7.5/10

Mario & Sonic aux jeux olympiques d'hiver - Test

Un bon party game pour les nuits froides où il faudra se réchauffer en famille. Il ne manque pas grand chose même si la jouabilité reste un peu enfantine et mal équilibrée à de rares moments. Il ne manque plus qu'un mode fondue.

Quand ils ne sauvent pas leur mondes tout mignons sur console, chacun de leur côté et ce depuis 1991 pour Sonic (Master System : Sonic The Hedgehog) et 1983 pour Mario (Atari 2600 : Mario Bros), le plombier et son ami hérisson fraternisent depuis deux ans dans ces grandes guerres modernes que sont les jeux olympiques. Après un été 2007 (bien que sorti en novembre) vibrant d'émotions en tout genre, de médailles et de moments sportifs forts et forts mignons, voici venu l'hiver.

Si l'on comprend bien à quoi peuvent servir les plombiers de Brooklyn dans une station de ski aux tuyaux menacés par le gel, on se demande franchement quel est le temps de survie d'un animal à piquants par moins dix. Mais on a bien vu des jamaïcains sur un bobsleigh, et puis nous parlons d'un hérisson bleu qui court très vite. On ne s'inquiète pas pour Bowser bien sûr, ni pour Jr, et surtout pas pour Silver ou Knuckles qui semblent dans leur élément en terme de style vestimentaire, l'un possédant une aura de flocon de neige et l'autre une
coupe de snowboarder prête à recevoir le bonnet fashion de circonstance. On remarquera avec tristesse l'absence de Toad notre champignon préféré qui semble être frileux du chapeau, nous prouvant ainsi que le destin d'un champi aux premières gelées est bien triste. Pourtant dans la foule on croit reconnaitre un certain nombre des habitants du royaume. Peut être tout bêtement qu'il a eu les chocottes au moment de prendre l'avion pour Vancouver.  Vous l'aurez compris en tout cas, il n'y a pas pour ainsi dire de mode histoire donc autant faire interagir les personnages ensembles. Et il faut avouer qu'à ce titre nous sommes particulièrement bien servis puisque plus de vingt énergumènes des deux mondes sont disponibles pour effectuer toutes sortes d'épreuves dans toutes sortes de combinaisons farfelues. Amy, Donkey Kong, Waluigi, Eggman, et quelques autres sont de la partie chacun habillé de ses propres caractéristiques et de son attaque spéciale qui lui servira à jouer un peu moins fair play qu'il n'en ont l'air (sauf Bowser et Eggman fidèles à eux-même et habitués du genre).

Outre un choix très sympathique d'heureux guignols de plumes et de sang que l'on peut faire monter sur des skis, Mario & Sonic aux jeux olympiques d'hiver c'est aussi neuf sports différents chacun décliné en plusieurs épreuves mais aussi onze  challenges supplémentaires dits de "rêve". Au choix donc, dans les disciplines
olympiques, le curling, le hockey sur glace, le saut à ski, le skeleton, Le slalom, la descente en snowboard et bien d'autres. Vous pourrez jouer bien sûr jusqu'à quatre dans le mode standard et remporter des médailles, comme il se doit dans ce genre de compétitions, mais il existe aussi un mode festival très sympa qui se rapprocherait assez d'un mode de jeu avec une petite histoire à suivre. Ce dernier s'étend sur seize journées d'entrainements et de rencontres parsemées de défis singuliers comme le Grand Slalom contre le Roi Boo. Ce mode est basé sur un système de points qui permet de contenter tous les niveaux de jeu. D'ailleurs dans l'ensemble, même si le gameplay n'est pas toujours des plus efficaces, le jeu reste simple et adapté à sa cible. On aura pas grand mal à mettre ses enfants sur la Wii balance board ou leur faire agiter la wiimote dans un esprit très Track & Field qui nous ramène une bonne quinzaine d'années en arrière.  On regrette pourtant certaines imperfections et le mauvais équilibre de certaines phases comme la difficulté d'adaptation de la wii board pour le snow et le ski par exemple. Cette même planche est tellement pratique pour le bobsleigh en comparatif. De même les commandes simplifiées pour les figures en plein air sont un peu embêtantes pour les joueurs qui pensaient faire un peu de freestyle... libre comme son nom l'indique. Mais certaines idées sont tout de même bonnes comme les signes zodiacales à recréer avec la manette pour faire une figure complexe.

L'un dans l'autre, en associant la grande variété du titre à son univers très agréablement modélisé on ne retient pas vraiment d'erreur assez grosse pour faire effet boule de neige. L'ajout des quelques mini-jeux et autres boutiques pour
customiser ses persos (on gagne des points en accomplissant des actions dans le jeux) ou en apprendre plus sur le palet de curling ou encore tout sur le mukmuk, est toujours aussi agréable et permet au joueur de faire des pauses assez efficaces lorsque la musique d'ovation est trop insistante ou que la pression sportive est en train de lui ronger les nerfs. Bien sûr, le jeu est fait pour jouer essentiellement à plusieurs et célébrer la plus belle gaufre de la soirée. On retrouve un côté Mario Kart Wii qui n'est pas pour nous déplaire surtout quand il est associé à des tracés purement Sega qui rappellent parfois Sonic 3D... sous la neige. Le mode Wifi est présent aussi au cas où vous n'auriez pas d'amis ou qu'ils soient indisponibles. Il y aura toujours moyen de se trouver une petite compétition de secours en cas de pénurie sociale. Autant de petits plus qui font de Mario & Sonic : Le retour, un très bon jeu d'ambiance, assez joli et très efficace. On regrette le manque d'innovations et une jouabilité un tantinet enfantine qui aurait gagnée à être un peu plus travaillée.  Il ne manque plus à ce très bon titre qu'un mode fondue.

A découvrir

Mini Ninjas - Test

Partager cet article

A propos de l'auteur

0 commentaires

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein jeux vidéo c'est des tests de jeux vidéo et de l'actualité. Le dernier Mario sur Nintendo 3DS, le dernier Zelda sur Wii U, le dernier Assassin's Creed sur Xbox One, le dernier Infamous sur PS4, vous attirent ? Lisez ce qu'on en pense !

Rubriques