A DECOUVRIR
7.5/10

Machine Head

Originaires d'Oakland en Californie, les Machine Head sévissent dans l'univers métal depuis 1992. Malgré de très réguliers changements dans son line-up, Machine Head a réussi à s'imposer sur la scène métal avec 5 albums en 10 ans.

En 1994 sort le très évocateur Burn My Eyes, succès de l'album qui placera Machine Head en première partie de Slayer. Rob Flynn et sa bande (à l'époque composée de Logan Mader à la guitare, Adam Duce à la basse et Chris Kontos à la batterie) nous bombardent un power métal assassin. Technique et agressif, 'Burn my eyes' oscille entre un son Slayer et Sepultura, le côté dynamique en plus. 'Blood For Blood' est un bon exemple de la fureur qu'arrive à déployer Machine Head dans des trames bourrinissimes : intro insoutenable suivie d'une rage déversée à la dernière (et bonne seconde). Impressionant d'efficacité.

The More Things Change, deuxième album de Machine Head débarque en 97. Chris Kontos est remplacé par Dave McClain (un ancien de Sacred Reich). La rythmique fracassante batterie/basse est toujours là, l'effet hachoir à viande aussi... mais Machine Head semble simplement avoir épuisé tous ses trucs et fait preuve d'un manque d'originalité flagrant.
Cette erreur de tir sera bien vite corrigée par The Burning Red (sorti en 99). Machine Head commence à intégrer des sons néo-métal et hip-hop. Sans devenir commercial pour un poil, le band californien nous tourmente alors les oreilles sur une batterie et des vocals bien plus hachées. La transition dans le jeu de Machine Head se poursuit en 2001 avec Supercharger qui oscille franchement entre métal/néo-métal. La dissonance de passages mélodiques suivis de rush instrumentaux est à se jeter contre les murs. Sans atteindre le chaos mudvaynien, Supercharger s'avère être un compromis terrible entre l'ancienne et la nouvelle école du métal.

Enfin, conclusion logique d'une dizaine d'années de bons et loyaux offices, Machine Head nous offre cette année un petit live de derrière les fagots, très gentiment intitulé Hellalive. 14 pistes surtout concentrées sur les deux derniers albums mais qui pourraient également servir de best of au groupe (si l'idée de faire un best of est concevable pour un groupe de métal). On a donc droit sur Hellalive à un rab de 'motherfucker' (live oblige), détail d'un enregistrement assuré par le producteur Colin Richardson (Fear Factory, Cannibal Corpse, les deux derniers Mass Hysteria) qui a travaillé sur la majorité des albums de Machine Head et qui fait ressortir sur Hellalive le potentiel de chaque titre, donnant à tout mélomane qui se respecte une furieuse envie de pogo. Un Machine Head en très grande forme.

Partager cet article

A propos de l'auteur

8 commentaires

  • Lestat

    09/04/2003 à 00h00

    Répondre

    Je ne suis pas trop d'accord : Burning Red est une belle bouse. Toute les chansons non seulement se ressemblent mais sont loin d'être terribles.

  • daglosse

    09/04/2003 à 00h01

    Répondre

    Bof "The more things .." mérite plus que 5 comparé à la suite . Suite que je n'ai pas beaucoup écouté étant donné que le "neo métal" j'en ai marre. C'est de plus en plus basique avec, en plus, des beaux clips avec des djeunz et des demoiselles... On est loin de burn my eyes. Une grosse déception Machine head .

  • bob

    11/04/2003 à 00h02

    Répondre

    Machine Head est le meilleur groupe de la fin des années 90. Sachant évoluer et affinant leurs jeux rytmiques. Les voir en concert c'est les adopter...

  • Noisy

    29/08/2003 à 00h03

    Répondre

    Burn My eyes est vraiment un des chefs d'oeuvres du Trash , dommage que le groupe soit parti complétement néo sur Supercharger qui pour moi est le plus mauvais album du groupe.
    Mais en live Machine Head regagne toute sa puissance et Rob Flynn redevient celui qu'on aimait, rien qu'a entendre Davidian , qui est un chef d'oeuvre.

  • ZAK

    02/10/2003 à 00h04

    Répondre

    Quand je dis machine head je pense d'abord a "davidian","old" ou encore "a nation on fire" un morceau que j'apprecie particulierement. Le deuxieme album bien que pardant en originalité n'en reste pas pour le moins puissant par rapport a "the burning red" ou le tres decevant "supercharger". Machine head voulant surfer sur la voie d'un nouveau genre a helas beaucoup perdu une agressivité qui leur fait largement defaut aujourd'hui.

  • chatorus

    13/10/2003 à 00h05

    Répondre

    J'ai vraiment été fan de Machine Head lorsque j'ai découvert Burn my Eyes. Cet album est une tuerie assénée à la perfection, chaque titre respire la violence et l'énergie pure. Je lui mettrais un bon 9,5. Mais Machine Head s'est enlisé depuis (il faut dire que Chris Kontos était un batteur de folie, McClain assure son truc mais on sent la différence). The more Things change est nettement moins réussi que le premier, the Burning Red est assez bon et Supercharger se laisse écouter, mais rien à faire, je ne reste pas sur le cul comme avec Burn my Eyes. Je trouve que leur agressivité sonne un peu faux maintenant, c'est une attitude figée, ça ne sort pas des tripes. Jusqu'à nouvel ordre Robb et ses sbires ont fini de me surprendre, ils ont apporté ce qu'ils avaient à apporter au metal, mais n'ont pas su murir avec lui.

  • snowman

    28/11/2003 à 00h06

    Répondre

    alors si il n'y a qu'une chose a dire sur Machine Head, c'est qu'ils envoient la puree!!!! de la puissance comme on aimerait en avoir plus souvent, sans virer au bourrin stupide facon slipknot. Leur troisieme album "burning red" a marque un tournant, vers quelque chose de plus calme, plus recherche, mais des "Supercharger" on retrouve l'esprit dement de ce groupe hors-normes. Rob Flynn est un bon hurleur, mais aussi chanteur (ecoutez "Silver"), les guitaristes se sont succedes tous avec a peu pres la meme prestence (on regrette quand meme Logan Mader) mais alors que dire du heros du groupe, veritable serial killer derriere les futs, Mr. Dave McClain!!! Sans lui Machine Head ne serait pas la meme machine à tuer, il impose une gouache enorme, aussi bien sur disque qu'en studio!!! rien à dire sur lui, ce gars est un dieu!!! à ecouter : le fabuleux "Davidian", "Ten ton Hammer", ou encore "Imperium" sur le dernier album, veritable bombe de puissance. Rien a dire, ce groupe est quasi-parfait!!!

  • Anonyme

    22/07/2004 à 00h07

    Répondre

    Les critiques de Chatorus et Lestat, resume bien le parcour du groupe. La claque de Burn My Eyes est indéniable.Je ne donne pas 10/10 à cet album mais le coeur y est. Je trouve chaque titres excellent.

    Depuis le depart de Kontos et de Mader le groupe n'à pas rattrapé sa créativité, son niveau de jeu.
    The burning red etait decevant et je pense que beacoup de fan du 1er album ont comme moi laché le groupe apres the more thing... A en lire les critique de Through the ashes of empires, le Burn my eyes nouveau est arrivé... j'attends la degustation !

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Rubriques