7.5/10

Madden NFL 12 - Test


Madden NFL 12
Comme tous les ans, la sortie de Madden est plus qu'attendue dans toute l'Amérique du Nord. Il faut dire que depuis le premier opus sorti il y a plus de 20 ans, le jeu n'a cessé de cartonner chez nos amis outre atlantique. Bien qu'il s'agisse d'une sortie mineure de par chez nous, le titre gagne en ampleur pour un sport de plus en plus pratiqué en France. Toujours très bon, les Madden peuvent profiter depuis quelques temps d'un manque cruel de concurrence depuis que 2K s'est retiré de la course avec un dernier NFL 2K5. La conséquence directe qui a souvent été notée par les critiques, est une faible évolution du titre d'une année sur l'autre. Pas mal de promesses on été faites pour cette année 2011. Mais qu'en est-il vraiment ?

Des heures de jeu en perspective


Beaucoup de modes de jeu disponibles
La console est à peine lancée que votre salon prend de plein fouet un générique digne des shows à l'américaine. On est tout de suite plongé au cœur de la NFL et c'est toujours un plaisir. Analysons tout d'abord les différents modes de jeu disponibles. Le mode Franchise (mode carrière) a été quelques peu peaufiné avec des améliorations peu notables pour le joueur lambda (augmentation du roster pendant la pré-saison, un nouveau système de détection des rookies, recrutement des free-agents - des joueurs sans équipe - modifié…). Le gros plus étant le Dynamic Player Performance. Les performances de vos joueurs seront grandement dictées par leur moral et leur efficacité dans les matchs précédent. Rien de transcendant tout de même, mais un mode qui reste une valeur sûre et qui est un pilier du jeu. J'ai personnellement beaucoup apprécié le mode Be an NFL Superstar. On crée son champion (on peut également choisir un rookie existant) avec son identité et son poste, on lui met les équipements qu'on veut parmi un choix très conséquent, on réalise des entrainements et des matchs en ne contrôlant que son joueur (autant vous dire que celui qui choisit un O-Line (ligne offensive) va sacrément de faire ch***), on gagne des points et on le fait progresser à la manière d'un RPG. Bref, que du bon ! Pour chipoter, on dira qu'il aurait quand même été intéressant de pouvoir faire ses preuves à travers les épreuves physiques et techniques habituelle de la draft.

L'un des gros atouts de ce Madden 12, est le retour des playbooks (cahiers de jeu) personnalisés (très aimé par les fans). Les fins tacticiens vont pouvoir choisir les jeux qu'ils souhaitent et les intégrer à leur playbook perso. Petite déception quand même, on aurait aimé pouvoir créer nos propres jeux ! A part cela, on trouve un mode match rapide, et la possibilité de rejouer des grands moments de NFL sous forme de défis, à travers le mode Madden Moments Live (on notera que de nouveaux défis seront ajoutés tout au long de la saison). Le mode Ultimate Team vous permet de créer votre équipe personnelle avec des joueurs de la NFL, en les achetant sous forme de cartes à collectionner (il existe d'ailleurs un jeu sur Facebook qui s'en rapproche). Et enfin des mini-jeux, l'entrainement et évidemment la possibilité de jouer sur internet.

Un réalisme (pas assez) amélioré

Les grosses nouveautés de Madden qui nous ont été annoncées tournent surtout autour des graphismes, de l'immersion et du réalisme du titre. Les joueurs ont bénéficié d'un soin particulier, surtout dans les petits détails. Les
Les entrées sur le terrain sont spectaculaires
équipements sont très réalistes, les casques sont modélisés à la perfection (de l'ion 4D au Revolution, tous les modèles y passent) et ont tous les stickers qui vont bien, les back plates (protection du bas du dos) sont visibles à travers le maillot. Les joueurs sont facilement identifiables, même à travers le casque et les morphologies ont également été retravaillées pour coller au maximum à la réalité. Toujours dans le but de vous faire croire que vous êtes devant un match du Monday Night Football, EA a mis l'accent sur l'entrée des joueurs sur la pelouse. Chaque équipe a donc ainsi son animation personnalisée. Avoir un son 5.1 prends alors tout son sens pour profiter de l'ambiance au maximum. On remarque tout de même quelques textures assez moches lors des ralentis, notamment la pelouse, tantôt ultra réaliste, tantôt indigne d'une Playstation 2. Bien que le phénomène de joueurs inconnus au bataillon sur le banc de touche ait quasiment disparu (les anciens de Madden s'en souviennent encore), ceux-ci viennent de temps en temps taper l'incruste et le moins que l'on puisse dire est que c'est ultra laid.

Du contact rugueux comme on aime

pour ce qui est du moteur de jeu, un travail a été fourni au niveau des collisions entre les joueurs, mais celles-ci ont tendance à rester un peu rigides et scriptées. Il pourrait être intéressant d'utiliser un moteur similaire au Player Impact Engine de FIFA 12. Il en est de même pour certains mouvements de receveurs qui vont effectuer des cuts (changement de direction) pas très conventionnels ou des tentatives de catchs sans même voir la balle. Malgré tout, l'ensemble gagne en
And he's sacked !
réalisme chaque année. Un running back déstabilisé essayera ainsi de poser la main au sol pour se rattraper par exemple (un mouvement que l'on voit très souvent en football). Pour le reste, pas grand-chose à signaler, Madden se joue comme un Madden. En attaque on contrôle le QB (Quarterback), on choisit entre passe, course ou encore des trick play (jeux non conventionnels) qui font toujours plaisirs. En défense, on plaque, on sack (plaquage du quarterback derrière la ligne de scrimmage) et on intercepte. On peut jouer simplement grâce au GameFlow idéal pour les débutants, où l'on peut gérer chaque tactique, réaliser des audibles ou des motions. Le gameplay est très riche et bien connu par tous les habitués de la série. Pour ma part, je suis toujours frustré par ces Kickoff Returns (retour de Kickoff), qui finissent toujours avec 5 plaqueurs sur le porteur du ballon et aucune chance de remonter le terrain. Vivement que les programmeurs se penchent sur la question.

Get set ! Ready ! Hut !

Comme dans quasiment tous les jeux EA Sport, la bande son fait des ravages. Savoureux mélange de bandes sons Hip-Hop et Rock, traîner dans les menus n'est vraiment pas une tare. Les commentaires (en anglais), ont tendance à tourner un peu en rond et les même phrases vont revenir très, voir trop souvent. On note quand même un effort sur les commentaires personnalisés pour différents joueurs. L'ambiance de stades est réussie et plutôt bien adaptée aux différentes situations. Pour finir, les succès sont, comme pour tous les Madden, assez faciles à débloquer, et tournent principalement autour des performances réalisées au cours d'un match (on met l'ordi au niveau minimum, et le tour est joué).

Conclusion

Madden 12 n'est toujours pas la révolution que les fans attendent. Mais ne nous trompons pas, il s'agit bel et bien d'un excellent soft qui ravira tous les férus de football américain. On rappelle que tous les menus sont en anglais, mais un guide très bien fait est disponible pour les joueurs non initiés. Un titre qui pourra vous scotcher de longues heures devant votre écran.


Viens là je t'ai dit !

A propos de l'auteur

13 commentaires

  • Blackburnes

    13/05/2011 à 18h41

    Répondre

    Plax tu roxe ... Ca donne envie de l'avoir dès maintenant
    http://jeux-video.krinein.com/madde ... 15993.html

  • OuRs256

    13/05/2011 à 19h45

    Répondre

    Comme tous les ans... Je vendrais mon corps pour l'acheter =D

  • Plax

    13/05/2011 à 22h51

    Répondre

    La deuxième vidéo donne encore plus envie !

  • OuRs256

    13/05/2011 à 23h36

    Répondre

    Plax a dit :
    La deuxième vidéo donne encore plus envie !


    C'est le but d'une vidéo, faire baver =x

  • Canette Ultra

    18/05/2011 à 15h37

    Répondre

    Et chaque année, Madden y arrive. Les autres licences devraient en prendre de la graine

  • Blackburnes

    25/05/2011 à 21h14

    Répondre

    Bah Fifa y arrive pas mal aussi ( pour ma pomme en tous cas )

  • Plax

    21/06/2011 à 14h53

    Répondre

    True to the game !http://jeux-video.krinein.com/flope ... 16422.html

  • Guillaume

    21/06/2011 à 16h00

    Répondre

    Je me demande toujours si ceux qui jouent à Madden suivent aussi le football américain à la tv. Voire même s'ils jouent. En France, je sais que ça existe, mais la fédé (si elle existe), ne doit pas être très grande, non ?

  • Plax

    21/06/2011 à 16h45

    Répondre

    Elle l'est de plus en plus. Ca doit tourner autour de 20 000 licencités football américains maintenant (peut être plus). Sachant qu'ily a aussi le flag et le cheerleading. Mais je pense effectivement que la majorité des joueurs de Madden suivent à la télé ou pratiquent le sport.

  • Mandark

    17/09/2011 à 14h53

    Répondre

    Ya Ha !!
    C'est aussi impressionnant de voir des joueurs de foot US frenchies que des vrais de là-bas élevés au lait et au maïs ! Go Red Devils ! http://jeux-video.krinein.com/madden-12 ... 17147.html

  • Anonyme

    17/09/2011 à 16h45

    Répondre

    non non on s'appelle les diables rouges et non pas les red devils

  • Plax

    18/09/2011 à 15h45

    Répondre

    Lol, GO DR !

  • Penthesilea

    18/09/2011 à 18h39

    Répondre

    je trouve super originale cette idée d'aller interviewer des joueurs, bravo Plax

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein jeux vidéo c'est des tests de jeux vidéo et de l'actualité. Le dernier Mario sur Nintendo 3DS, le dernier Zelda sur Wii U, le dernier Assassin's Creed sur Xbox One, le dernier Infamous sur PS4, vous attirent ? Lisez ce qu'on en pense !

Rubriques