8/10

Guitar Hero III - Legends of Rock - Test

"Branchez la guitare, chantez la guitare, je m'en fiche, je préfère le rock, allons enfants, jouez!"
Hé oui, je suis une légende, moi aussi, et sans me coltiner de zombies !

Puisque Guitar Hero World Tour est sur le point de nous arriver dans les oreilles, autant se tourner vers le passé et considérer ce que nous avons déjà entre les mains. Guitar Hero III : Legends of Rock n'est pas passé inaperçu, oh non. Les deux premiers n'étaient pas pour autant impopulaires, mais se restreignaient à deux supports seulement (dans le meilleur des cas, c'est-à-dire le deuxième opus), la Playstation 2 et la Xbox 360. Pour le numéro trois, personne n'y échappe, et l'on retrouve la guitare jouet d'Activision sur Playstation 2 et XBox 360, encore, mais aussi sur Wii, PC, et Mac. De quoi réjouir pas mal d'amateurs, déjà, surtout que la Nintendo DS dispose maintenant de son propre opus (Guitar Hero : On Tour) et que la Playstation 3 sera concernée par World Tour. Un avenir radieux se profile pour la franchise.


Guitar Hero
est un jeu musical faisant appel à votre sens du rythme et à votre dextérité. Une partition défile de haut en bas sur votre écran, avec des ronds de couleur, et votre but principal sera alors d'appuyer sur la touche correspondante au bon moment pour reproduire la note. Dans cet optique, Activision vous octroie une guitare en plastique où apparaît trois éléments principaux : cinq touches de couleur, ou « frettes » ; un médiator à ressort, pour simuler le grattement de guitare ; et une manette de vibrato, pour enjoliver les notes un peu longues. En pratique, si vous devez jouer une note verte, vous appuyez sur la touche verte et actionnez le médiator au moment opportun.
C'est aussi simple que ça, tout du moins en niveau de difficulté « facile ». Passé celui-ci, les choses se corsent et l'on se retrouve à faire des enchaînements de plus en plus difficiles et de devoir appuyer sur plusieurs touches en même temps. Et si le mode Facile n'utilise que les trois touches de gauche, le mode Moyen vous en rajoute une, et le mode Difficile également. Quant au mode Expert, ce sera le Highway to Hell pur et simple. Guitar Hero n'est effectivement pas un jeu facile et deviendra assez technique arrivé au mode moyen, ce qui permettra aux joueurs occasionnels et aux moins doués de prendre du plaisir sur le mode Facile tout en n'handicapant  pas les autres.

Le concept est accrocheur et très agréable à jouer, à ceci près qu'il pourra être bizarre, pour les hardcore gamers, de constater que la reconnaissance des touches se révèle très conciliante. Loin d'être un défaut, le titre permet d'être accessible à n'importe qui ou presque, surtout que l'accessoire Guitare est une source d'attrait qu'il est difficile de repousser. Qui n'a pas rêvé de se taper des partitions endiablées devant une foule en délire ? Il y aura évidemment les passifs, ceux qui restent droit comme un I en appuyant consciencieusement sur les touches ; et il y aura les autres, ceux qui se prendront au jeu, bougeront en rythme, agiteront leur guitare comme des forcenés, se jetteront dans la foule les bras écartés et exploseront leurs guitares sur la petite table. Ou presque.
Pour booster votre total de points, n'oubliez pas d'utiliser le Star Power ! Sa jauge se remplit grâce à certains enchaînements spécifiques, et vous permet de doubler vos points pendant un certain laps de temps. Et pour le déclencher, inclinez votre guitare à la verticale (ne cherchez pas à utiliser la commande bouton, c'est le meilleur moyen de planter son multiplicateur).


Le point crucial d'un jeu de musique  est la tracklist, autrement dit les morceaux que vous serez amenés à jouer au cours du jeu. Activision a déboursé, sans aucun doute, puisque cette liste bien conséquente est une pure merveille qui ravira tous les amateurs de rock. La plupart des styles sont représentés, et l'on ne peut être qu'heureux de constater qu'il s'agit pour la plupart des originaux, les autres étant des reprises. Un défaut qui avait un peu mitigé le précédent volet. Guitar Hero III, avec près de 70 titres, offre une variété difficilement égalable, surtout que des titres pourront encore être téléchargés, moyennant finance. N'hésitez surtout pas à jeter un petit coup d'œil à la liste à la fin de cette critique, pour en avoir une idée très précise.
Par contre, on est en droit de se montrer dubitatif quant à certaines partitions. De ce côté, on oscille entre le correct, c'est-à-dire de bons petits enchaînements bien techniques suivant agréablement la musique qu'ils sont censés représenter, et le mauvais, des nombreuses répétitions de la même suite de touches n'ayant parfois pas grand-chose à voir avec la musique. Des petits aléas qui nous font adorer certains morceaux, et détester certains autres.

7_250En mode carrière, le but du jeu sera de remplir chaque section, composée chacune de quatre chansons plus un rappel et représentant les différentes phases de création d'une sommité du rock. Vos réussites potentielles vous débloqueront des morceaux que vous pourrez utiliser dans les autres modes de jeux. A quelques reprises, le jeu vous opposera à une sorte de boss, qui jouera contre vous selon les termes du mode « battle », une idée que l'on pourra considérer comme un peu frustrante compte tenu de l'efficience de l'intelligence artificielle. Quoiqu'il en soit, ce mode carrière pourra être joué indépendamment en coopération, vous permettant de débloquer des titres différents du mode carrière solo. C'est assez judicieux, bien que cela oblige à trouver un copain un peu compétent et une guitare supplémentaire (notons au passage que l'éditeur a sorti récemment un pack comprenant le jeu + 2 guitares à 100€, ce qui devient diablement abordable).

A deux joueurs, vous aurez également la possibilité de vous affronter, soit en mode duel (éviter de se planter plus que le copain), soit justement en mode battle. Ce dernier, en lieu et place du Star Power, vous autorise à récupérer via quelques enchaînements des crasses à envoyer à votre adversaire, pour faire surchauffer son ampli, l'obliger à devenir gaucher, ou pour rendre sa partie plus difficile pendant quelques secondes, pour exemples. Les crasses sont attribuées aléatoirement, et ne sont pas d'un niveau équitable, elles sont donc décisives dans l'obtention de la victoire. On préférera tout de même jouer à l'ancienne.
Et sinon, sans copain, hé bien vous pourrez toujours vous adonner au online. C'est moins rock'n roll, mais c'est toujours ça de pris.

Graphiquement, c'est très correct. Les personnages souffrent d'une bonne modélisation et d'un « lips sync » (synchronisation des lèvres avec les paroles) pas mal réglé, même si leurs mouvements de bras ne semblent pas trop correspondre à ce que l'on fait à la guitare. On note également quelques bugs de collision dans certain niveaux, mais rien de bien méchant ni même trop remarquable. Quant au public, il est bien présent vocalement, mais visuellement, la partition le cache un peu.

Guitar Hero III : Legends of Rock est une référence du jeu musical, très sympa à jouer en solo, très sympa à jouer en duo, avec une tracklist très sympa, et une durée de vie très sympa. Bref, un jeu très sympa, accessible à tous pour peu que vous restiez dans les modes de jeu abordables. Car dans les extrêmes, c'est l'enfer assuré.
A noter, Activision a édité une version Aerosmith du jeu, moins attirante car plus facile et dotée d'une tracklist moins sexy.

Playlist Guitar Hero III : Legends Of Rock
Foghat - Slow Ride
Poison - Talk Dirty to Me
Pat Benatar - Hit Me With Your Best Shot
Social Distortion - Story of My Life
Kiss - Rock and Roll All Nite
Beastie Boys - Sabotage
Mountain - Mississippi Queen
Alice Cooper - School's Out
Cream - Sunshine of Your Love
Heart - Barracuda
Rage Against the Machine - Bull's on Parade
The Strokes - Reptilia
The Killers - When You Were Young
AFI - Miss Murder
The Who - The Seeker
Priestess - Lay Down
Rolling Stones - Paint It Black
Red Hot Chili Peppers - Suck My Kiss
Black Sabbath - Paranoid
The Sex Pistols - Anarchy in the UK
Sonic Youth - Kool Thing
Weezer - My Name Is Jonas
Pearl Jam - Evenflow
Blue Oyster Cult - Cities on Flame with Rock and Roll
The Dead Kennedy's - Holiday in Cambodia
Scorpions - Rock You Like a Hurricane
Aerosmith - Same Old Song and Dance
ZZ Top - La Grange
Guns N' Roses - Welcome to the Jungle
Bloc Party - Hellicopter
Santana - Black Magic Woman
Smashing Pumpkins - Cherub Rock
White Zombie - Black Sunshine
Tenacious D - The Metal
Stevie Ray Vaughn - Pride and Joy
Matchbook Romance - Monsters
Slipknot - Before I Forget
Disturbed - Stricken
Queens of the Stone Age - 3's & 7's
Muse - Knights of Cydonia
Encore : Living Colour - Cult of Personality
Slayer - Raining Blood
Eric Johnson - Cliffs of Dover
Iron Maiden - Number of the Beast
Metallica - One
The Devil Went Down to Georgia
An Endless Sporadic - Impulse
Backyard Babies - Minus Celsius
Bret Michaels Band - Go That Far
Die Toten Hosen - Hier kommit Alex
Dragonforce - Through the Fire and the Flames
Fall of Troy - FCP Remix
Gallows - In the Belly of a Shark
The Hellacopters - I'm in the Band
Heroes del Silencio - Avalancha
In Flames - Take This Life
Kaiser Chiefs - Ruby
Killswitch Engage - My Curse
LA Slum Lords - Down N Dirty
Lacuna Coil - Closer
Mixomatos - Watercouilling Love (19,5 remix)
Lions - Metal Heavy Lady
NAAST - Mauvais Garcon
Prototype - The Way It Ends
Revolverheld - Generation Rock
Rise Against - Prayer of the Refugee
Scouts of St. Sebastian - In Love
Senses Fail - Can't Be Saved
The Sleeping - Don't Hold Back
The Stone Roses - She Bangs the Drums
Superbus - Radio Song

A propos de l'auteur

0 commentaires

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein jeux vidéo c'est des tests de jeux vidéo et de l'actualité. Le dernier Mario sur Nintendo 3DS, le dernier Zelda sur Wii U, le dernier Assassin's Creed sur Xbox One, le dernier Infamous sur PS4, vous attirent ? Lisez ce qu'on en pense !

Rubriques