8/10

Goldeneye 007 - Test

On l'attendait avec impatience, et nous voilà récompensés par un très joli jeu d'action qui fait honneur à la Wii. Loin d'être un remake, voici un jeu flambant neuf qui rend hommage à l'espion qu'on aimait et à un des meilleurs jeux de tir en multi qui ait jamais existé.

1997 était une autre époque, un temps ou les textures polygonales faisaient office de délices pour nos jeunes nerfs optiques. Là où le FPS faisait déjà des merveilles à l'époque, on découvrait sur la N64 deux titres qui deviendraient mythiques et seraient développés par le non moins mythique studio Rare, le premier Goldeneye 007 bien évidemment serait suivi par un certain Perfect Dark. Or donc ce dernier ayant déjà connu une adaptation aux débuts de la Xbox 360 (Perfect Dark 0) l'annonce d'Activision de revisiter l'adaptation vidéoludique du premier James Bond avec Pierce Brosnan fut reçue avec cette fameuse joie mêlée d'appréhension dont la communauté des joueurs invétérés fait trop souvent les frais. Puis un an après, nous voici devant le résultat final commercialisé, et il est temps de passer le produit au peigne fin.

Et dès les premières heures, plusieurs choses sautent au yeux. Mis à part la
modélisation de Daniel Craig en lieu et place de Remington Steele et qui fait très vite office de détail, c'est surtout un jeu complètement différent que l'on retrouve. Ne vous trompez donc pas sur la marchandise, si l'hommage est clair et net, le jeu est très très différent. Le scénario en soit ne compte pas beaucoup de différences certes mais rien ne semble identique à notre souvenir. Ainsi l'action est plus portée sur la furtivité même s'il est possible de jouer son bourrin au prix de nombreuses heures de cache-cache pour récupérer de la santé. On apprendra donc à être prudent et à trouver les passages secrets pour aller d'un ennemi à l'autre. L'arsenal change également énormément la donne. De nouveaux gadgets sont introduits, de nouveaux personnages qui jouent certes des rôles très similaires mais s'éloignent de notre souvenir.

Niveau graphismes on ne peut pas se plaindre ; si l'on prend comme référence les
capacités de la Wii, on peut difficilement faire mieux niveau technique. De plus, une attention toute particulière a été portée aux environnements et aux détails. La modélisation des personnages est plus qu'honorable et l'attention portée aux détails toute aussi fascinante de variété permet une immersion des plus efficace. Dans un sens on ne reconnaît pas le titre original qui nous a tenu de longues heures en haleine en solo comme en multi, mais on retrouve ce bonheur simple dont nous avons fait l'expérience plus de dix ans avant, sublimé par une réalisation visuelle sans faille. Et c'est sans parler du micro détail des armes en tout point comparable à la très belle animation qui fait se mouvoir les nombreux méchants qui peuplent notre horizon. On nous offre même le luxe de très agréables détails en plans rapprochés et de cinématiques plus qu'agréables qui nous poussent toujours un peu plus loin dans la mise en situation.


Le seul point un peu faiblard reste le gameplay. Si on l'a connu quasi parfait en 97, la wiimote ne remplit malheureusement pas sa fonction à proprement parler. Le tout est un peu rigide et malgré les très agréables nouveautés, comme le corps à corps d'infiltration disponible en agitant son nunchuck, ne remplacent pas la croix directionnelle du stick N64. La manette classique de la version collector couleur or est donc probablement le meilleur choix. Il reste regrettable toutefois de ne pouvoir se servir de l'interactivité de la console comme il se doit. Cela reste toutefois très jouable mais on ne peut être qu'exigeant avec un titre comme celui-là. Le mode de visée aurait juste mérité un peu plus de travail. Heureusement, pour se rattraper, le jeu propose un multijoueur à 4 en écran splitté comme dans la version originale, mais aussi un mode online qu'on aurait tort de ne pas apprécier.

Au final le constat est bon sans être excellent. On a bel et bien un jeu tout neuf et tout beau qui est probablement un peu un ovni sur la planète Wii et constitue un excellent jeu d'action malgré son accent porté à l'infiltration, qui nous gâche un peu la partie FPS à laquelle on aurait pu s'attendre. Le Multijoueur est là pour rectifier le tir et possède tout ce qu'on attendait de lui. Après tout c'est là le principal pour rendre justice au 007 des Noëls passés. Bonne surprise qui, on l'espère, aura fait fureur au pied du sapin donc.

A propos de l'auteur

0 commentaires

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein jeux vidéo c'est des tests de jeux vidéo et de l'actualité. Le dernier Mario sur Nintendo 3DS, le dernier Zelda sur Wii U, le dernier Assassin's Creed sur Xbox One, le dernier Infamous sur PS4, vous attirent ? Lisez ce qu'on en pense !

Rubriques