5/10

LEGO City Undercover : The Chase Begins - Test 3DS

Quelques semaines après la sortie Wii U, l'exclusivité LEGO City investit la portable de Nintendo, mais ne vous y trompez pas ! Il ne s'agit ni d'un pur portage, ni d'une réussite de même valeur. Certes, le titre reste ambitieux, mais les limitations techniques de la 3DS ont eu raison des idées de grandeur de LEGO City, proposant du coup une aventure moins percutante et moins riche que la version salon. 


DR.
The Chase Begins
 vous invite à découvrir les premières années de service du policier Chase McCain, bien avant qu'il ne mette Rex Fury sous les verrous. Si l'opus Wii U levait le voile sur certains éléments de ce passé tumultueux, la version 3DS entend le présenter en long, large, travers et diagonales, à travers un système de jeu quasi-similaire. On se retrouve donc dans une sorte d'Open World, parcouru au moyen de missions de qualité très inégale et parfois même franchement inintéressantes, où la glande peut vite devenir une occupation principale. Il y a beaucoup de choses à faire et à débloquer, certes, mais tout a été revu à la baisse pour tenir dans une petite cartouche de portable. La superficie totale de LEGO City en prend un coup, certains lieux disparaissent purement et simplement, et la carte se découpe en zones accessibles après chargement -  de looooongs chargement dont la lenteur parvient à égaler celle de la Wii U. Néanmoins, si le contenu se révèle plus mince, les secrets à découvrir sont nombreux et devrait augmenter la durée de vie plutôt faible de l'aventure principale, celle-ci se bouclant en huit heures de jeu intensif.


DR.
L'amoindrissement de la carte n'est pas la seule concession réalisée. Le doublage audio disparaît pour laisser place à de simples textes à faire défiler ou bien à passer le plus rapidement possible. Pas de crainte de rater quelque chose, le scénario ne décolle jamais vraiment et les missions sont suffisamment balisées pour empêcher de se paumer. L'écran tactile affiche une carte avec un point bleu pour les objectifs et un point rouge pour les éventuels malfrats à coffrer, rien de bien difficile. Il faudra parfois un peu d'astuce pour remplir tel ou tel objectif, selon les standards LEGO : des trucs à construire et de la plate-forme un peu basique. De là à dire que cet épisode a été conçu pour les plus jeunes, il n'y a qu'un pas que nous allons peut-être franchir avec le système de combat. À de nombreuses reprises, Chase se retrouvera au milieu de plusieurs belligérants qu'il faudra coffrer en bonne et due forme. Si le jeu offre plusieurs façons de s'y prendre, il vous suffira de maîtriser le contre (= appuyer sur X dans les deux / trois secondes imparties) pour vous débarrasser très facilement de vos adversaires, c'en est même enfantin. Et même si vous perdez toute votre vie, le jeu vous ressuscite directement à l'endroit où vous êtes tombés. 


DR.
Nous avons déjà parlé des temps de chargement, mais la technique globale est également à pointer du doigt. Le jeu n'est pas horrible mais un peu figé malgré son aspect Open World. La ville subit constamment un clipping important tandis que les figurants apparaissent à quelques mètres de vous sans crier gare. Tel un GTA, il est possible de subtiliser n'importe quel véhicule rencontré (la conduite est chaotique, faute à une caméra pas top), à ceci près qu'il n'y a aura pas besoin d'éjecter de conducteur, la voiture est vide de base, plutôt bizarre. Et puis, il manque quelque chose. Peut-être de l'expressivité dans les personnages, du tonus, l'humour un peu bas de plafond de la version Wii U, un je ne sais quoi qui donne envie de continuer et d'explorer la ville. Là, rien de tout ça, on suit les missions sans forcément s'y intéresser. La principale motivation sera certainement de débloquer les habiletés de Chase, matérialisé par des costumes comme sur le précédent opus. Au fur et à mesure, votre garde-robe vous permettra d'ouvrir des endroits qu'il était impossible d'accéder précédemment. Le gameplay fonctionne bien sur ce point et a déjà fait ses preuves.

LEGO City Undercover: The Chase Begins est un titre s'adressant à un public plus jeune que son homologue sur console de salon : moins de contenu, moins d'exigences de Gameplay. Plus dommageable, les limitations techniques de la 3DS oblige à revoir ses exigences à la baisse : monde moins ouvert, réalisation sans éclat, humour encore plus primaire, et des missions manquant d'intérêt.

A propos de l'auteur

0 commentaires

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein jeux vidéo c'est des tests de jeux vidéo et de l'actualité. Le dernier Mario sur Nintendo 3DS, le dernier Zelda sur Wii U, le dernier Assassin's Creed sur Xbox One, le dernier Infamous sur PS4, vous attirent ? Lisez ce qu'on en pense !

Rubriques