5.5/10

Mario et Sonic aux jeux Olympiques de Londres 2012 - Test 3DS

Aaaah. Cela fait toujours un choc de voir Mario et Sonic ensemble, sur un même titre. L'époque où Sega, avec sa Megadrive faisait la nique à Nintendo est bien révolue.

Maintenant les mascottes peuvent vivre en harmonie, et amener avec elles tout leur univers. Tout ? Non, pas tout à fait, puisqu'un petit village résiste encore et toujours à l'envahisseur. Hum Hum. reprenons. Tout ? Non, puisqu'ici la trame de fond est imposée. Comme le dévoile parfaitement le titre du jeu, il est question ici de Mario et Sonic aux Jeux Olympiques de Londres 2012. Et notez bien qu'ils 'agit des Jeux Olympiques d'été. Oui ma bonne dame, j'ai eu beau cherché je n'ai pas trouvé de montagnes prêtes à accueillir une descente de vitesse à Londres. Alors ce n'est finalement pas plus mal.


Yoshi court partout.

Mais revenons plutôt au jeu. On sent dès les premières minutes que le titre s'adresse au plus grand nombre. L'interface est très classique, et même presque trop présente : on navigue de menus en menus avant de pouvoir jouer réellement. Le côté scolaire est là. A moins que ce ne soit celui bien réglé de la compétition ?

Quoiqu'il en soit, on commence forcément par le mode un joueur. Depuis quand les gamers ont des amis ?!  Une seule épreuve (match vedette), un ensemble d'épreuves (match medley) ? Et place à la compétition !
C'est une cinquantaine d'épreuves qui nous attendent. Allant du très simple au... très simple. Avec tout de même une subtilité, celle de pouvoir modifier le niveau des concurrents dirigés par l'ordinateur. Et c'est bienvenue car la plupart du temps le niveau moyen, par défaut, est bien trop bas pour générer du challenge.


DR.
A part quelques épreuves bien spéciales, comme l'équitation ou le badminton, il faut prévoir moins d'une minute pour terminer la session. Parfois beaucoup moins. C'est extrêmement frustrant : si on démarre mal, c'est difficile de se rattraper, mais c'est aussi jouissif : c'est rapide, nerveux et pas prise de tête. Recommencer 15 fois une épreuve pour réussir à avoir la médaille d'or est de l'ordre de l'envisageable même pour les plus impatients. Enfin, si jamais vous avez vraiment besoin d'autant d'entraînement... mais alors on pourra se moquer avec force !

Côté graphisme, on reconnaît bien les personnages, et à part ça, il n'y a pas grand chose à dire. C'est très convenu, sans surprise, correct mais sans plus. Pas de génie, pas de prise de risque.
Mention spéciale à la 3D tout de même puisqu'on l'éteindra très vite. Pourquoi ?
Parce que le gameplay du jeu ne s'y prête pas !

Oui, on se demande encore pourquoi il y a un gyroscope dans une console qui nécessite d'être parfaitement en face pour voir la 3D. Quand on secoue l'engin, impossible de continuer à voir clairement. D'ailleurs, l'écran est trop petit pour ce genre d'usage. Enfin bon... passons !


DR.
Par contre, on peut dire que les développeurs se sont cassés la tête à trouver des alternatives aux boutons A et B qu'il faut frapper en rythme pour courir rapidement, comme pendant la préhistoire du jeu vidéo (rappelons nous de courses sur écrans finissant avec de lourdes ampoules). Bien sûr, on retrouve un peu ce contrôle, mais pas uniquement.Ici il faut parfois faire glisser le stylet, rapidement ou en rythme, appuyer au bon moment, crier, faire des tours, faire pivoter la 3DS, j'en passe et des meilleures.

Je pourrais m'arrêter là pour ce test, mais je ne voudrais pas oublier de mentionner qu'il est possible de jouer à plusieurs, même si les petits copains n'ont pas eux-mêmes le jeu.
Par contre, je ne m'étendrais pas sur le mode histoire de Mario et Sonic aux jeux Olympiques de Londres. Bowser et Robotnik qui font la gueule, du brouillard, des clones de Sonic et Mario en brouillard, et pour rétablir la situation, que va-t-on faire ? Des épreuves olympiques. Mais oui mon bon Monsieur. Dans le genre n'importe quoi on est pas mal. Mais peut-être certains d'entre vous ont ils osés aller plus loin dans ce mode aventure ? Est-ce que les choses changent lourdement ensuite ? Est-ce qu'on arrive à trouver un intérêt plus élevé que le mode solo par épreuve ?

Finissons donc en attribuant les tickets (comme dans le jeu...). Mario et Sonic c'est fun. C'est rapide. C'est facile. C'est pas prise de tête. C'est familial.

Tout est dit. Pas de quoi casser trois pattes à un canard, mais on peut passer un bon moment à passer d'épreuves en épreuves pour le fun. De là à mettre le jeu sur son chevet, c'est une autre histoire.

A propos de l'auteur

Guillaume est le fondateur et le rédacteur en chef de Krinein. Curieux et passionné par la culture au sens large, il poursuit sa route sur les chemins tumulteux de la critique culturelle.

8 commentaires

  • Guillaume

    16/02/2012 à 10h07

    Répondre

    C'est marrant un jeu tel que celui ci : c'est pas extraordinaire, mais on arrive à bien s'amuser pendant une à deux heures. Mais de là à y rejouer souvent, c'est une autre histoire http://jeux-video.krinein.com/-23474/ma ... 18221.html

  • Canette Ultra

    16/02/2012 à 10h20

    Répondre

    Le plus inquiétant, c'est d'y jouer seul

  • Guillaume

    16/02/2012 à 10h34

    Répondre

    Les CPU sont là pour tenir compagnie.
    Notons tout de même que voir Mario avec sa salopette faire des prouesses sportives, ça a quelque chose de définitivement drôle.

  • Canette Ultra

    16/02/2012 à 10h55

    Répondre

    C'est sûr !
    un plombier en surpoids courir avec un hérisson et un champi géant, ça fait tout drôle !

  • Akashinai

    16/02/2012 à 11h01

    Répondre

    D'autant qu'avec tout le Tennis, le baseball, le golf, le kart et le foot qu'ils font chaque année ils devraient commencer à perdre un peu de poids...

  • Plax

    16/02/2012 à 11h13

    Répondre

    haha c'est clair, en vrai Mario devrait être taillé comme un athlète, avec des pures tablettes !

  • el viking

    16/02/2012 à 12h17

    Répondre

    C'est parcequ'il reprend tout à la troisième mi-temps...

  • Canette Ultra

    16/02/2012 à 12h59

    Répondre

    Son régime alimentaire laisse à désirer paraît-il ...
    S'il mangeait comme Donkey, il aurait moins de gras !

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein jeux vidéo c'est des tests de jeux vidéo et de l'actualité. Le dernier Mario sur Nintendo 3DS, le dernier Zelda sur Wii U, le dernier Assassin's Creed sur Xbox One, le dernier Infamous sur PS4, vous attirent ? Lisez ce qu'on en pense !

Rubriques