J'irai glander chez vous avec ... GTA San Andreas !

Dans un jeu, ce que j'aime, c'est être libre de faire ce que je veux. Quand un jeu se dit de type bac à sable, je saute de joie. Je vais avoir pleiiiiiiiiiiiiiiiiiin de choses à faire. Lorsque GTA San Andreas est sorti, j'ai tout de suite vu le potentiel du jeu. La voix de Samuel L. Jackson était un plus mais ce sont surtout les grands espaces qui m'ont attirés. J'ai donc décidé de « rusher » le scénario pour aller glander en paix. En effet, rien de pire qu'une quête pour pourrir votre glande. Cependant, les tentations étaient grandes. Alors pour accélérer les choses, je n'ai pas hésité à utiliser des codes. Oh ! Rassurez-vous ! Juste celui de santé et d'armure qui donne des munitions et des dollars. Toujours est-il que j'ai pu ainsi aller glander tranquille. Je ne parle pas des quêtes très secondaires comme les photos, les tags ou draguer les nanas qui donnent des costumes spéciaux. Non non non, je parle d'autre chose.

Leçon 1 : A la recherche de la cité perdue.


Comme un avion sans ailes !
Étrangement, c'est le scénario qui m'a inspiré pour cette occupation : dans une mission, on allait en avion à Liberty City. J'ai donc cherché à y retourner. J'ai pris un avion de ligne et j'ai volé en ligne droite dans la même direction pendant des dizaines et des dizaines de minutes. Rien à part l'immensité du ciel et le droit de me taper le chemin inverse. N'essayez pas de prendre du plaisir en vous jetant de l'avion et en rentrant en parachute car vous allez être bon pour 257 456km de nage après 2min de parachutisme soporifique.

 

Leçon 2 : le touuuuuuuuur du mooooooooooooonde !


L'amour est dans le pré version road movie !
Tous les magazines étaient d'accord : ce GTA était vaste et immense. L'idée de faire le tour du monde m'a alors traversé l'esprit. Longer les côtes à pied ou à la nage est devenu la seule option valable car en voiture, hélico ou en bateau, cela aurait été trop convenu. J'ai donc pris un bon snack virtuel, mis mon meilleur short et j'ai couru, nagé, sauté, tout le long des frontières du monde. En route mon personnage a eu faim et je l'ai donc vu perdre du poids petit à petit. Après 2h d'aventures, je suis arrivé à bon port, j'ai donc couru virtuellement dans un fast food et j'ai repris la muscu virtuelle.

Dans le même genre, vous pourrez prendre un véhicule et rallier les trois grandes villes via les autoroutes tout en essayant de battre votre meilleur temps et de ne jamais changer de véhicule. Vous pouvez aussi piquer un train et voir jusqu'à quel virage vous allez dérailler après avoir atteint la vitesse maximale.

Leçon 3 : Jusqu'au bout de l'extrême limite.


Toujours plus loin, plus fort, plus vite ...
Les distractions ne manquent pas dans ce jeu mais j'ai renoué avec un plaisir simple, l'acrobatie aérienne. Faire un wall ride avec un avion et repartir, c'est possible. De même, il est possible avec un avion de ligne de se poser (et de redécoller) sur n'importe quel pont ou n'importe quel toit. Puisque l'on parle de toit. Rien de tel qu'un peu de base jump pour se faire plaisir. Naturellement, rien ne vous empêche de le faire hors des villes comme sur la montagne géante proche de San Fierro ou encore dans les rocheuses du désert.

D'ailleurs ces lieux sauvages sont parfaits pour aller faire du VTT ou du motocross. Les plus vaillants découvriront même un parcours d'obstacles en bois pour frimer en toute liberté.

Leçon 4 : Plaisirs citadins.

Dans chaque ville, vous avez des plaisirs qui ne se refusent pas. Bien sûr, la liste est un extrait des possibilités qui s'offrent à vous.


Il manque E.T. pour m'accompagner !
À Los Santos, rien de tel que quelques paniers de basket sur le playground. C'est rigoureusement inutile mais vous n'aurez personne pour vous embêter et gêner votre nouveau hobby. Les fans de sports plus spectaculaires feront des « wheelings » en BMX et vous sauter partout comme tout champion de sport urbain qui se respecte. Cela dit, n'oubliez pas d'aller faire de la musculation sur la plage pour parfaire votre corps d'athlète. Dans le quartier hispanique, vous pourrez ensuite allez vous faire couper les cheveux comme Mr.T et ainsi frimer un max dans un van noir après avoir garni votre avatar de colliers en or. La fin de soirée en ville pourra se conclure par quelques pas de danse en boite ou par une grosse glande dans votre villa de roi de la ville au sommet de Los Santos.


"Your kung fu is strong !"
À San Fierro, autre ambiance, autres sensations. Vous pourrez vous réveiller en profitant des meilleures boutiques de tuning de la ville avant d'aller faire des trajets à toutes berzingues sur le pont de la ville. Vous vous reposerez ensuite en allant au petit restaurant proche du pont avant d'aller faire une balade digestive dans le quartier proche qui est fort sympathique. En chemin, ne manquez pas de défier le club de kung-fu et leur éclater la tronche pour le plaisir. Vous passerez ensuite une soirée plus reposante lorsque vous jouerez au billard ou aux jeux d'arcade dans le bar qui est situé non loin.


Jersey Shore à San Andreas !
Las Venturas, c'est la ville du rêve et des jeux. Vous êtes donc obligé de glander dans les casinos. Cependant, il reste des trucs marrants à faire comme le tour de la ville à fond les ballons, piquer l'avion d'épandage dans le champ à côté de la ville pour aller faire des acrobaties en biplan. C'est aussi la ville la plus proche de votre aérodrome donc profitez-en pour vous exercer aux acrobaties. Je vous conseille d'ailleurs de décoller lors des tempêtes de sable pour profiter un maximum des conditions climatiques du jeu.

Leçon 5 : Plaisirs dans la nature.


Il est beau mon château de sable !
Vu le nombre d'hectares entre les villes, ce serait un crime de ne pas profiter des plaisirs de la campagne. Vous avez deux grands espaces : la campagne verdoyante et le désert.

Dans la première, rien de tel qu'une balade en pick-up tout en écoutant K-Rose et ses superbes musiques country. Roulez à votre allure, vous n'êtes pas pressé. Vous allez découvrir tout un ensemble de petites villes ou de coins bucoliques. Les plus passionnés iront jouer au PMU le plus proche mais les autres vont préférer errer dans les nombreux chemins de traverse qui recèlent des points d'eau magnifiques ou des fermes pleines d'engins amusants.


Le plaisir d'offrir ... des avions dans la tronche !
Dans le désert, rien de tel qu'un peu de marche à pied dans les villes ou les trailers parks pour ressentir l'amour de ses voisins. « Fuck you » par ci, « Olà Cabron » par là, il fait bon se promener dans le désert. Si nous êtes fans de visite, le barrage, la ville fantôme ou l'observatoire seront des lieux d'errance magiques. Je vous déconseille la zone 51 qui est peuplée de militaires agressifs qui n'aiment pas être dérangé. Mais si vous voulez de l'opposition, c'est votre choix après tout.

Ainsi se termine ce petit tour d'horizon de la glande au sein d'un jeu où les activités inutiles ne manquent pas. Nous n'avons fait qu'un rapide aperçu de ce qu'il est possible de faire et le jeu regorge aussi d'activités inutiles naturelles comme vraiment conduire le train (arriver à la gare à l'heure et tout) ou encore le triathlon.


Supercopter ...

Partager cet article

A propos de l'auteur

0 commentaires

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein jeux vidéo c'est des tests de jeux vidéo et de l'actualité. Le dernier Mario sur Nintendo 3DS, le dernier Zelda sur Wii U, le dernier Assassin's Creed sur Xbox One, le dernier Infamous sur PS4, vous attirent ? Lisez ce qu'on en pense !

Rubriques