A DECOUVRIR
7/10

Final Fantasy VIII - Test

Les avis sur Final Fantasy 8 sont plutôt partagés. On peut d'ailleurs les scinder en deux catégories : les "c'est pourri, vive FF7" et les "ce jeu est magnifique, mieux que FF7". Pourquoi autant de divergences ?

Autopsions FF8 : les Plus : même si cela n'est pas le plus important, il faut bien dire que Square a mis le paquet sur les cinématiques et les G-Forces. Je ne crois pas qu'il existe à ce jour un jeu qui puisse égaler un telle qualité (peut-être Chrono Cross, du même éditeur). Même mention pour le Renzokuken (ajouté bien sûr au lamineur, déflagration, atomiseur, et plus modestement Lion Heart) et aux limites breaks en général qui sont novatrices et bien foutues. Et personnellement, je rajoute ici la moitié du déroulement de l'histoire qui tient sur les sentiments réciproques mais refoulés de Rinoa et Squall (merde, on n'est pas des boeufs).

Les moyens : c'est peut-être le noyau de tous les avis contradictoires de ce jeu.
Les personnages sont à la fois jeunes, profonds (Squall est psychologiquement intéressant), mais parfois aussi très gamins dans leur comportement, et surtout dépassés par leur propre statut (Quistis une prof ?).

Le système de combat : on oublie les points de magie, pour des sorts comptés à l'unité qui servent aussi à augmenter le profil du personnage. Mais voilà, arrivés à un stade du jeu, on oublie pratiquement les magies qui ne sont plus à nos yeux que des upgrades (perso, quatre sorts me servent contre ultimecia  : Aura, SoinMax, Triple, et parfois Vie).

Certains personnages sont insupportables. Si Zell et Rinoa sont attachants, et Squall obligatoire, Selphie me pompe l'air, Irvine n'est pas terrible, et je n'aurais pas posé le regard sur Quistis si elle n'avait pas eu ses magnifiques limits breaks (entre autre, Degenerator et Mother).

La musique ne sort pas trop du lot, à part Liberi Fatali (l'intro), Eyes on me (chanson de la fin), et le Ending Theme (toute la fin).

Les moins : perso, j'ai la version PC, et malgré mon PC compétent (450 MHZ, 64 Mo de ram et une couguar TNT 2 32 Mo), je RAME sur la carte, et le jeu est moche pendant les combats, en clair FF8 a été très mal adapté sur PC. Pour revenir à un cas plus général, le scénario part en vrille en plein milieu avec son histoire de sorcière qui redevient gentille, d'une autre qui veut gouverner le monde en compressant le temps, et les multiples voyages de Ellone. Je ne crois pas avoir véritablement tout compris, mais quelle importance puisque tout est bien qui finit bien.

En conclusion, FF8 est différent de FF7 par de nombreux points, mais reste du Final Fantasy. Malgré tous ses points négatifs, j'ai accroché au jeu et l'ai fini d'une seule traite. Je crois que les grosses déceptions sont dues au fait que l'on s'attendait à quelque chose de fantastique, le jeu du siècle, le Saint Graal, et tout ce qui est arrivé est un jeu seulement "bon", et que les plus enthousiastes sont les fans absolus de ce genre de jeu.

Partager cet article

A propos de l'auteur

10 commentaires

  • Gablebo

    24/02/2003 à 00h00

    Répondre

    Tout à fait d'accord avec les remarques de C.S.Black, sauf peut-être pour l'adaptation sur PC. Bon ok c'est quand même la version play quee je préfère (et je pense quee c'est normal...) mais l'adaptation reste relativement... nan bon d'accord elle est nulle. Mais sinon le jeu en lui même est bon. Lassant peut-être à force (les combats sans enjeu se répètent souvent) mais les multiples sous-quêtes ralongent le temps de jeu à gogo (clin d'oeil au 6e opus, le meilleur encore aujourd'hui je pense).

  • flower_powa

    27/09/2003 à 00h01

    Répondre

    final fantasy 8 est et je pense restera pour moi le meilleur dans la saga des final fantasy, après ça n'est qu'une question de goût! mais l'histoire est-je trouve très très bonne! les G-force sont géniales, mais après on rentre dans un point plus... "technique"! lol, à l'époque de ma modeste petite playstation pas très puissante comparé au merveille qu'il réalise maintenant, donc à cette époque, voir des scènes cinématiques si belles! si bien réalisé!!!!! mais quel bonheur!!!! je trouvais et je trouve encore ce jeu de rôle merveilleux (si l'on peut parler ainsi d'un simple jeu vidéo)!

  • Anonyme

    24/11/2003 à 00h02

    Répondre

    Comment peut on comparer les divers épisodes de Final Fantasy? Moi en tout cas je ne peux pas... Ils ont chacun leurs avantages et defauts. Et au final tous peuvent être nommés chefs d'oeuvre! Si Final Fantasy pêche par son scénario, ses persos sont plus travaillés, et donc plus intéressants à découvrir que le 7... Mais ce n'est là que mon point de vue!

  • Suzanne

    26/11/2003 à 00h03

    Répondre

    Personnelement, pour moi ff8 est super,lorsqu'e j'ai commancé le jeu je n'ai pas pu m'arréter.J'ai accompli toute les quètes annexes et mes personnages étaient tous au niveau 100 sauf Selphie.
    Par rapport a ff9 que je trouve un peu barband à la fin,dans ff8 la psycologie des personnages est très développé, l'histoire est un peu toujours la méme ds les différents ff mais là j'avoue que franchement ce jeu m'a littéralement plu.

  • Anonyme

    11/12/2003 à 00h04

    Répondre

    oui j'ai un truc à dire !!!! d'abord pour ceux qui connaissent pas, rien que voir l'intro et se retrouver dans un bahutn se demande où on est ( dans le bon sens du terme)!donc excellent et incroyable bah vi !!!
    et pi, pour les non connaisseurs c'est tout neuf, c'est pas dans les autres jeux qu'on trouve toutes les caractéristiques de ce jeu donc pas répétitif ou deja vu !
    pour les connaisseurs c'est un épisode différent avec pas mal de modifs tres interessantes j'etais non connaisseur et j'ai adoré !

  • Anonyme

    14/12/2003 à 00h05

    Répondre

    si FF7 n'avait pas existé, j'aurais mis à sa suite la note maximale. car le plus gros défaut du jeu reste sa lignée...
    en lui même, FF8 est un très bon jeu : une réal incroyable, une histoire palpitante, des persos intéressants ( même si la plupart n'ont qu'un role de faire valoir au couple Squall-Rinoa).
    Malheureusement, pour les fans impatients de s'essayer après la tuerie FF7 à un nouveau final fantasy, la déception vient de ce qu'une grande partie du charme de la série a disparu... Cette impression est moins liée au style néo-occidental (regardez la réussite FF7 dans le même style!!!) qu'à la disparition des chocobos, mogs, points de MP et d'une partie du game play originel...
    Malgré ça, c'est un très bon jeu qui renouvelle le jeu vidéo avec des séquences incroyables (voyage dans l'espace, invasion de la BGU, capture d'edea...)

  • Anonyme

    17/02/2004 à 00h06

    Répondre

    perso j'ai adoré l'intrigue du 1er cd, le cd2 était trop court, dans le 3 la sorcière n'est plus une sorcière et c'est dommage, et dans le 4 il n'y a pratiquement plus rien à faire à part tuer ultimécia et les boss de la citadelle. j'aurais bien aimé retrouver seifer comme boss aux cotés d'ultimécia, ou au moins savoir ce qu'il est devenu. au niveau des gforces c'est assez répétitif, mais on y prend du plaisir (surtout avec orbital). j'ai testé la version psx et la version pc, sur psx c niquel, par contre sur pc les polygones sont trop carrés (la carte du monde c'est une horreur). quel dommage que cette adaptation soit mauvaise. il y a aussi une mini quete, chocobo world, qui n'est accessible que pour la version pc, je ne l'ai pas testé car j'ai joué à la version psx, en tout cas à part ces quelques défauts j'ai bien aimé l'ensemble du jeu et l'ambiance générale.

  • Anonyme

    25/08/2004 à 00h07

    Répondre

    Je trouve que pour ff8 le seul défaut est l`histoire qui change par rapport aux ff7 et 8 mais il y a sufisament d`amélioration:
    Les graphisme sont assez réalistes, les perso sont attachants, les G-force offrent des menus intéréssants et sont difficiles à trouver (ce qui pimente le jeux), l´histoire est rèaliste et amusante (en y réfléchissant), on retrouve les créature du 7 et 8, ily a plein d´options qui améliorent les persos, les monstres augmentent de niveau en même temps que nos persos (ce qui nous empêche de nous ennuyer), la serre de combat permet un entraînement rapide et efficace,on retrouve les jeux de carte comme dans le 9 et il dure suffisament longtemps. Moi je suis fan des ff, le meilleur étant le 8 et le plus décevant étant le 9. Je conseille donc à tout le monde de l`essayer.

  • Anonyme

    19/04/2007 à 19h22

    Répondre

    Je ne suis pas d'accord avec certains points de la critique de Nicolas :

    - les personnages sont très travaillés et charismatiques
    - les musiques sont sublimes par rapport à tous les autres FFs, essaye de composer une musique valant le dixième de celles de Nobuo Uematsu ^^
    - le scénario étant compliqué à comprendre est crédible et plein de suspens.

    Sinon sur les magies t'as bien raison !!

  • Anonyme

    02/11/2007 à 18h36

    Répondre

    Salut,


    Je ne peux m'empêcher de venir défendre mon FF préféré.


    Comme la masse, j'ai commencé les FF par FF7, et j'attendais bien sûr un excellent successeur tant ce jeu était énorme : eh bien, FF8 ne m'a pas déçu, même mieux : il m'a époustouflé. On aurait dit que Square avait lu dans mon esprit, et utilisé tous les ingrédients qu'il fallait pour établir LE jeu d'une génération (les 15-19 ans de l'époque me comprendront). Bien que pitoyables lors de certains passages, les personnages, Squall en premier plan, sont excellemment travaillés On se transpose totalement au héros lors des premières heures du jeu, et la partie Balamb/Examen du Seed/Timber est jouissive. Les magies et les objets sont utilisés de façon à pouvoir dès les premières heures de jeu booster ses personnages de la façon voulue, et chaque apparition de nouveau monstre ou de nouvelle magie est autant d'adrénaline positive à mettre dans le pad (surtout pour appuyer comme un barjo sur carré pour avoir un turbo au maximum lol).


    Certains se sont plaint de la longueur des combats quand on désire voler de la magie, mais il existe différentes façon de faire le jeu, et personne n'oblige le joueur à faire des stocks s'il ne le désire pas : la quête principale est en effet tout à fait abordable sans, et les quêtes annexes suffisamment ardues pour s'y pencher seulement si on le désire. Sans parler du jeu de cartes, énorme, et des musiques, fabuleusement entraînantes.


    En bref, j'ai dû faire le jeu une dizaine de fois, et ça a toujours été une redécouverte et un plaisir. Avec ses personnages, ses magies et ses objets, ses passages et ses dialogues mémorables, tous pour moi devenus cultes à ce jour.

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Rubriques