6.5/10

Gran Turismo Sport - GT habitué à mieux

La PS4 a enfin l'honneur d'accueillir une des licences mythiques de sa vénérable famille, j'ai nommé Gran Turismo. Mais cet épisode se démarque beaucoup de ses prédécesseurs en mettant clairement l'accent sur le multi et les fonctions online. Pour le meilleur ?

C'est fait ! La PS4 a enfin son épisode bien à elle de Gran Turismo, quatre ans après la sortie de la console, tout de même. Au menu, pas loin de 200 voitures, une vingtaine de circuits différents, dont seulement 6 existant réellement (adieu Le Mans et ta ligne droite des Hunaudières), des fonctionnalités multi-joueurs, très peu de solo, et un mode VR, effet de mode oblige. Parlons tout de suite du contenu solo, ça ne sera pas long : le permis de conduire est remplacé par une école de conduite sur 3 niveaux de difficultés avec une trentaine de cours à chaque fois, allant du démarrage à l'arrêt à la trajectoire idéale pour un virage ; un mode arcade vous propose de parcourir seul contre une IA ou avec un(e) ami(e) une vingtaine de circuits débloqués au fur et à mesure, ces mêmes circuits que vous pourrez arpenter avec un casque de VR sur le nez. Vous l'aurez compris, c'est très maigre en contenu mais le mode VR a le mérite d'exister et procure des sensations assez agréables de conduite et d'immersion, sans la motion sickness qui pouvait frapper des joueurs de Resident Evil 7, par exemple. Je ne parlerai pas de l'IA qui vous accompagne sur ces circuits en solitaire tant elle est à la ramasse et n'a clairement pas été la préoccupation principale des développeurs : " Bon les gars, on va faire un jeu à 95% multijoueurs comme ça, hop, on n'a pas à s'embêter à coder une IA digne de ce nom ! C'est qui le patron !? " *cris de joie dans la foule en délire*.

La vue à la première personne donne le plus de sensations, particulièrement en VR

Vous l'aurez compris, on ne passera pas des heures sur les quelques modes solo de ce nouveau Gran Turismo alors que vaut le mode multi-joueurs ? Force est de reconnaître qu'il est bien pensé même si la réalisation peut parfois montrer quelques lacunes : tout d'abord, il y a les 3 courses du jour sur lesquelles vous devez enregistrer un temps de référence avant de pouvoir défier des joueurs du monde entier ayant réalisé un chrono similaire, charge au pilote de reproduire l'exploit de ce chrono parfait en conditions réelles... Viendront ensuite, même s'ils ne sont pas encore actifs, les trois championnats qui proposeront des sessions chaque semaine pour faire du scoring. Le premier sera généraliste et les deux autres sépareront les joueurs par constructeur et par pays. Certes, c'est plus varié que le mode solo mais avec trois courses quotidiennes et trois championnats hebdomadaires, c'est pas non plus le Pérou. Espérons que Polyphony assure un bon suivi de son jeu et nous offre des nouveaux modes de jeu à l'avenir, sinon le jeu risque de vite sombrer dans l'oubli. Mais là où le multi est bien pensé, c'est dans le système de Fair play et de pénalités mis en place pour que chacun puisse profiter pleinement du jeu : les comportements anti-sportifs comme les queues de poisson, les collisions avec les autres concurrents ou autres seront comptabilisés dans votre note de Fair play qui pourra, si vous jouez un peu trop comme un sagouin, vous fermer l'accès à certaines compétitions ou salons, ou vous mettre face à des joueurs ayant un comportement similaire au vôtre. Gare à vos fesses virtuelles si vous n'êtes pas beau joueur !

DR.

Outre les occasions de faire chauffer la gomme et de voir vos concurrents dans le rétroviseur, Gran Turismo est aussi réputé pour la variété et l'exhaustivité de son contenu. Comme je vous le disais, les quelques 200 voitures que propose le jeu sont fidèlement modélisées, les circuits réels sont reproduits à la perfection et les fictifs sont assez bien construits mais nous sommes bien loin des chiffres dont pouvaient se vanter les prédécesseurs de cet opus. La physique des voitures est, quant à elle, toujours réussie sans être trop punitive et permet ainsi aux novices de prendre du plaisir rapidement, à condition de passer par l'école de conduite. Sur ce point, l'équilibrage entre simulation pure et arcade est plus que réussi !

Les nombreux modèles sont fidèlement modélisés mais on remarque toujours une pointe d'aliasing ...

Si vous comptez jouer (ou même sauvegarder) hors ligne, GT Sport n'est clairement pas pour vous. Si, au contraire, vous ne jurez que par le multi-joueurs et que vous souhaitez affronter la terre entière, vous pouvez foncer. Malgré le contenu un cran en dessous de ce à quoi la saga nous a habitués, on prend toujours du plaisir sur les circuits, que l'on soit un vétéran ou un noob.

Partager cet article

A propos de l'auteur

Métalleux confirmé // PlayStation lover // Bouffeur de manga // Cinéphile mais pas zoophile // Codeur professionnel // Lecteur électronique et câlineur de chatons since 1987.

    0 commentaires

    Participer à la discussion

    Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

    Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

    Krinein jeux vidéo c'est des tests de jeux vidéo et de l'actualité. Le dernier Mario sur Nintendo 3DS, le dernier Zelda sur Wii U, le dernier Assassin's Creed sur Xbox One, le dernier Infamous sur PS4, vous attirent ? Lisez ce qu'on en pense !

    Rubriques