8.5/10

Lego Le Seigneur des anneaux - Test XBOX360

Est-il encore nécessaire de présenter les jouets Lego et les jeux vidéos dérivés des différentes licences qu'ils ont acquises au fil des années ? De Star Wars à Indiana Jones en passant par Jack Sparrow ou Batman, les joueurs petits et grands ont eu de quoi faire et défaire avec les petites briques de la marque. Loin de s'arrêter là, c'est l'oeuvre de Tolkien qui devient la nouvelle égérie de la firme. Restituer l'immensité de la terre du Milieu est-il un pari fou ou bien l'apogée des jeux Lego ? Grand fan d'Aragorn et consorts, ayant toujours une âme de héros et d'enfant, c'est moi qui me lance à briquettes perdues dans cet univers.


Plus vite, on va louper le 2ème petit déjeuner !
Le pitch est simple, c'est l'histoire du Seigneur des anneaux dans son intégralité. Le choix visuel est celui des films de Peter Jackson et c'est avec plaisir que l'on retrouve les paysages (version brique) et les musiques de la saga. Mieux que cela, nous avons même la plupart des voix françaises. L'accent de Gimli est sauf ! Ainsi donc, vous incarnez les personnages de la saga dans votre quête pour détruire l'anneau de Sauron et sauver le monde. Vous allez donc revivre les grands moments de la saga comme les ruines de la Moria, les plaines de Pelennor ou l'antre de Shelob mais version Lego. Cet aspect implique donc des petites retouches visant à donner une dose d'humour à l'oeuvre originale. C'est bienvenu puisque l'oeuvre peut paraître sombre à bien des bambins et tout cela est fait tout en respectant le travail de Tolkien ou de Jackson. Vous verrez par exemple, au début du récit, Gandalf se prendre toutes les lampes des maisons Hobbit dans la tête étant donné qu'il est plus grand qu'eux. La dernière bataille de Boromir comporte même un petit hommage à Hot Shot 2 que je vous laisse découvrir.


Gandalf a toujours une lampe torche sur lui !
Du point de vue du jeu, vous avez certes des missions mais c'est l'entre deux qui est intéressant. En effet, vous serez libre de vous balader afin de collecter des briques, découvrir les secrets du jeu ou de débloquer les personnages qui sont plus de quatre-vingts. Ces personnages ont tous un petit plus qui leur permet de trouver leur place dans un groupe car pour tout débloquer (comme les niveaux bonus), il faudra trouver tous les secrets de la Terre du Milieu et des missions. Cela impliquera donc de revenir dans les niveaux pour, par exemple, briser un rocher que seul un nain peut entamer. Autre grande nouveauté, le système d'artisanat et d'inventaire vous permet de débloquer des armes et des armures qui peuvent vous sauver la vie ou atteindre des bonus sans avoir à attendre un personnage particulier. Vous pouvez donc équiper Sam ou Merry d'un arc pour atteindre des éléments trop éloignés pour eux habituellement.


Gandalf s'apprête à éclaire Gimli sur le sort des nains !
Le gameplay est donc varié tout en conservant la simplicité qui a fait la réputation des jeux Lego. C'est sans prise de tête que vous allez vous battre, sauter ou utiliser des compétences magiques (comme avec Gandalf). Les petites énigmes ne sont pas trop galères et elles sont toutes relativement balisées. Visuellement, le jeu respecte, à la fois la charte des films et celle de Lego. Les décors sont donc assez bluffants. Rivendell, la cité des Elfes est superbe. L'effet de profondeur des mines de la Moria est étonnant. Dans l'ensemble, on est séduit par l'univers proposé et le nombre de choses à faire.

Ainsi, en sus du nombre de missions conséquent, vous avez, pour les plus perfectionnistes, une multitude d'objets et de secrets à découvrir. Les plus allergiques aux jeux Lego crieront toujours au scandale devant une certaine simplicité ou devant les vies infinies mais ceux-là ont sûrement perdu de vue l'orientation "pour petits et grands" du jeu et le plaisir que procure cet épisode qui est, à mes yeux, le meilleur de la série.


Aragorn, Legolas et Gimli, toujours ensemble pour l'action !

Partager cet article

A propos de l'auteur

3 commentaires

  • nazonfly

    30/11/2012 à 08h34

    Répondre

    Je peux comprendre qu'on adapte le Seigneur des Anneaux en film ou en jeu-vidéo. Je peux comprendre qu'on en fasse des Lego (à la limite). Mais pourquoi mélanger Lego et jeu-vidéo ????

  • cubik

    30/11/2012 à 09h04

    Répondre

    parce qu'il faut bien que la marque se développe, et puis que finalement, les jeux video lego sont pas mal du tout

  • el viking

    30/11/2012 à 10h23

    Répondre

    Il faut être curieux dans la vie! Si un individu n'avait pas mélangé son ketchup à sa mayonnaise, le monde n'aurait jamais découvert la sauce burger!

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein jeux vidéo c'est des tests de jeux vidéo et de l'actualité. Le dernier Mario sur Nintendo 3DS, le dernier Zelda sur Wii U, le dernier Assassin's Creed sur Xbox One, le dernier Infamous sur PS4, vous attirent ? Lisez ce qu'on en pense !

Rubriques