7.5/10

Kirby's New Adventure - Test Wii

2011, l'année Kirby ? Nintendo place en force sa mascotte rose bonbon en lui dédiant Au fil de l'aventure (Wii) en février, jeu de plates-formes résolument tourné vers les plus jeunes, remet une couche sur Nintendo DS avec l'impeccable Mass Attack, pour enfin assommer tout le monde avec un Kirby's Adventure qui revient aux sources de la franchise, ce qui n'est pas plus mal. Les concepts dérivés ont beau avoir été pensés, ce que l'on retient de la série Kirby en tant que joueur, c'est que le personnage peut avaler du monstre et leur chiper leurs pouvoirs spéciaux. Et c'est ce Kirby que l'on retrouve aujourd'hui sur Wii !


DR.
Un vaisseau extraterrestre s'écrase sur le Dream Land, éparpillant aux quatre coins du monde de précieux morceaux nécessaires à sa reconstruction. Kirby, bonne patte, se propose d'aider le gentil et minon pilote venu d'une autre planète, et part avec ses potes chercher lesdits composants. Comme toujours, on ne s'embarrasse aucunement du scénario dans un Kirby, on chope le premier prétexte qui vient pour balancer la boule rose sur les routes. Ce qui change aujourd'hui, c'est que Kirby n'est plus seul, il part à l'aventure avec quelques têtes plus ou moins connues : Waddle Dee, le roi DaDiDou, et Metal Knight. Si vous êtes seul dans la pièce, aucun intérêt, vous serez Kirby, rose, et solitaire. Mais si trois copains entrent subitement dans le salon, ils peuvent à tout moment se saisir d'une manette Wii et rejoindre la partie en choisissant un personnage parmi les trois proposés, ou éventuellement un Kirby d'une nouvelle couleur.
DR.
Un concept qui nous rappelle celui de New Super Mario Bros Wii, mais qui dans les faits se déroulent sensiblement moins bien. Alors que pour les frères Mario, le challenge relevait autant de la coopération que de la compétition et du coup de crasse sadique, dans Kirby tout est placé sous le signe de l'entente, surtout que le Kirby rose est le personnage principal et donc celui qui décide de la progression dans le niveau (surtout que seul Kirby peut débloquer certains passages avec son estomac). A moins de vouloir torpiller la partie, autant ne pas l'enquiquiner. A la rigueur, les différents Kirby pourront s'avaler entre eux, ce qui amuse deux minutes, tandis que les autres personnages taperont joyeusement de l'ennemi avec leur arme dédiée. Concluons donc qu'il est plus intéressant de jouer un Kirby, et un Kirby rose.


DR.
Car Kirby retrouve enfin son pouvoir préféré, celui d'avaler de l'ennemi et de lui piquer des capacités. Sur ce point, on n'est pas volé, les transformations sont nombreuses, distinctes, et sont souvent nécessaires à l'obtention des bonus les plus cachés. La boule rose pourra donc utiliser un fouet magique, balancer des boules de feu, se hérisser de pointes, jouer à Blanka en mode électrique, manier une épée, et bénéficier de rares pouvoirs spéciaux complètement dévastateurs. Imaginez ce mignon petit bonhomme se procurer une épée de…oh… six ou sept fois sa taille et commencer à dégommer tout ce qui se trouve sur son passage. L'action est limitée, mais il s'agit de quelques instants de bonheur qui n'est pas sans nous rappeler le plaisir que l'on pouvait avoir à écraser tout le monde dans New Super Mario Bros Wii avec le super champignon.
DR.
Si le joueur décide de ne pas avaler ce qu'il a aspiré, il peut le restituer sous forme de projectile qui ne fera certainement pas de bien à l'ennemi qui le prendra dans les dents. Kirby a également la possibilité d'avaler de plus gros monstres et des blocs de pierre gênants, lorsque le joueur secoue la manette pendant qu'il aspire. Cette fonctionnalité permet non seulement de débloquer des passages et occire certains ennemis coriaces, mais peut éventuellement servir à avaler ses copains pour les envoyer bouler plus loin. C'est une interaction comme une autre. D'ailleurs il y en a d'autres ! Les co-aventuriers peuvent se faire des sortes de bisous pour se redonner de la vie, ou se suspendre à un personnage en train de voler.


DR.
La direction artistique du soft ne prend pas de risque, l'univers de ce Kirby nous est donc très familier. Comme à chaque opus, le level design est particulièrement soigné, et chaque niveau sait varier les challenges. De nombreux passages secrets sont à découvrir, et le joueur adepte du 100% devra explorer chaque recoin de niveau pour mettre la main sur tous les engrenages cachés, ce qui est évidemment le petit bonus de durée de vie que l'on attendait. Ces morceaux permettront de débloquer du contenu additionnel, comme des niveaux spéciaux ou des mini-jeux. Il faudra donc un peu de temps pour survoler complètement le jeu, mais ce n'est pas la difficulté qui vous entravera, oh non. Kirby étant également connu pour proposer peu de challenge en dehors de sa phase d'exploration, celui-ci n'échappe pas à la règle et propose une difficulté adaptée au plus grand nombre. Et à quatre, c'est encore plus facile !

Kirby's New Adventure respire le New Super Mario Bros Wii sans en atteindre la qualité. Moins réussi, son jeu à quatre est appréciable mais pas déterminant, tandis que la récolte des engrenages fournira un bonus de durée de vie et un bon prétexte pour explorer le level design assez réussi du jeu. On apprécie en tout cas le retour de la petite boule rose transformiste, qui se paie un éventail luxueux de transformations toutes plus sympas les uns que les autres.

A propos de l'auteur

0 commentaires

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein jeux vidéo c'est des tests de jeux vidéo et de l'actualité. Le dernier Mario sur Nintendo 3DS, le dernier Zelda sur Wii U, le dernier Assassin's Creed sur Xbox One, le dernier Infamous sur PS4, vous attirent ? Lisez ce qu'on en pense !

Rubriques