A DECOUVRIR
8/10

FLCL - les OAV

Bon commençons par essayer de résumer l'histoire de cette série. Nandaba Naota (Ta pour les intimes) vit a Mabase, une petite ville périphérique du Japon tout a fait normale surplombée par une immense usine en forme de fer à repasser appelée : Mechanica.

Ta vit avec son père et son grand père et entretient une relation très ambiguë avec Mamimi : la petite amie de son grand frère qui est parti aux Etats-Unis jouer au Base Ball.

Tout est normal et très clair sauf que...
... Ta se fait écraser par un vespa et cogner par une guitare, tous deux appartenant à Haruko une jeune fille très mystérieuse qui disparaît aussitôt.
Alors tout s'accélère, en arrivant chez lui il retrouve Haruko qui vient d'être engagée comme femme de ménage et une bosse plus qu'anormale commence à sortir de son crâne.
Alors, Ta énervé quitte la maison pour aller retrouver Mamimi afin qu'elle le console mais la bosse de son crâne explose laissant apparaître deux robots qui en viennent rapidement aux mains.

Voilà pour le début de l'intrigue. Mais attention car celle-ci est bien plus compliquée qu'il n'y paraît. De plus, FLCL (Fooly Cooly) c'est bien plus qu'une simple histoire. En effet, FLCL c'est aussi tout un esprit, tout un conditionnement, toute une ambiance dont il faut s'imprégner.

Côté animation, les créateurs fixent ici de nouvelles limites avec des effets inédits et innovants d'une qualité graphique impressionnante. Par exemple, les créateurs sûrement très inspirés par Matrix utilisent des effets de « bullet time » ou font tourner la « caméra » tout autour de la scène. Dans un film cela peut paraître vieux mais dans un dessin animé c'est saisissant et bluffant. Pas convaincu ? Alors on peut parler des passages sous forme de manga où l'on voit les personnages parler et bouger dans les cases (ça à l'air simple comme ça mais si on réfléchit c'est plutôt balèze à réaliser).

A cela il faut rajouter aussi la touche humoristique. Cet anime part des fois, on peut le dire, en vrille à tel point qu'on ne comprend plus rien tellement cela devient fouillis avec des persos qui parlent tous en même temps (de choses complètement débiles) et des images qui défilent à la vitesse de la lumière (là j'exagère peut-être un peu). Où peut-être quand le style de dessin change pendant une scène et adopte un style très South Park (si je vous jure).

Tout cela peut paraître beaucoup pour un anime qui ne compte que six épisodes mais quand on sait que c'est Gainax qui produit la série (pour info cette société a produit le sublime Evangélion, mahoromatic ou encore Abenobashi street, Nadia). Ainsi, on retrouve logiquement au staff quelques vedettes comme Kazuya : directeur du concept (sous directeur de la série Evangélion et directeur sur les films), Sadamoto : Chara-designer (il a travaillé sur Evangélion et Nadia). Donc voilà pour les plus sceptiques.

Enfin, je pense qu'on ne peut pas parler de FLCL sans parler de sa B.O. On doit celle-ci à un groupe japonais rock : the pillows. De la bombe tout au long de cet album qui retranscrit parfaitement l'esprit de FLCL.

Vous l'avez compris j'espère, FLCL est une série à part, inclassable mais que l'on se doit de regarder.
On regrette même qu'il n'y ait que six épisodes. On aurait aimé une série plus longue qui aurait sûrement été plus compréhensible mais qui nous aurait surtout permis de nous extasier et de baver pendant plus de trois heures.
Pour finir, je tiens juste à dire que Dynamics a déjà racheté les droits de la série et qu'elle devrait sortir en DVD le premier semestre 2003. Enfin on espère car ça fait près de six mois qu'elle est reportée.

Partager cet article

A propos de l'auteur

11 commentaires

  • Anonyme

    19/08/2003 à 00h00

    Répondre

    FLCL est surement un des animes les plus stranges qu'il m'a été donné de voir, mais sûrement aussi un des meilleurs!
    La BO est vraiment géniale et l'animation est tout simplement en dessus de tout ce qui se fait en ce moment.
    Cependant, un grand conseil, du fait des jeux de mots en japonais sur la phonetique de FLCL (furikuri phonetiquement) cet anime est a regarder absolument en vo. Vivement la sortie chez dynamics, et espérons que la qualité des dvd sera aussi bonne que ceux sortis aux states..
    Drakar

  • Anonyme

    29/11/2003 à 00h01

    Répondre

    réellement un des meilleurs mangas qui m'a été donné de voir.
    excellent, déjanté, intrigue plus compliquée qu'il n'y parait qui s'eclaircit au fur et à mesure. Certes, faut s'accrocher pour suivre !
    bonne BO, aussi bien dans l'anime qu'à écouter seule.
    à cela s'ajoute quelques jeux de graphismes (style bd, etc. comme dit ds l'article)

    bref, ne pas manquer .
    seul regret, ne pas connaitre la langue japonaise et ne pas suivre les jeux de mots (ie : histoire de l'écureil mort au 1er épisode, écoutez mais pas la peine de lire, on perd le fil, ca surprend et on perd les jeux de phonétique)

  • Jaxom

    09/12/2003 à 00h02

    Répondre

    Alors ca, c'est vraiment un truc de dingue. j'ai beau avoir vu la serie 3 fois, j'y comprend toujours pas grand chose, mais toujours est il que c'est un regal.
    La musique, si on est un peu porté sur le rock, et qu'on ne rougit pas de honte en entendant un jap se donner à fond avec une voix de crecelle, est vraiment trippante, l'animation est exemplaire, le desing bien barge...tout ce qu'il faut quoi !

  • Anonyme

    17/08/2004 à 00h03

    Répondre

    Complètement déjanté mais c'est pour ça que j'adore ^_^
    Une merveille question graphisme et la BO est exellente - faudra que je jette une oreille sur les albums de 'the pillows'
    A voir éventuellement en VF pour une meilleure compréhension de l'histoire - quoique ^^; - mais surtout en VO pour toutes les subtilités phonétiques...
    perso j'ai acheté les DVDs donc j'ai les deux version et je me régale !!!

  • pandaman

    05/11/2004 à 12h32

    Répondre

    personnel ment je n'ai pas vu l'anime mais juste le manga(dont il n'y a d'ailleur aucune critique,hum hum,et dont l'existence n'est même pas mentionné) et j'en suis tomber amoureux
    zarb voila comment on pourrait qualifier cette mini série(2tomes) avec des dessins qui ne plairont pas a beaucoup de monde ,il faut prevenir quand même
    mais il y réside une ambiance suréaliste qui va de paire avec l'étrangeté du dessin et des dialogues(voir un gamin parler du moi et du surmoi de freud alors qu'il n'est qu'en primaire resume assez bien l'esprit de cette série)
    par contre j'ai l'impréssion (selon les critiques précedentes) que l'anime soit sortit avant le manga et que celui ci n'est qu'une "adaptation" de l'anime.Comme c'est le cas d'evangelion (bien que les deux soit quand même différents)qui est lui même de gainax
    A noté aussi le fait que le manga s'appel fuli culi et qu'il est dessiné par hajime ueda
    ps: désolé mais j'ai du mal à saisir le sens du mot trollez

  • Choucroot

    05/11/2004 à 12h38

    Répondre

    Franchement, jette toi sur l' anime, ca vaut vraiment le détour. Certainement le truc le plus original et dejanté que j' ai jamais vu.

    (Jaxom, plus haut, c' est moi -ben vi je prennai un pseudo au debut, maintenant plus la peine, je vous fais confiance )

  • sondern

    07/11/2004 à 23h48

    Répondre

    J'ai vu 2 fois l'épisode-pilote sur MCM et j'ai toujours pas compris le lien entre la corne de Ta , ce qu'est Ta le gars aux yeux bleus en question et Haruko la fille féline...(EDIT : merci Djak pour les éclaircissements).

    En tout cas, l'intrigue part dans tous le sens entre les changements constants de genre : d'un manga gentiment fantastique, on passe d'une succession de non-dits pudique façon Journal de Mon Père sauf que c'est la mère et le frère qui sont pas là ou d'un pure délire adolescent sans queue ni tête façon Kimengumi, changements incessamment de réalisation aussi entre des collègiens qui discutent au soleil avec tout à coup introduction d'une moto 3D et lors d'un passage très polisson des peross en train de s'animer d'une case de BD.

    Vous allez du mal à me suivre ? Et bien ce sera pareil avec la série !

    Que dire de plus à part que FLCL peut être délirant et sans queue ni tête tout en restant plaisant et distrayant...


    PS :FULI CULIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII

    FULI CULI FULI CULI FULI CULI FULI CULI FULI CULI FULI CULI FULI CULI
    FULI CULI FULI CULI FULI CULI FULI CULI FULI CULI FULI CULI FULI CULI
    FULI CULI FULI CULI FULI CULI FULI CULI FULI CULI FULI CULI FULI CULI

  • Bzhnono

    08/11/2004 à 14h42

    Répondre

    Ça fait un bout de temps que j'ai cette série et je me suis (re)maté les 6 épisodes la semaine dernière, et c'était exactement comme la première fois que je les ai vu...complètement disjoncté. Ma deuxième impression est la même que la première: c'est absolument excellent comme série.

    On trouve énormément de référence dans cet animé: de Matrix à South Park en passant par Miyazaki, bref tout plein de références à trouver. L'animation est entièrement en 3D (même si ça ne se voit pas), on a droit à des effets bullet time plutôt impressionnant.

    La BO de la série est composée quasi-exclusivement de rock grace à la très bonne performance du groupe The Pillows.

    J'ai rarement vu aussi déjanté comme série. Même Excel Saga (qui passe en ce moment sur Canal +) n'est pas aussi ravagé.

  • Endless

    14/03/2005 à 23h04

    Répondre

    FLCL c'est une folie extravagante, étrange, élégante, paradoxale, insolante, merveilleuse, lunaire...
    FLCL me fait penser à une phrase que j'ai entendu ou lu quelque part (mais je ne me souviens plus du tout où) qui disait:

    Le monde est cinglé mais je suis fier d'en faire partie.

    C'est ça l'essence FLCL.

    Ride on Shooting Star...

  • Choucroot

    30/03/2005 à 15h19

    Répondre

    Attention, a tout les amateur de FLCL, jettez vous sur Dead Leaves. film d' une petite heure, grosso modo la meme team, Prod IG, desing de fou, ca part dans tout les sens a tel point que FLCL parrait sobre.
    Enfin encore une fois, j' adore

  • Tenshikurai

    20/09/2006 à 22h00

    Répondre

    FLCL c'est vraimetn un manga FULI CULIIIIIIIIIII

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Rubriques