Une heure avec : Inazuma Eleven 3 Foudre Céleste (3DS)

Vous savez ce que j'attendais le plus par rapport à ce jeu ? Le générique de début ! Un RPG Inazuma Eleven commence toujours par une cinématique animée avec un générique francisé, lequel se remplit de paroles pleines de bon sens et de déclaration d'amitié indéfectible. Après "La victoire est en toi" et "Le ballon file", les créateurs de la série ont forcé sur le saké et ont pondu le très affable "Comme une étincelle" qui fait l'apologie de la camaraderie et de la conviction. Et c'est "comme un grand feu de joie" tout ça.

À travers ce dessin animé, on découvre le sujet de ce nouvel opus : une compétition internationale, avec une présentation très succincte des protagonistes occidentaux dans les quelques premières minutes de l'introduction. L'occasion pour un anglais de balancer un flamboyant "Excalibur" et poser les bases d'un épisode qui sera donc aussi spectaculaire que les précédents. On retrouve rapidement Mark Evans et ses acolytes de Raimon, ainsi que les têtes fortes deTempête de Feu / Glace : Shawn, Caleb, Xavier, Hurley, Janus, tous les grands noms semblent présents, ou presque. Et les nouveaux visages s'accumulent dès la première demi-heure, à travers d'autres cinématiques de présentation. D'emblée, le potentiel de tous ces personnages est excitant, et l'on a qu'une hâte : les retrouver sur le terrain pour découvrir leurs techniques spéciales !


DR.

De fil en aiguille, on arrive au premier vrai match, qui sera déterminant pour la constitution de l'équipe représentant le Japon. Il va sans dire que je ne me fais guère d'illusion, et que le déroulement du match va probablement peu importer sur le résultat final, mais je m'applique sérieusement en me rappelant avec plus ou moins de facilité les concepts des deux précédents épisodes. Deux constats s'imposent d'eux-même :  

- Inazuma Eleven n'a pas beaucoup changé, les règles sont toujours les mêmes et je n'ai rien vu de nouveau. Même graphiquement, rien à en attendre malgré le changement de support, puisque ce troisième volet est un épisode DS maquillé pour la 3DS européenne.

  1.  - Inazuma Eleven est toujours aussi facile, et ce premier match sera l'occasion de coller un 5 - 0 à l'équipe adverse malgré les petites erreurs du gars qui n'a pas joué pendant des mois.

    Mais comme un vieux copain rigolo, retrouver Inazuma Eleven et son univers de Dragon Ball Z croisé au Captain Tsubasa est toujours aussi séduisant. Je ne m'attends pas à une révolution, vraiment, mais je suis déjà happé par l'ambiance puérile et rose bonbon de ces amoureux du foot, le vrai, celui avec des flammes, des explosions et des filets transpercés. 


DR.

 

A propos de l'auteur

0 commentaires

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein jeux vidéo c'est des tests de jeux vidéo et de l'actualité. Le dernier Mario sur Nintendo 3DS, le dernier Zelda sur Wii U, le dernier Assassin's Creed sur Xbox One, le dernier Infamous sur PS4, vous attirent ? Lisez ce qu'on en pense !

Rubriques