8/10

Kirby Mass Attack - Test

Probablement l'un des derniers représentants à fort potentiel de la ludothèque de la petite DS de Nintendo, Kirby Mass Attack vient s'inscrire dans une période faste pour la petite boule rose toute mignonne : Kirby – Au fil de l'aventure a illuminé de son ingéniosité graphique le début de l'année, proposant aux plus jeunes une aventure sympathique bien que dénuée de véritable challenge ; et la même console s'apprête à accueillir en fin d'année un Kirby's Adventure Wii qui s'annonce plus traditionnel dans son approche, basé sur la combinaison plates-formes et transformations qui ont fait le succès de la série. Bref, si Kirby Mass Attack nous a laissé un peu sur notre faim lors de l'éphémère session E3, la version longue se révèle en avoir sous la cartouche.


DR.
Si le scénario des Mario n'arrive pas à innover et se borne à replacer Peach dans les pires embrouilles, les jeux estampillés "Kirby" ont au moins le mérite de trouver un prétexte à telle ou telle aventure. Ils sont très maigres, certes, mais ils donnent un contexte et justifient les nouvelles particularités infligées à cette trognonne boule rose. Ici, un sorcier tout vilain répondant au nom mélodieux de Nécrodius vient jeter un sort à Kirby, qui se retrouve divisé en dix. Ledit méchant en profite pour occire neuf des avatars de Kirby, laissant le pauvre petit dernier prisonnier de sa propre faiblesse. Seul moyen de retrouver ses forces pour aller botter des culs magiques : bouffer, afin de ramener à la vie les petits clones.


DR.
Même si vous ne contrôlez au début qu'un seul petit Kirby assez faiblard, vous allez donc être amené à en diriger jusqu'à dix. Tout seul, Kirby a du mal à actionner les leviers, à occire les ennemis rencontrés sur sa route, et sera bien sûr plus vulnérable aux blessures. En paquet de dix, le voilà en pleine possessions de sa force et pourra donc se frayer un chemin beaucoup plus facilement parmi les nombreuses embûches. Pour indiquer la bonne voie à cette petite nuée de boules roses absolument adorables (elles dansent tout le temps...mais regardez-les danser !), inutile de penser jouer à la croix directionnelle. Sortez votre stylet, et touchez l'écran pour faire apparaitre une étoile que le(s) Kirby(s) suivront aveuglément. En tapotant deux fois, il(s) coure(nt). En laissant appuyé sur le groupe, ils peuvent voleter. En touchant un ennemi, il(s) se jette(nt) dessus pour le rouer de coups. Et un trait sec permet de le(s) faire sauter. Il est important de comprendre le concept : vous dirigez le groupe, mais chaque Kirby est dissocié des autres. En d'autres termes, vous pouvez très bien diviser le groupe pour attaquer plusieurs ennemis, n'en faire sauter qu'un seul sur une plate-forme, ou oublier un membre dans un précipice si vous ne faites pas attention. Là est l'apport du stylet : tout cela se gère véritablement au doigt et à l'œil, et même si quelques actions pourront se révéler un peu fouillis, la maniabilité est exemplaire et quasiment immédiate.


DR.
Le fil conducteur est divisé en quatre mondes, eux-mêmes scindés en plusieurs cercles concentriques abritant plusieurs niveaux. Le but sera de parcourir les niveaux pour trouver celui qui renferme l'arc-en-ciel emmenant les Kirbys au prochain cercle, jusqu'à rejoindre le cercle. En somme, on pourra finir une dizaine de niveaux dans chaque monde, en sachant que découvrir du premier coup l'arc-en-ciel pourra vous abstenir de finir le cercle entier – ce qui enlève forcément au plaisir de jeu. Chaque niveau a un pré-requis, le nombre de Kirbys dans votre groupe. Si vous ne l'atteignez pas, vous serez obligé de refaire un parcours précédent pour en collecter, qui vous proposera bien heureusement un raccourci vers la sortie une fois bouclé. De toute façon, les niveaux incitent à la rejouabilité, puisque de nombreux chemins peuvent être découverts en chacun d'eux, et que certaines actions réclamant un nombre d'important de Kirbys peuvent parfois ne pas être réalisables au premier passage. Et il y aura la fameuse recherche de médailles !


DR.
Car si ce Kirby peut être fini sans être trop inquiété (comptez une dizaine d'heures en ligne droite), les Kirbys tués pouvant être ramenés à la vie par leurs congénères, c'est sur l'exploration qu'il gagne des points d'intérêts. Outre un level design particulièrement chiadé, la chasse aux médailles est un passe-temps prometteur qui nous rappelle les longs moments passés sur New Super Mario Bros. Celles-ci permettent notamment, par palier, de débloquer des mini-jeux sympathiques mais pas spécialement décisifs, malgré un fort potentiel d'addiction. Vous pourrez taper sur des taupes, faire du flipper, faire des jeux de calcul limité par le temps,  ils ont tous la particularité d'être simples, sympathiques, mais pourtant pas faciles. En marge de cela, le jeu propose également des hauts faits qui impliqueront une certaine adresse, notamment lorsqu'il s'agit de bouffer du fruit ou de récolter des étoiles de performance sur les niveaux.

Kirby Mass Attack peut paraître simpliste à première vue, mais il se révèle être un titre majeur de la Nintendo DS. Outre une maniabilité parfaitement calibrée et un concept accrocheur, les petits génies d'Hal Laboratory ont croulé sous les idées pour exploiter le gameplay très spécial du jeu et fournir un produit convenant autant aux joueurs occasionnels qu'aux hardcore gamers. Cependant, il ne faudra pas être allergique à la petite boule de guimauve, car comme à son habitude, le soft est tellement mignon qu'il pourrait arracher un soupir d'affection à un amateur de Gears of War. Enfin je crois.


DR.

A découvrir

Disney Universe - Test

Partager cet article
A voir

GTA V !

A propos de l'auteur

0 commentaires

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein jeux vidéo c'est des tests de jeux vidéo et de l'actualité. Le dernier Mario sur Nintendo 3DS, le dernier Zelda sur Wii U, le dernier Assassin's Creed sur Xbox One, le dernier Infamous sur PS4, vous attirent ? Lisez ce qu'on en pense !

Rubriques