7.5/10

Just Dance 3 - Test

Just Dance 3 est une bonne surprise, un titre cool et doté d'une excellente playlist. Bien entendu, il faut aimer danser pour apprécier le titre, mais face à une concurrence moins accessible, un plus large panel de joueurs peut craquer sans aucun problème.

Lorsque Just Dance est apparu sur Wii, les critiques furent catastrophiques mais le titre a cartonné auprès des joueurs, pour son côté “je bouge mon corps comme un roi du dance-floor devant ma télé sans me prendre le chou”. Avec Just Dance 3, Ubisoft tente le coup de la méthode Kinect, qui est le parfait support pour des samedis soirs endiablés sur la piste. Beaucoup de concurrents du même style existent sur ce support, les Dance Central surtout, alors est-ce que Just Dance 3 va vous donner envie de vous trémousser debout devant votre canapé ?

Autant l'apport de Kinect est contestable dans beaucoup de titres sortis pour surfer sur la vague de la nouveauté le plus vite possible, sans se demander si cela valait vraiment le coup d'être développés. En effet, peu de titres ont
Ah Ah A la queue leu leu!
vraiment donné envie d'investir dans ce périphérique, sauf pour les vrais fanas de danse. Avec la reconnaissance des mouvements, que ce soit des mains, des pieds et du reste du corps, il est vrai que danser est sans doute la méthode la plus simple pour adhérer à Kinect. Sauf que parfois, les titres sont trop pointus et pas forcément accessible aux non-habitués des jeux musicaux hardcore. Entre des chorégraphies à apprendre par cœur, et une reconnaissance des mouvements très pointue (tu ne lèves pas assez la jambe mon petit bonhomme) le découragement peut vite prend le pas. Ubisoft l'a compris, et Just Dance 3 est un jeu convivial, facile d'accès, où on ne se prend pas la tête, et qui propose une bonne playlist. Voilà en résumé, ce qu'on ressent lorsqu'on joue à ce titre.

Just Dance 3 est le premier jeu Kinect de danse jouable à quatre en même temps. Bon, d'accord, il vous faudra un grand salon, mais il faut saluer la performance. Que ce soit seul ou à quatre, le capteur fait parfaitement son boulot, sans latence apparente, et avec une reconnaissance qui fait plaisir. Les modes de jeux sont nombreux, tous centrés sur la danse bien entendu, mais
Toutouyoutou! Toutouyoutou!
avec des variations suffisantes pour apporter un peu de fraicheur et de diversité. Certes, à chaque fois, le but est d'imiter les gestes des avatars flashy que l'on voit à l'écran, nos coaches virtuels, de la meilleure des manières, afin de faire péter le score. Les icones des mouvements à effectuer, apparaissent à l'écran, de la même manière que dans les autres jeux musicaux, et il faudra avoir le meilleur timing possible. Le titre est assez “cool” avec nous, et si on fait un mouvement proche de ce qui est demandé, sans être parfait de chez parfait, on aura pas mal de points. Cela permet d'éviter de passer pour un naze devant ses potes ou sa femme en tout cas. Surtout lors d'un duel endiablé !

La playlist du titre est sans doute la meilleure jamais vue (entendue) dans un jeu de danse. Il y en aura pour tous les goûts, et dans chaque style les titres font mouches. Un excellent point ! Et pour une fois, on n'a pas envie d'aller tout de suite acheter du contenu supplémentaire pour avoir enfin plus de 3 ou 4
I want a gangsta bitch !
chansons sympas. Là, sur la cinquantaine de titres on a quasiment que du lourd, du connu, qui bouge bien et qui donne envie de fredonner en moovant. Voici un petit échantillon pour ceux qui douteraient : Pump it des Black Eyed Peas, Take on me de A-Ha, What you waiting for de Gwen Stefani, Marcia Bella des Rita Mitsouko ou encore Da Funk de Daft Punk. Je ne vais pas tout lister, vous n'avez qu'à aller voir le dos de la jaquette du titre pour vous faire une idée, mais si je vous dis que l'on trouve aussi du Quenn, du Katy Perry ou du Chemical Brothers, vous n'allez tout de même pas râler! Pour une fois qu'un titre de dance ne s'arrête pas à de la techno, ou du R'n'B ou encore de la J-Pop, cela fait plaisir. Surtout si votre trip est juste de danser. Ah bah c'est normal, c'est le titre du jeu.

Au final, sachez tout simplement que ce titre est sans doute indispensable pour les joueurs occasionnels de jeux de danse, ceux qui ont envie de s'amuser pendant une soirée, ou tout simplement pour faire une petite session de sport en musique en semaine pour se donner bonne conscience. Vous ne regretterez pas votre achat, grâce à l'accessibilité de Just Dance 3. Les modes de jeux étant nombreux, avec pas mal de petits challenges, comme par exemple un “Jacques a dit” où le titre vous impose un mouvement particulier, ou au contraire de ne pas danser, vous trouverez toujours un petit truc qui vous donnera envie de ressortir la galette pour que votre Kinect se déhanche avec vous. Mention spéciale pour finir au mode “Just Create” qui vous permettra de créer votre propre chorégraphie, que vous pourrez ensuite partager sur le net : je ne vous raconte pas les concours de danses débiles que vous allez organiser vos samedis soirs d'hiver. Ca promet!


Ce soir c'est soirée costumée !

A propos de l'auteur

Le fanboy Xbox de l'équipe

    0 commentaires

    Participer à la discussion

    Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

    Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

    Krinein jeux vidéo c'est des tests de jeux vidéo et de l'actualité. Le dernier Mario sur Nintendo 3DS, le dernier Zelda sur Wii U, le dernier Assassin's Creed sur Xbox One, le dernier Infamous sur PS4, vous attirent ? Lisez ce qu'on en pense !

    Rubriques