7.5/10

LEGO Harry Potter - Années 1 à 4 - Test

LEGO Harry Potter : Années 1 à 4 ne se distingue que peu de ses prédécesseurs. Il possède des atouts notables qui vous garantiront de nombreuses heures d'amusement, mais pour une fois, pas uniquement pour les grands fanatiques du sorcier.

Pour tout jeu vidéo portant la franchise LEGO, le concept reste le même. Un jeu divertissant dans lequel on retrouve un personnage célèbre incarné par une figurine grimée évoluant dans un univers qui mêle le film et le fameux jeu de construction. Ajoutez à cela des cinématiques pleines d'humour reprenant des scènes mythiques, une myriade de pièces LEGO à détruire et à remonter pour évoluer et vous obtenez la formule testée et approuvée qui a séduit des joueurs de tout âge ces 5 dernières années. Ainsi sont nés depuis un an LEGO Batman, LEGO Rock Band ou encore LEGO Indiana Jones 2. C'est dans ce contexte qu'est arrivé fin juin le petit dernier : LEGO Harry Potter : Années 1 à 4. Reste à savoir s'il transforme l'essai, sort du peloton ou reconduit les défauts du passé.


 

Comme à l'habitude, l'éditeur Warner Interactive a mandaté le développeur Traveller ‘s Tales, développeur de l'ensemble des remakes estampillés LEGO et réel détenteur du savoir-faire de la parodie danoise. Pour ce qui est du scénario, rien d'étonnant, cet opus retrace les 4 premières années, et donc 4 premiers livres, de la vie de magicien du plus célèbre des sorciers. Inutile de redétailler ici l'histoire de J.K. Rowling, vous voyagerez dans des aventures et lieux emblématiques du monde d'Harry Potter : le château de Poudlard, le chemin de Traverse, la Forêt interdite, le village du Pré-au-Lard... Cependant, il faut tout de même admettre que, comme d'habitude, les non-initiés auront quelques difficultées à comprendre le scénario et les touches d'humour spécifiques aux parodies LEGO et présentes dans les courtes cinématiques.

Encore une fois, c'est sur le gameplay qu'il y a le plus à redire. L'ensemble des personnages de la saga Harry Potter sont présents, chacun avec ses pouvoirs. Harry avec, entre autres, sa cape d'invisibilité, Ron avec son rat Croûtard qui peut se faufiler dans les tuyaux, Hagrid avec sa force surhumaine, etc. Plus de 100 personnages jouables différents nous annonce Warner. Notons l'idée sympathique qui consiste à acquérir les nouveaux sorts et pouvoirs au fur et à mesure en suivant les cours de Poudlard.  Ces différents pouvoirs seront à exploiter judicieusement en changeant à souhait de personnage.  Lors des missions en équipe, les opus précédents de la franchise danoise présentaient un défaut assez énervant : l'IA de vos compagnons empêchait parfois la progression par sa bêtise. Ceux-ci se mettaient dans des situations improbables, vous deviez donc intervertir pour les en sortir et durant ce temps le personnage principal mourrait à son tour bêtement au lieu de patienter. Le souci s'est grandement amélioré dans le monde de Poudlard. Aucun cas similaire à déplorer.

Le petit plus qui apporte une grande liberté et un vrai bol d'air au gameplay c'est la magie ! La baguette devient l'outil permettant tous les sorts imaginables, Traveller's Tales n'est pas passé à côté. Les personnages peuvent agir à distance, soulever d'énormes objets (grâce au sort Wingardium Leviosa), enchaîner les sorts sur plusieurs cibles, etc. Cette liberté est en premier lieu appréciable et nous fait adhérer à l'univers Harry Potter. Cependant, la maniabilité de la baguette magiquen'est pas toujours au rendez-vous. Autant ce n'est qu'irritant lors des énigmes, autant cela peut devenir très énervant lors des combats. Malheureusement un autre défaut habituel des adaptations LEGO nous rattrape bien vite : le côté répétitif ! Malgré un ensemble d'ingrédients convaincants, la mayonnaise retombe et l'ennui nous gagne malgré une progression et l'obtention de nouveaux pouvoirs rapides.

Répétitivité d'autant plus notable que le jeu possède une durée de vie intéressante. De nombreuses quêtes annexes sont à réaliser, rassembler différents types d'objets, gagner un maximum de pièces, etc. Aucun puzzle n'est particulièrement difficile, mais vous pourrez passer (perdre ?) beaucoup de temps à les réaliser tous. Achever un module à 100% devient alors un jeu de patience vite lassant. L'un des défauts parfois présent dans les opus précédents était l'absence totale de directives. Mais ici, tout a été pensé pour ne pas perdre le joueur. Des flèches ou un fantôme vous aident à connaître l'ordre de progression à suivre. Une amélioration agréable.

Mais surtout un autre atout améliore le jeu et surtout sa longévité, c'est le mode co-op qui permet de jouer l'histoire avec un ami grâce à un écran splitté et nettement mieux géré que dans les précédents opus. Traveller's Tales réussit à créer une expérience de jeu acceptable à deux joueurs et le mode online autorise même aux sans-amis de la partager.

Côté graphismes, les éléments qui composent LEGO Harry Potter : Années 1 à 4 sont en général bien réalisés. Les différents types de textures sont bien représentés et les pièces LEGO fort réalistes. Ajoutons à cela, des décors très réussis liant à merveille l'ambiance du film et celle du jeu de construction. Cette dernière est parfaitement accompagnée par une bande originale d'une haute qualité non sans rappeler celle des films, on regrettera uniquement le côté encore une fois très vite répétitif de la chose.

Pour résumer, LEGO Harry Potter : Années 1 à 4 ne se distingue que peu de ses prédécesseurs. Il possède des atouts notables qui vous garantiront de nombreuses heures d'amusement, mais pour une fois, pas uniquement pour les grands fanatiques du sorcier. Il suffit d'avoir vu les films pour y trouver un intérêt, rigoler à l'humour LEGO et   s'amuser.  De nombreux soucis de jouabilité des jeux LEGO ont été améliorés et les points positifs reconduits. Seule ombre au tableau mais moins marquée à Poudlard, le côté répétitif semble être le défaut à corriger pour Traveller's Tales. LEGO Harry Potter : Années 1 à 4 reste un très bon cru et un cocktail complet pour les fans de la franchise danoise !

Partager cet article

A propos de l'auteur

0 commentaires

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein jeux vidéo c'est des tests de jeux vidéo et de l'actualité. Le dernier Mario sur Nintendo 3DS, le dernier Zelda sur Wii U, le dernier Assassin's Creed sur Xbox One, le dernier Infamous sur PS4, vous attirent ? Lisez ce qu'on en pense !

Rubriques