8/10

Minecraft Xbox 360 Edition - Test XBLA

Adapter Minecraft sur une console de salon HD pouvait donner à sourire lors de son annonce l'année dernière. En effet, un jeu "lego" au design très light, avec du contenu sans cesse renouvelé, un produit typique du PC, semblait ne pas avoir sa place sur Xbox 360. Mais le Xbox Live Arcade regorge de petits jeux tous plus inventifs les uns que les autres. Le phénomène Minecraft ne pouvait échapper à cela : voici que débarque la Xbox 360 Edition. Attention les yeux, ça va piquer.

Graphiquement, on peut le dire, cela ne casse pas trois briques à un canard cubique. Mais Minecraft a son charme, son identité visuelle, et surtout, on s'en fout un peu
DR.
d'avoir une claque graphique ou pas. L'intérêt du titre n'est pas là, mais alors, pas du tout. Ce jeu est un bac à sable, où on est libre de faire ce que l'on veut, sans but précis, dans un monde ouvert vaste, dont la seule limite est notre imagination. Nos souvenirs d'enfants refont vite surface, et cela touche très rapidement notre fibre sentimentale. On a presque envie de chialer la première fois que l'on construit sa petite maison avec une pelle et deux bouts de bois. Pas de scénarios, pas de missions, pas de fil rouge, pas de limite, bref, vous l'aurez compris, la durée de vie de Minecraft dépendra de vous, et de la manière dont vous aborderez le titre.

Le tutoriel proposé en début de partie est tout bonnement excellent, et vous montre tout ce qu'il est possible de faire dans Minecraft. Et heureusement, car une fois largué dans une plaine, entouré de vaches, de cochons, d'arbres et de roches, on
DR.
se demande rapidement "mais qu'est-ce que je fous là". Le jeu vous tiendra donc la main gentiment, afin de vous apprendre à crafter, c'est à dire à récolter des ressources et construire ce que vous voulez avec. En gros, il vous faudra tout d'abord récupérer du bois, pour fabriquer un bâton, ce qui vous aidera à récupérer d'autres matières premières, afin d'améliorer vos outils. Une fois votre première pioche fabriquée, il sera beaucoup plus facile de récolter de la pierre et ainsi de suite. Les animaux seront votre nourriture, la pêche un hobby synonyme de survie, et surtout, vous vous rendrez compte dès la nuit tombée qu'il faut impérativement avoir construit un abri pour ne pas se faire tuer par les ennemis qui aiment la pénombre.

Le temps est dynamique dans Minecraft, les jours et nuits s'enchaînent sans temps mort. La journée, c'est cool, on récolte, on se balade, on construit. La nuit par contre,
DR.
on fait moins le malin, car les zombies rôdent, les araignées veulent votre peau, et les creepers vous exploseront à la tronche, en détruisant tout ce qui sera dans leurs périmètres. Et ces derniers font très mal. Vous comprendrez vite qu'avoir une bâtisse imprenable et limite indestructible, est un challenge à la fois excitant, mais surtout indispensable pour se développer de manière exponentielle. Après, vous me direz, une fois bien assimilé le principe du "je creuse, je pose, je construis" qu'est ce qu'on peut bien faire dans Minecraft. Et bien, à la fois rien de plus, et en même tout ce qu'on peut imaginer. Et là, de belles paroles ne valent pas une démonstration, alors je vous invite à tester la bête grâce à la démo disponible sur le marketplace.

Parlons rapidement des différences avec la version PC du titre. Tout d'abord, il faut savoir que cette version Xbox 360 est basée sur la 1.6.6 du Minecraft sur PC, qui date un peu maintenant, et que les fans de la version Windows, crieront au scandale d'un jeu qui
DR.
manque de plein de nouveautés. Certes... mais pourquoi comparer, alors que des mises à jours gratuites seront proposées afin de prendre en compte toutes les nouveautés sorties depuis sur PC. Les vraies différences se comptent sur deux doigts de la main. La première, à l'avantage de la Xbox 360, est la possibilité de jouer en écran splitté à 4 sur la même console. Ce n'est pas toujours super fluide, mais c'est une possibilité franchement cool, qui vont rendre jaloux bons nombres d'adeptes de la version originale. Il est également possible de jouer en ligne avec ses amis, mais, une contrainte, cette fois-ci qui handicape la version console, est que le monde n'est pas persistant. En gros, on peut inviter ses amis à jouer sur notre carte, afin de nous aider à développer notre monde, mais ces derniers ne pourront pas jouer dans cet univers une fois que vous serez déconnecté. Un bémol donc, que l'on peut ajouter à un monde plus petit que sur PC, mais, honnêtement, il est tout de même plutôt énorme sur 360, en tout cas suffisamment pour laisser libre place à notre imagination.

Vous l'aurez compris, Minecraft Xbox 360 Edition est un titre difficile à noter. Véritable OVNI, on ne peut que saluer ce genre de jeux qui rendra accro énormément de joueurs créatifs, mais qui au contraire laissera circonspects beaucoup de joueurs consoles habitués au FPS Hollywoodien. En tout cas, le titre est une réussite dans son genre et il mérite d'être essayé avant de rigoler devant des images qui ne sont pas parlantes pour un sou. Et sûrement que cet essai rapide vous donnera envie de l'adopter... pour longtemps.

A propos de l'auteur

Le fanboy Xbox de l'équipe

    2 commentaires

    • Maverick

      16/05/2012 à 23h42

      Répondre

      Mi-ne-craft, en avant les histoires ! lolhttp://jeux-video.krinein.com/-25069/mi ... 18927.html

    • Choucroot

      25/10/2012 à 03h22

      Répondre


      Juuuust oooone mooore bloooock and, i swear i stop !
      Je revendique mon admiration pour cet excellent parolier, et ce flow... impeccable.

    Participer à la discussion

    Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

    Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

    Krinein jeux vidéo c'est des tests de jeux vidéo et de l'actualité. Le dernier Mario sur Nintendo 3DS, le dernier Zelda sur Wii U, le dernier Assassin's Creed sur Xbox One, le dernier Infamous sur PS4, vous attirent ? Lisez ce qu'on en pense !

    Rubriques