plaisir de voir que tout n'a pas changé. Une grande partie de l'aventure sera d'ailleurs optionnelle : on pense aux challenges du Muspelheim, le royaume du feu, aux Valkyries à libérer de leur corruption pour leur permettre de rejoindre le Valhalla ou encore aux esprits des morts qui vous demanderont divers services pour pouvoir partir au Valhalla sereinement. Bien qu'optionnelles, nous ne saurions que trop vous recommander ces missions tant elles sont parfois intéressantes, toujours variées mais surtout, ça sera l'occasion de débloquer de nouveaux équipements qui vous feront du bien dans les dernières heures du jeu. Mais voilà l'une des ombres à ce merveilleux tableau : on croule très rapidement sous l'équipement à tel point qu'il est parfois difficile de s'y retrouver. La masse d'objets à trouver, fabriquer ainsi que les différents matériaux requis pour les fabriquer/améliorer à de quoi donner le tournis.


Certaines portes ou coffres ne s'ouvriront qu'après avoir détruit ou activé des pièces portant ces runes

La réalisation, quant à elle, est de haute volée : le jeu est très beau sur la "vieille" PS4 et tout simplement sublime sur PS4 Pro. Les différents royaumes d'Asgard ont tous leur identité propre mais le résultat est toujours enchanteur. La caméra suit désormais Kratos à l'épaule pour un énorme plan séquence du début à la fin de l'aventure et ce, sans aucun temps de chargement. Vous pourrez ainsi aller d'un bout à l'autre de la carte en utilisant des portails qui vous permettent d'arpenter les branches d'Yggdrasil, l'arbre-monde (et voilà les temps de chargement astucieusement dissimulés ;-).


Un God of War sans coffre n'est pas un God of War

Quelle aventure, les amis ! Soit, on est loin du Dieu de la Guerre des débuts mais il a mûri, est devenu moins fou-fou et ses aventures s'en ressentent. N'en reste pas moins l'un des meilleurs jeux auxquels votre serviteur a eu le plaisir de jouer ces dernières années (top 3 pour la PS4, assuré) qui mérite amplement de figurer dans votre ludothèque si vous aimez les God of War ou tout simplement si vous souhaitez vivre une aventure exceptionnelle. Vite, la suite !!!

*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*

*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*

*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*

Attention spoiler : aucune communication n'ayant été effectuée en ce sens par les développeurs, nous préférons réserver cette information aux plus curieux d'entre vous.

La hache Léviathan n'est pas la seule arme de Kratos dans le jeu : les Lames du Chaos font leur grand retour vers la moitié du jeu et permettent ainsi de retrouver le Kratos furieux et le déferlement de violence qui lui va si bien. Les lames du Chaos sont d'ailleurs liées au feu alors que la hache est liée à la glace, les deux armes sont donc parfaitement complémentaires.


Une petite larme a coulé sur mon visage arès que Kratos a récupéré ces chères Lames du Chaos

Partager cet article

A propos de l'auteur

Métalleux confirmé // PlayStation lover // Bouffeur de manga // Cinéphile mais pas zoophile // Codeur professionnel // Lecteur électronique et câlineur de chatons since 1987.

    0 commentaires

    Participer à la discussion

    Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

    Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

    Krinein jeux vidéo c'est des tests de jeux vidéo et de l'actualité. Le dernier Mario sur Nintendo 3DS, le dernier Zelda sur Wii U, le dernier Assassin's Creed sur Xbox One, le dernier Infamous sur PS4, vous attirent ? Lisez ce qu'on en pense !

    Rubriques