9/10

Grand Theft Auto - Vice City - Test

Bienvenue à Vice City ! Deux magnifiques îles entourées par des somptueuses plages et reliées par d'immenses ponts. Vice City... découvrez son terrain de golf, ses avenues au bord de la mer où évoluent des jeunes filles insouciantes en roller, ses boîtes de nuit branchées, son stade mais aussi son ghetto haïtien, ses trafiquants de drogue colombiens, ses prostitués, sa police hyper violente, ses députés corrompus, ses gangs s'affrontant en pleine rue...

Vous êtes en 1986. Vous, Tommy Vercetti, venez de sortir de taule et vous avez été envoyé par votre patron pour démarrer le trafic de drogue à Vice City. Votre premier deal se passe très mal et vous voilà avec une ardoise de 50000 dollars. Très vite, vous allez avoir pas mal de contacts qui vous aideront à réaliser votre objectif personnel : envoyer paître votre patron et prendre le contrôle de la ville...

Comme dans tous les GTA, le jeu s'organise de la manière suivante : vous vous baladez librement dans la ville et effectuez des missions dans l'ordre qui vous plaît. Pour la plupart des missions, il vous sera nécessaire de vous procurer un véhicule : une voiture, un bateau et grande nouveauté une moto voire même un hélico. Pour obtenir une moto ou une voiture, vous appliquez la bonne vieille méthode du car-jacking qui consiste à faire sortir le propriétaire d'une voiture arrêtée pour en prendre la place.

Les missions font la part belle à la variété. Evidemment, il sera souvent question de liquider des gens et des piquer des voitures. Mais vous serez amené à faire plein de choses différentes : dans une mission vous devrez photographier un député avec une star du porno local. Dans une autre, vous devrez provoquer une bagarre afin de vous introduire dans un entrepôt. Vous devrez protéger un groupe de rock contre un psychopathe lors d'une mission à la «Speed»... Plus gonflé, il vous sera demandé d'aller chez les flics pour libérer un expert en coffre-fort dans le but d'effectuer un casse à la banque, casse qui donnera lieu à une excellente mission. Je ne peux pas tout décrire tant le jeu est varié mais sachez qu'en plus des missions normales, certains véhicules vous permettront pendant un temps d'effectuer des petits boulots : j'ai été ainsi policier, pompier, ambulancier, livreur de pizza, vendeur de drogue dans un camion de glaces, pilote lors de courses de rues... tout cela en plus des missions où vous jouerez à l'assassin, au maître chanteur, au producteur de cinéma, au percepteur de la taxe de protection, au faux monnayeur... On ne s'ennuie pas une seconde dans GTA : Vice City et si vous ne trouvez rien à faire, c'est que vous n'avez pas cherché.

Il y a pas mal de nouveautés par rapport à GTA 3 : d'abord vous avez la possibilité d'acheter des propriétés. Ce seront des immeubles, une agence de taxis, une discothèque, un bar de strip-tease... Chaque nouvelle demeure achetée avec vos deniers vous permettra soit de disposer d'un nouveau point de sauvegarde, soit de garages pour vos véhicules soit d'accéder à de nouvelles missions. A noter que pour finir la quête principale, certaines propriétés sont indispensables.

Vous pourrez aussi changer de fringues à tout moment ce qui vous permettra d'échapper aux flics mais il est toujours possible de faire repeindre sa voiture. La police s'est vraiment améliorée. Au bout des étoiles de recherche, ils posent des barrages, tirent dans vos pneus et le FBI intervient dans des voitures de sport. Après, ce sont carrément les forces du SWAT qui débarquent d'hélicoptère tandis que celui-ci vous canarde.

Rockstar North a écouté les doléances des joueurs et propose maintenant de conduire des motos : 5 différentes qui s'ajoutent aux 50 types de voitures différentes. Le pilotage des motos est certes un peu casse-gueule (surtout par temps de pluie) mais quel bonheur de rouler à tombeau ouvert en faisant des wheelings le long des grandes avenues. Les hélicoptères sont aussi très fun à piloter et permettent d'admirer de haut Vice City.

Il faut reconnaître que Rockstar North a effectué un travail de dingue pour reconstituer une ville ressemblant fortement à Miami. D'abord, le moteur graphique a été revu à la hausse : la distance de vue s'est améliorée, l'eau s'est embellie, les effets météo sont vraiment somptueux, les textures des façades des bâtiments sont magnifiques notamment les illuminations au néon le long de l'avenue de la plage... Mais bien plus que cela, on a la sensation d'évoluer dans une vraie ville : on peut entrer chez des commerçants, les gens vaquent à leurs occupations, discutent, parfois s'embrouillent... On a l'impression que tout ce petit monde pourrait très bien se passer de nous. Partout, on trouve une foule de détails pas importants mais bien sympathiques comme le fait de retrouver les Village People à la boîte locale.

Comme pour GTA 3, la bande son est vraiment excellente. Le système des radios a été repris et vous permet d'écouter différentes fausses radios tout en conduisant. Mais ces fausses radios contiennent des vrais hits des années 80 ce qui contribue à nous mettre dans l'ambiance. Au programme : Slayer, Ozzy Osbourne, Kool and the Gang, Micheal Jackson, Blondie et plein d'autres !! Une bande originale d'une grande qualité avec 10 heures de musique sans oublier KCHAT, la radio où ont lieu des débats bien stupides mais trop marrants pour peu qu'on comprenne l'anglais. Ce sont des acteurs professionnels qui ont doublé les voix qu'on entend lors des cinématiques et chaque personnage a fait l'objet d'un character design soigné qui les rend presque crédibles. Cela permet d'accentuer le rapprochement entre GTA : Vice City et un bon film des années 80. A l'inverse de GTA 3, le héros parle et dégage un sacré charisme. On ne peut évidemment pas passer à côté de la comparaison avec Scarface.

D'autant que Tommy manie drôlement bien la tronçonneuse. Outre les armes classiques, Rockstar North a mis le paquet sur les armes de corps à corps : tronçonneuse, machette, club de golf... seront monnaie courante. J'en profite pour rappeler que GTA : Vice city n'est qu'un jeu, quelque chose d'irréel à prendre au second degré. Si vous vous prenez après pour un parrain mafieux consultez un psychiatre. Et si vous n'avez pas l'âge requis pour acheter le jeu (16 ans), alors ne le prenez pas ou ne l'offrez pas à vos gosses !

Après un tel concert de louanges, on peut s'attendre à ce que j'affuble Vice City du 10 tant critiqué. Ce ne sera pas le cas : d'abord, malgré les nombreuses améliorations, Rockstar North n'a toujours pas changé certaines choses qui l'auraient mérité : le système de visée bien qu'efficace, commence à dater. Il serait temps de passer au double stick (un pour viser et un pour tirer). Ensuite, l'IA est toujours aussi pitoyable : les flics par exemple, bien qu'ils aient plus de moyens, continueront de faire des erreurs monstrueuses comme de plonger dans la flotte s'ils ne trouvent pas de pont pour vous rejoindre. Mais ma déception la plus grosse est que Grand Theft Auto : Vice City n'est finalement que le prolongement de GTA 3. Pas de révolution dans le gameplay qui n'a d'ailleurs pas beaucoup évolué depuis le premier GTA. On s'approche de plus en plus d'un vrai film interactif ou d'une simulation de gangster mais il serait peut-être temps de passer à autre chose. Quoi qu'il en soit, Grand Theft Auto : Vice City est un très grand titre. Possédant une durée de vie à toute épreuve et des missions variées, il saura combler n'importe quel possesseur de PS2 amateur de bons jeux.

NB : Très important !!! Si vous achetez la société de ventes de glaces, ne jamais sauvegarder à cet endroit ! Ca peut détruire votre sauvegarde ! C'est un bug connu. Vous voilà prévenus.

Partager cet article

A propos de l'auteur

    4 commentaires

    • quentincmoi

      15/02/2004 à 00h00

      Répondre

      ben comme d'hab' quoi , GTA est le jeu le plus immoral que je connaisse , mais qu'est ce qu'il est bien !!! c'est vraiment l'éclate , bon je suis pas fan des décors "années 80" mais passée la premiere impression, c'est vraiment cool , a quand driver 3 ???

    • Jonathan

      08/04/2004 à 00h01

      Répondre

      Un jeu passionnant et plus intéressant que les versions précédentes. La présence de bateaux et de motos apporte du punch au jeu. Je suis, en revanche, très déçu qu'il n'y ait pas un avion, -tous les avions sont fantômes-

    • pyschothape

      15/04/2004 à 00h02

      Répondre

      Excellent jeu !
      le gros point fort c'est la liberté d'action du personnage. On peut faire les missions pratiquement dans l'ordre qu'on veut, faire des mini-missions pour le fun comme des concours de moto-cross dans un stade, des courses d'avion télécommandé, etc...
      Le nombre et les types de véhicules disponibles est tout bonnement hallucinant ! motos, voitures, camions, avions, bateaux, hélico ! (j'adore me balader en hélico dans ce jeu).
      Ajoutez à cela l'ambiance "film 80's", la musique géniale qui colle avec le décors et des scénarios de mission vraiment très sympa, et vous obtenez un des meilleurs titre du moment.

    • Anonyme

      11/02/2009 à 18h21

      Répondre

      j aime ce jeu

    Participer à la discussion

    Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

    Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

    Krinein jeux vidéo c'est des tests de jeux vidéo et de l'actualité. Le dernier Mario sur Nintendo 3DS, le dernier Zelda sur Wii U, le dernier Assassin's Creed sur Xbox One, le dernier Infamous sur PS4, vous attirent ? Lisez ce qu'on en pense !

    Rubriques