6/10

Lego Indiana Jones 2 : L'aventure continue - Test

LEGO Indy 2 procurera, c'est certain, de nombreuses heures d'amusement. Cependant l'aventure aurait pu s'avérer plus fun et moins réchauffée.  Avec les quatre épisodes de la saga, son mode co-op et son éditeur de niveau, il est plus complet que le premier opus.

La sortie du quatrième film du professeur Jones, Le royaume du crâne de cristal coïncidait, il y a 1 an et demi déjà, avec celle du jeu vidéo LEGO Indiana Jones : la trilogie originale hélas dépourvu du quatrième film de la saga dans sa version vidéoludique. En cette fin d'année 2009, Traveller's Tales, développeur de l'ensemble des remakes estampillés LEGO, a de nouveau été mandaté par LucasArts. Son but : remettre le couvert pour corriger les malheureux oublis de la première version et perfectionner l'expérience Indiana Jones à l'aide de nouveautés plus convaincantes. Voyons si le Crâne de Cristal leur aura donné ce pouvoir.

Pour tout jeu vidéo portant la franchise LEGO, le concept reste le même. Un jeu divertissant dans lequel on retrouve un personnage célèbre incarné par une figurine grimée évoluant dans un univers qui mêle le film et le fameux jeu de construction. Ajoutez à cela des cinématiques pleines d'humour reprenant des scènes mythiques, une myriade de pièces LEGO à détruire et à remonter pour évoluer et vous obtenez la formule testée et approuvée qui a séduit des joueurs de tout âge ces 5 dernières années. Ainsi sont nés récemment LEGO Batman et LEGO RockBand. En cela, LEGO Indiana Jones 2 : L'aventure continue respecte sIndy, adepte des bagarres de bar
Indy, adepte des bagarres de bar
crupuleusement ce qui a fait le succès de la firme danoise sur console par le passé, mais avec quelques changements notables, et oublis corrigés... partiellement.

Parlons tout d'abord du contenu. Ce deuxième volet contient des versions raccourcies des 3 épisodes de la trilogie originale avec fort heureusement des scènes inédites. Mais il intègre aussi, mieux vaut tard que jamais, trois actes retraçant le plus récent film de la fameuse saga Indiana Jones : Le Royaume du Crâne de Cristal. Le passage obligé est d'ailleurs l'Acte 1 afin de débloquer progressivement les autres niveaux, représentés sous forme de caisses en bois dans l'entrepôt d'accueil.

C'est sur le gameplay qu'il y a le plus à redire. Celui-ci consiste à évoluer à partir d'un îlot principal, reprenant les décors du film à la sauce LEGO, vers un ensemble de cinématiques et scénettes dans lesquelles il faut combattre des ennemis, résoudre des puzzles ou encore mener à bien des courses poursuite. Pour cela le joueur devra briser de nombreux objets et éléments du décor LEGO qui révèlent généralement des pions LEGO, petites pièces servant de monnaie dans le jeu. Vous achèterez ainsi des véhicules et des personnages. Ces derniers sont livrés chacun avec des compétences particulières, les filles sautant plus haut, les soldats transportant des armes particulières, vous interchangerez les personnages à souhait. Cependant, le personnage contrôlé par l'IA est généralement assez bête. En effet il se met dans des situations improbables, tombant dans la lave, les sables mouvants... vous devrez alors interchanger et en prendre le contrôle pour le sortir du pétrin, perdant alors la main sur le premier personnage qui, motivé comme jamais, avancera et mourra parfois bêtement. Plutôt frustrant... mais pas le seul point à améliorer. Le pilotage des véhicules lors des courses poursuite est loin d'être aisé lui aussi. De nombreux éléments du décor bloqueront bizarrement le véhicule, impossible alors de s'en dépêtrer, ennuyeux lorsque l'on est chronométré... Enfin, comment parler gameplay sans traiter un ajout majeur de cet opus : le mode co-op. Il est poL'écran splitté est bien géré
L'écran splitté est bien géré
ssible de jouer avec un autre joueur sur la même console. Les parents apprécieront de partager l'expérience de jeu avec leur enfant. Quand à l'écran splitté en diagonale, il permettra une expérience de jeu acceptable mais perfectible et redonnera un vif intérêt au jeu.

Côté graphismes, les éléments qui composent LEGO Indy 2 sont en général bien réalisés. Les différents types de sol et l'eau sont bien représentés et les pièces LEGO fort réalistes. Ajoutons à cela, les chevaux, dromadaires, araignées et serpents liant à merveille l'ambiance du film et celle du jeu de construction. Serpents dont la phobie de notre héros amène à pimenter l'action. Cette dernière est parfaitement accompagnée par une bande originale orchestrale d'une haute qualité non sans rappeler celle des films, on regrettera uniquement le côté trèèèèès très vite répétitif de la chose. Effet qui se prolongera tout au long de la partie.

Ca ne vous empêchera pas de réfléchir aux nombreuses énigmes parsemées dans le jeu, puisque réfléchir ne sera pas nécessaire. Aucun puzzle n'est particulièrement difficile, mais vous pourrez passer (perdre ?) beaucoup de temps à les réaliser tous. Achever un module à 100% devient alors un jeu de patience qui devient lassant. L'un des défauts les plus symptomatiques de cet opus et qui le ralentit considérablement est l'absence totale de directives ! Cela entraîne des nombreuses tentatives infructueuses pour rentrer dans des scénettes qu'on ne pourra en fait débloquer que dans un ordre bien précis. Ordre qu'il faudra deviner. On erre donc dans l'îlot cherchant où se trouve le passage suivant.

Nouveauté de cet opus : l'éditeur
Nouveauté de cet opus : l'éditeur
Mais heureusement, pour ajouter au temps de jeu, Traveller's Tales a surtout inclus un éditeur qui vous permettra de réaliser vos propres niveaux. Des mini-aventures constituées des mêmes ingrédients que le mode histoire et à enregistrer sur le disque. L'éditeur permettra aussi de faire naître de nouveaux personnages personnalisés grâce à la permutation des parties du corps de tous ceux déverrouillés en mode histoire.

En résumé, LEGO Indiana Jones 2 : L'aventure continue procurera, c'est certain, de nombreuses heures d'amusement à une condition prêt... si vous êtes un enfant ou un fan inconditionnel de l'illustre aventurier Jones. Toutefois, pour une raison inconnue, le gameplay ne semble pas avoir été testé suffisamment afin d'éliminer les défauts pourtant fréquents. Au final, l'aventure aurait pu s'avérer beaucoup plus fun et éviter de reconduire cette impression désagréable de réchauffé. Cependant, à choisir entre le premier et le second opus, c'est sans hésiter LEGO Indiana Jones 2 : L'aventure continue qui l'emporte. Plus complet, il comprend les 4 épisodes de la saga. Plus accessible, grâce à son mode co-op. Plus long grâce à son éditeur de niveau. Zappez la première version !

A propos de l'auteur

0 commentaires

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein jeux vidéo c'est des tests de jeux vidéo et de l'actualité. Le dernier Mario sur Nintendo 3DS, le dernier Zelda sur Wii U, le dernier Assassin's Creed sur Xbox One, le dernier Infamous sur PS4, vous attirent ? Lisez ce qu'on en pense !

Rubriques