Une heure avec - Assassin's Creed IV : Black Flag

J'y ai joué pour mon plus grand plaisir. Alors que j'étais très sceptique après un épisode trois qui m'avait déçu sur le fond et sur la forme, ce Black Flag me raccommode avec la série grâce à son atmosphère de pirates et ses BALLS beaucoup plus convaincantes !

Assassin's Creed est une saga qui ne connaît pas la crise. Forte de ses succès antérieurs, elle nous livre un quatrième opus. Cependant, il ne faut pas non plus se pignoler en pensant que ces jeux sont sans failles. Par exemple, le précédent épisode était presque détestable par sa réalisation bâclée qui faisait la part belle à des bugs divers et variés et un personnage de Desmond Miles à baffer. Ubisoft change la donne en proposant cet épisode ? Certes en une heure et des poussières, ce n'est pas évident de saisir toutes les subtilités de l'intrigue mais sur la forme, ça devrait le faire.


D'après le soleil, il est l'heure du rhum !
Exit Desmond mais on garde la rivalité séculaire assassins/templiers. Vous êtes un jeune interne chez Abstergo qui se veut une entreprise cool de développement en technologie et en divertissement (au moins en apparence). Mais ça, on s'en fout ! Ce qui nous intéresse, c'est le passé et ici, on découvre la folle jeunesse du grand-père du petit indien du troisième épisode. Et cet ancêtre a été un pirate du temps de l'âge d'or de la piraterie. Barbe Noire et compagnie sont de la partie et on jongle entre les pirates, les assassins et les templiers dans une succession de traîtrises en tout genre. Plus surprenant que le dernier épisode et aussi plus excitant puisque l'on ne sait jamais à quelle sauce on va être mangé.


BALLS ! 
Sur le gameplay par contre, c'est plus classique. Je regrette toujours que les assassinats ne soient pas plus mis en avant. En effet, en courant comme un débile dans un groupe et en jouant des épées, on est souvent plus rapide à effectuer sa mission qu'en se cachant et en la jouant comme un assassin. Tenchu par exemple était plus rude puisqu'un combat était trop risqué et qu'il fallait donc la jouer tout en discrétion. Je n'ai rien contre me battre cela dit mais Assassin's Creed brillait trop par ses ennemis mous du genou qui attaquaient en file indienne et où il suffisait d'attendre un peu pour faire le contre qui tue ! Ici, c'est beaucoup mieux ! En effet, les ennemis sont un peu plus réactifs et le contre n'est pas la solution miracle. Il faudra davantage utiliser « percer la défense » et varier ses attaques. Le fait de pouvoir utiliser ses quatre pistolets est un bon exemple de possibilité même si les flingues pourraient être un peu plus efficace. Mais la série va dans le bon sens si l'on considère l'ensemble comme un jeu d'action plus qu'un jeu d'assassinat. L'avantage du jeu d'action est le potentiel « BALLS » qui en découle car enchaîner un groupe d'ennemi comme on respire, ça donne la trique.


La combi mouillée doit peser 15kg ! .
De même, les impressions lors de la conduite des navires sont un régal. On lutte contre les éléments, on hisse ses voiles, on entend les marins se relayer nos ordres. Superbe ! Ce qualificatif pourrait convenir également aux visuels du jeu qui offrent de beaux paysages et une reconstitution des différentes villes toujours aussi fidèle. La Havane ou Nassau sont criantes de vérité et les paysages naturels ne sont pas en reste. Jungle, chute d'eau, mangrove, on prend un certain plaisir à patauger.

Un bilan positif pour cet épisode qui propose un cadre intéressant (l'âge d'or de la piraterie) tout en améliorant son gameplay qui sentait le roussi. Le multi est néanmoins peu novateur et personnellement, je n'en vois toujours pas l'intérêt tel qu'il est proposé. Le solo toutefois est suffisamment accrocheur pour me garder sur le navire et poursuivre mes aventures dans l'Animus.
Attrapez les tous !  

A propos de l'auteur

0 commentaires

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein jeux vidéo c'est des tests de jeux vidéo et de l'actualité. Le dernier Mario sur Nintendo 3DS, le dernier Zelda sur Wii U, le dernier Assassin's Creed sur Xbox One, le dernier Infamous sur PS4, vous attirent ? Lisez ce qu'on en pense !

Rubriques