7/10

Little Big Planet Karting - Test PS3

On prend les mêmes et on recommence ? Non, pas tout à fait cette fois-ci. L'univers de Little Big Planet vient de s'enrichir d'un nouvel opus, destiné plutôt aux plus jeunes au vu de son intérêt de jeu un peu limité. Néanmoins, le fun de la licence est toujours là, surtout en multijoueurs et le nouveau studio embauché par Sony, United Front Games a su faire honneur aux deux premiers numéros.

Un SackBoy n'en cache pas toujours un autre

Le studio canadien United Front Games a fait du très bon travail d'adaptation des deux premiers opus. Tout est là : l'univers, l'esprit et les objectifs (jouer, créer et partager). Seule la musique, bien marquante et plutôt bien choisie dans les deux premiers, est moindre ici. Avec quelques morceaux qui se détacheront quand même.


A fond les manettes !

Le but du jeu est simple : transposer l'univers LBP de jeu de plate-formes à un jeu de course de karts avec en fond, le fameux mode histoire, avec des méchants à vaincre et des victimes à secourir. Pourtant, on voit bien qu'il est assez minime et, est-ce parce que le jeu est destiné aux plus jeunes (?), il ne va pas bien loin. Mais il permet d'y apporter un plus et évite que l'ensemble ne se résume pas simplement à faire la course et à se tataner les uns les autres. Les joueurs devront donc déjouer les plans des méchants stockeurs, qui dévastent le monde des rêves en y volant plein de choses.

Un jeu de course plutôt orienté Mario Kart

Côté conduite, le jeu est orienté arcade et rappelle Mario Kart dans son gameplay. Notamment des dérapages facilement contrôlables qui, actionnés suffisamment longtemps, vous déclencheront un boost éclair, et des bonus (appelés "armators") à récolter pour exploser vos adversaires ou vous permettre de gagner rapidement des places. Mention spéciale à l'avance rapide qui vous fait à la fois progresser plus vite devant les autres et vous fait avancer dans le temps de la course. Un petit plus est à noter par rapport à d'autres jeux de courses : toutes les armes permettent d'affronter les projectiles téléguidés envoyés par vos amis (ou par l'ordinateur). Il vous suffit d'orienter le joystick gauche vers le bas et d'activer votre arme avec x pour contrer. Ce truc est utilisable également tout au long de la course, pour tenter de toucher vos poursuivants. Enfin, vous pourrez mettre des pains à vos potes, comme dans les jeux précédents, en utilisant L2 et R2.


Le méga taser LBPK

Le jeu est jouable avec le PlayStation Move, avec le volant qui va bien, mais nous ne l'avions pas au moment du test. Pour jouer en ligne, il vous faut acheter un pass en ligne, avec le code de bon d'achat qui vous est fourni avec le jeu lors de l'achat. Nous ne pouvons malheureusement pas vous en parler, puisque nous n'en avions pas non plus. Sachez que vous pouvez être jusqu'à 8 joueurs connectés en même temps sur chaque course.

Un univers riche

Malgré son gameplay un peu basique et son histoire qui n'est guère développée, LBPK pour les intimes, offre autant de choses que ses frères de plate-formes. Dans la partie Histoire, il y a 71 niveaux en tout. Dans lesquels se trouvent des courses normales, des niveaux versus (soit en ligne, soit avec les copains) dans lesquels aucun bonus ni récompense ne sont à gagner, des courses aux points de contrôle, des niveaux combats contre vos ennemis/amis ou des boss. Avec, au départ du jeu, des niveaux spéciaux pour apprendre à utiliser les armators, les tirs, les dérapages et les obstacles. Dans chacun de ces niveaux, des objets à récolter et à gagner (décors, costumes, karts, etc.).


Niveau combat

Les SackBoys et les karts sont entièrement personnalisables, comme c'était le cas dans les deux LBP. Néanmoins, le popit ne pourra être ouvert que lorsque votre personnage se trouve dans le pod de son vaisseau. Vous pourrez choisir entre avoir un monster truck, un lowrider, un dragster, un char ou un aéroglisseur. Chaque élément du kart peut être changé, des roues au klaxon, en passant par le bruit émis par le véhicule. La touche LBP est bien là et on continue à se pourrir les uns les autres, bien que l'aspect récolter des bonus pour débloquer ensuite dans d'autres niveaux d'autres bonus ou des parties cachées, manque un peu. Il est vrai que nous ne sommes pas vraiment dans un LittleBigPlanet... Nous avons hâte, chez Krinein de voir le troisième LBP sortir un jour.

LBPK est donc un jeu fun, sans grande inspiration réelle. Mais qui plaira aux fans de la licence, et surtout aux plus petits, même si la difficulté progressive avec l'histoire ne leur rendra pas la tâche facile. Vous aurez néanmoins la possibilité de choisir une version plus jouable pour eux, au début du jeu.

On vous laisse avec quelques vidéos, pour vous mettre en appétit !

Teaser :

Spécial Halloween :

L'histoire de début du jeu :

A propos de l'auteur

0 commentaires

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein jeux vidéo c'est des tests de jeux vidéo et de l'actualité. Le dernier Mario sur Nintendo 3DS, le dernier Zelda sur Wii U, le dernier Assassin's Creed sur Xbox One, le dernier Infamous sur PS4, vous attirent ? Lisez ce qu'on en pense !

Rubriques