Greed Fall

Greed Fall, le prochain jeu des studios Spiders (The Technomancer), possède une esthétique inspirée de la peinture du XVIème siècle et notamment de la peinture flamande plus particulièrement.

Leur dernier jeu, The Technomancer, était un Action-RPG science-fiction aux couleurs plutôt sombres. Le prochain jeu des studios Spiders offre une certaine rupture de ton. Greed Fall, nous dit-on, possède une esthétique inspirée de la peinture du XVIème siècle et notamment de la peinture flamande plus particulièrement. L'on saisit bien le genre d'atmosphère qui sera dépeinte dans ce jeu lorsque l'on voit les couleurs automnières de la forêt dans la laquelle se déroule la première vidéo promotionelle.

Greed Fall nous a été présenté par Jehanne Rousseau, directrice du studio Spiders et Sébastien Di Ruzza, le gameplay manager du jeu. Prenant place dans un univers fictif largement inspiré de l'Amérique précolombienne, le jeu oppose deux civilisations, dont une native au continent, dans une guerre portant essentiellement sur le contrôle des ressources. Au milieu de cette guerre, une ville marchande neutre dont provient votre héros.


Authentique jeu d'époque ou rétro futuriste ?.

La trame principale de l'histoire portera sur une étrange maladie décimant les peuples natifs. Au milieu de ce monde, plusieurs factions (religieuse, scientifique, de mercenaire, de navigateur...) seront en concurrence, non sans rappeler The Technomancer. Un personnage par faction pourra faire partie de votre équipe et s'en fera le porte parole : chaque action que vous accomplirez pourra s'interpréter en faveur ou en défaveur des valeurs portées par telle faction, et votre affinité avec ce personnage en sera également influencée. Vos compagnons et le degré d'affinité que vous leur portez seront primordiaux pour déterminer les options qui s'ouvrent à vous pour résoudre les quêtes principales et secondaires.

L'un des fondements de Greed Fall sera l'exploration. La recherche de secrets et de ressources, sur la base de l'adage "knowledge is power", jouera un rôle important. Tout comme le crafting, la création de potions, l'alchimie ayant pour base la récolte de plantes et de minerais. De mystérieux gardiens (entrevus dans la vidéo promotionnelle), des créatures au design particulier adapté à l'environnement naturel auxquels ils sont rattachés, pourront également être pourchassés.


Si l'accent est porté sur l'exploration, il faut s'attendre à un monde soigné et divers.

Le système de jeu reprendra beaucoup des anciens jeux du studio Spiders. L'on nous parle de plusieurs grilles de skills, avec notamment des centaines de talents différents à débloquer avec ce que l'imagine être des points d'expérience. Parmi les améliorations apportées, le système de combat sera moins aléatoire et plus basé sur des éléments objectifs tels que les points de compétence, de manière à rendre les affrontements plus prévisibles et moins frustrants. Dans le même ordre d'idée, le système d'ordres aux compagnons a été supprimé, afin de laisser l'IA les gérer entièrement.

Voici à peu de choses près le cahier des charges pour ce Greed Fall, qui s'annonce sur certains points bien ambitieux. Impossible à ce stade de faire autre chose que de se fier aux dires des développeurs. Un projet qui semble artistiquement plus porteur qu'un Technomancer par exemple, et qui pourrait peut-être apporter la touche de poésie qui semble parfois manquer aux jeux du studio Spiders.


 

 

 

Partager cet article

A propos de l'auteur

0 commentaires

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein jeux vidéo c'est des tests de jeux vidéo et de l'actualité. Le dernier Mario sur Nintendo 3DS, le dernier Zelda sur Wii U, le dernier Assassin's Creed sur Xbox One, le dernier Infamous sur PS4, vous attirent ? Lisez ce qu'on en pense !

Rubriques