8/10

Mass Effect 3 édition spéciale - Test Wii U

Commençons cet article avec un énorme défaut entièrement spécifique à la version Wii U : ce numéro trois est l'unique représentant de la trilogie sur la nouvelle console de Nintendo. En commençant par celui-ci, c'est deux tiers de la saga Mass Effect qui est oblitérée, une grande expérience qui a pour principale particularité d'avoir établi une inter-connectivité dans tous ses épisodes. Vos décisions prises dans le premier épisode se répercutent dans le second, lesquelles seront également appliquées dans le troisième en plus des options choisies dans le deuxième. Pour pallier à ce manque, le jeu commence par un comic-book interactif d'une grande beauté, lequel vous résumera en un gros quart d'heure les principaux évènements de l'intrigue, en vous demandant de faire des choix binaires et ainsi personnaliser votre partie – en incluant également, dans des proportions restreintes, la dimension romantique que voue Shepard à certains membres de son équipage. C'est toujours mieux que rien. On ne va certes pas retirer un point sur la note pour cette lacune, cela n'influe en aucun cas sur la qualité du jeu, mais cela méritait d'être signalé - surtout quand on sait qu'une compilation des trois jeux a fleuri très récemment sur d'autres supports.

La critique de Mass Effect 3 sur PC par Gyzmo.


DR.

Mass Effect 3 se veut comme le point final, spectaculaire et ambitieux, de l'histoire du commandant Shepard et de sa lutte contre les moissonneurs. Réglés comme une horloge suisse intersidérale, ces derniers rappliquent tous les 50.000 ans pour exterminer toute vie organique, et personne ne semble prendre au sérieux cette menace. Sauf qu'au jour d'aujourd'hui, les moissonneurs débarquent avec leurs gros vaisseaux et commencent leur opération « nettoyage au karcher ».


DR.
Shepard est le dernier espoir, le seul être vivant à pouvoir rallier la galaxie à sa cause et botter le cul aux méchants extraterrestres, et par bonheur, il s'agit de votre personnage. Mais avant d'aller casser des gueules cosmiques, il faudra choisir votre sexe !
Cela n'est pas forcément évident avec cet épisode, mais Mass Effet est à l'origine un jeu de rôle mâtiné de TPS. Au fil des opus, la distinction est devenue beaucoup plus floue au point de s'inverser totalement, devenant un TPS mâtiné de RPG. Si être un homme ou une femme n'a pas d'incidence directe sur la trame principale, ce choix impacte néanmoins les potentielles relations amoureuses que vouera Shepard à ses collègues. Sinon, votre personnalisation s'arrêtera aux traits du visage et à votre classe de personnage – cette dernière définira vos attributs à faire évoluer via votre expérience gagnée. À de nombreux moments, le jeu vous demandera de choisir entre plusieurs options de dialogues ou de comportements, pour déterminer si votre Shepard est conciliant ou pragmatique, en sachant qu'il est plus judicieux de s'en tenir à un seul trait puisque c'est le seul moyen de débloquer des répliques décisives dans certains moments clés de l'aventure. La partie action, la plus consistance, vous jette au milieu d'échauffourées un peu redondantes mais diablement efficaces.
DR.
Comme souvent pour les TPS, le plus important sera de gérer le système de couverture afin de protéger ses miches et de massacrer en tout sécurité.
Au final, si l'aventure n'a rien de très original dans son déroulement / dénouement, Bioware a fait en sorte que le joueur soit pris aux tripes et se retrouvent au centre de nombreux moments mémorables, même si ceux-ci sont bien souvent scriptés. Le joueur devra composer avec les susceptibilités, faire des choix, explorer la galaxie de fond en comble pour dénicher le maximum de matos et gonfler ses effectifs – car celui-ci déterminera la fin que vous obtiendrez. Pour débloquer la « troisième voie », il sera également nécessaire de passer par le multi-joueurs afin de gonfler son score de préparation galactique. Beaucoup de boulot, mais rassurez-vous, cette version Wii U contient l'Extended Cut et vous fournira donc la fin version longue, tout de même bien meilleur que l'original.

Mass Effect 3 souffre un peu de son moteur graphique, poussé dans ses derniers retranchements mais aujourd'hui bien dépassés. C'est parfois beau, parfois laid, mais au moins tout fonctionne impeccablement, au moins autant que sur Xbox 360. Le PC reste leader sur la technique, tandis que la version Playstation 3 truste le fond du panier avec ses ralentissements intempestifs. Il est en outre désormais acquis que la petite Wii U a du mal à raccourcir ses temps de chargement, et l'on trouvera parfois le temps un peu long. Voyons cela du bon côté, cela va allonger la durée de vie, déjà importante grâce à la présence du DLC Surgi des cendres et des packs multi.
DR.
À noter que le mode online garde un certain intérêt quand il y a des joueurs. Car pour le moment, il n'y a pas foule, c'est un euphémisme.
La prise en main du GamePad est satisfaisante, pas de souci à déplorer. Il est possible comme de nombreux titres Wii U de basculer l'action sur l'écran tactile, pour profiter du jeu dans une autre pièce que la télé. Pas de problème à signaler non plus sur ce point, c'est aussi fluide que sur l'écran de la télé, mais je me demande encore pourquoi chaque éditeur fait à sa sauce : dans Black Ops 2 il fallait activer un bouton tactile, dans Sonic & All Star Racing Transformed, il fallait tracer un trait, et dans celui-ci il est nécessaire de laisser le bouton « - »  appuyé. Ce n'est pas d'une gêne particulière, mais la fonctionnalité n'est pas accessible immédiatement, le temps de trouver l'astuce. En mode normal, l'écran tactile affiche une carte des lieux, utile dans de rares cas pour se repérer. Déjà plus pertinent, ce même écran peut servir à donner des ordres à ses coéquipiers, pour se placer ou attaquer, et servira de raccourcis aux pouvoirs et capacités spéciales de l'escouade. Il faut se réserver un temps d'adaptation pour utiliser tout ça sans trop s'attarder sur sa manette, mais le confort en vaut la peine, bien qu'il ne soit pas indispensable.

La véritable question ne concerne pas la qualité du jeu, celle-ci ne souffrant d'aucun gros reproche. Non, il faut plutôt jouer aux devinettes : Electronic Arts va-t-il sortir sur Wii U la version Trilogy, contenant les trois jeux de la saga ? Si vous pensez que oui, j'ai le regret de vous conseiller la patience, car Mass Effect est à arpenter en totalité. Mais si vous pensez que non, l'achat s'impose : ce troisième opus est une des meilleurs sorties actuelles de la Wii U, correctement adapté et passionnant à bien des égards.


DR.

A propos de l'auteur

0 commentaires

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein jeux vidéo c'est des tests de jeux vidéo et de l'actualité. Le dernier Mario sur Nintendo 3DS, le dernier Zelda sur Wii U, le dernier Assassin's Creed sur Xbox One, le dernier Infamous sur PS4, vous attirent ? Lisez ce qu'on en pense !

Rubriques