9/10

Halo Reach - Test

Halo Reach est excellent. Avec un design d'interface orienté multi mais ne s'y limitant pas, cet épisode ouvre les portes d'une convivialité sans bornes et reste un parfait standard du FPS futuriste dans tous les domaines. Beau, efficace et complet donc.. Maîtrisé et légendaire.

Doit-on revenir sur le succès de Halo et de sa fresque guerrière dans le conflit qui oppose les Spartans aux Covenants ? Si une légende existe dans le monde du FPS c'est pourtant bien celle que relatent les jeux Halo 1, 2, 3, ODST ou encore le RTS Halo Legends. Si un moment épique existe dans le cœur des joueurs de FPS en multi sur la console de Microsoft, qu'elle soit blanche ou noire, il s'est probablement déroulé dans l'un de ces softs dont le géant à réussi à faire une des exclusivités les plus importantes de sa plateforme. Et donc pour clôturer la saga, Halo Reach, préquelle des conflits passés, vous offre le futur...

Vous incarnez une recrue aux origines floues et qui répond au nom de Noble 6, de l'escouade Noble, au cœur de la narration de cet épisode. Balancé en plein conflit avec quelques éléments d'information qui vous mettent à peine à l'aise, vous voilà soldat d'élite et il est temps de faire vos preuves. Vous n'êtes pas un numéro après tout, mais bel et bien un homme libre...

Et cela commence par une customisation complètement libre de votre armure après
choix du sexe du personnage que vous incarnerez pendant les dix prochaines heures (minimum). Ce petit plus n'est pas anodin puisqu'il introduit l'interface décidément orientée online du nouveau titre de Bungie. En effet, à partir de cet instant, vous entrez dans un univers au design épuré qui rappelle à chaque instant un hub multijoueurs. Votre soldat vous accompagnera tout au long de votre aventure et se verra attribuer des missions journalières à remplir en ligne ou sur le mode solo. Ces objectifs variés (autant qu'ils peuvent l'être dans un FPS) vous rapportent des points que vous pouvez ensuite utiliser à l'armurerie pour acheter une pièce d'armure autant qu'une nouvelle voix pour votre personnage. Bien évidemment, votre grade évolue en parallèle selon les mêmes codes de jeu online. 

Question technique, le jeu est plus abordable que ses précédentes moutures au
niveau de difficulté normale. Le mode légendaire restera bien sûr le nirvana des joueurs fidèles de la première minute. Ces derniers pourront d'ailleurs accéder, dans les options, à un tableau récapitulatif de leur matricule avec les niveaux atteints dans chacun des autres opus de la xbox. Si vous avez participé aux autres campagnes comme celle d'Halo 3 ou d'ODST, votre fichier militaire en fera mention et vous accordera un certain honneur... sur le papier. Mais c'est bien sûr sur le terrain qu'il faudra faire ses preuves. Et ici, pas besoin de dire que le gameplay reste classique. Il est toutefois aussi bien huilé qu'il est possible de l'être. On retrouve donc le plaisir de l'intensité d'une guerre féroce, d'affrontements futuristes qui mêlent les armes les plus évoluées à des phases de tranchées comme en 14-18, les deux soleils en plus...


Et c'est d'ailleurs là où l'on apprécie encore le savoir-faire de l'équipe Halo. Car sur Reach, malgré l'affrontement qui fait rage, l'impression de voyager est parfaitement intégrée et superbement mise en scène. Outre une histoire menée par des cinématiques grandioses qui vous enfoncent dans les méandres d'une lutte sans fin, chaque balade en milieu hostile est une occasion parfaite d'admirer des environnements divins et dignes des meilleurs moments de SF sur console. Le bestiaire toujours aussi "charmant" est là pour apporter un peu de couleur locale à la dimension épique de ces grandes plaines, des immenses ravines qui les parcourent et des montagnes qui les entourent. Et bien évidemment, on rajoutera une mention spéciale pour la musique envoûtante qui parcourt notre voyage de frissons héroïques tandis que l'atmosphère des effets sonores est également de la plus grande précision.

Halo Reach c'est aussi un mode co-op à quatre qui décuple la composante travail
d'équipe proposée déjà dans le jeu solo. Si en effet on se retrouve à connaître ses collègues au fur et à mesure des missions de la campagne tout en étant uniquement dans la peau de notre Noble 6, l'expérience online vous permettra d'apprécier la même histoire avec des caractères un peu différents, d'autres recrues qui débarquent sur la planète et découvrent ses mystères. L'ajout de ce mode est loin d'être anecdotique et rentre parfaitement dans le design global dont nous parlions en début d'article. Vous pouvez ainsi naviguer à votre envie entre les différentes options de jeu et vous approprier ainsi votre personnage dans un des mondes virtuels les plus efficaces sur console. Le multijoueurs est quant à lui d'une complétude au delà de toutes les espérances et comprend donc un flux continu de modes pour en profiter. Ce qui est sûr, c'est que cet opus de la saga est porté sur l'action dans chaque recoin de son menu. Vous découvrirez d'ailleurs ce très joli ajout qu'est le mod d'équipement et qui vous permet d'équiper votre soldat d'une compétence spéciale qui varie entre sprint (de départ), camouflage et tant d'autres... C'est un petit plus qui rend le jeu très dynamique et permet d'en décupler la saveur tactique. De même, la conduite de vaisseaux et buggy en tous genres est au rendez-vous et depuis les petits ajustements de gameplay d'ODST à ce sujet, il n'y a plus grand chose à redire. La liste des possibilités déjà longue est donc rallongée pour notre bon plaisir tout en reposant sur des bases décidément solides.

Un très beau bébé donc pour Bungie et Microsoft qui savent une fois de plus et dans un temps record nous proposer un upgrade de la plus agréable qualité. Et d'un classique du genre à la légende le pas est déjà franchi car les nombreux ajouts apportés à la version Reach lui donnent une saveur particulière. C'est donc une nouvelle histoire sans fin qui nous tend les bras et qui pointe vers ce ciel infini où une éclipse éternelle fait la pluie et le beau temps malgré une guerre qui semble-t-il ne s'arrêtera jamais. Un nouveau standard pour la console de Microsoft et en exclusivité pour ne pas changer. 

A découvrir

PES 2011 - Test

Partager cet article

A propos de l'auteur

1 commentaires

  • Anonyme

    10/11/2010 à 17h20

    Répondre

    halo reach vaincra

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein jeux vidéo c'est des tests de jeux vidéo et de l'actualité. Le dernier Mario sur Nintendo 3DS, le dernier Zelda sur Wii U, le dernier Assassin's Creed sur Xbox One, le dernier Infamous sur PS4, vous attirent ? Lisez ce qu'on en pense !

Rubriques