7.5/10

MotoGP 09/10 - Test

MotoGP 09/10 est un jeu passionnant pour les mordus de moto. Les ajouts et améliorations apportés au mode carrière et à la jouabilité savent justifier la sortie de ce nouvel opus. Graphismes et bande sonore peuvent cependant laisser un goût amer à l'heure next-gen.

Amis motards, bonsoir ! Enfin, chez Krinein, nous avons reçu de la part de l'éditeur Capcom le tout dernier MotoGP 09/10 développé par Monumental Games. Après un an et demi d'absence, les chevaux sont à nouveau lâchés. Preuve de mon professionnalisme et au grand étonnement de mes collègues, je m'étais donc accoutré ce matin de ma combi Dainese, j'avais coiffé mon X-Spirit Kagayama et chaussé mes Alpinestars SMX+. Paré à affronter El Doctor ! Maintenant que Kawasaki a remporté après 11 ans d'absence une édition des 24h du Mans forte en émotions, la saison Moto GP 2010 a pu commencer et annonce de beaux duels à revivre en virtuel derrière la manette. Trêve de blabla... gaaaazzzzzz !


 

Première précision importante, cette édition de MotoGP vous remémorera tout d'abord (et c'est l'objet de ce test) la saison 2009 avec licences, pilotes et motos associés. Etant donné les changements importants ayant opérés entre 2009 et 2010, Capcom a choisi d'opter pour un artifice bien pensé : un contenu téléchargeable de la saison 2010 qui sera disponible en juillet prochain. Moto2 et MotoGP à la mode 2010 seront alors disponibles gratuitement !

Détaillons donc le contenu 2009. Pas d'originalité dans les divers modes de jeu : Arcade, Carrière, Championnat, Contre-la-montre et Multijoueur sont toujours présents. La seule nouveauté notable est un mode Carrière quelque peu refondu. La gestion des sponsors et des ressources humaines viennent prendre une part importante dans votre évolution. Dès les premiers tours de roue, vous embaucherez un attaché de presse chargé de dégoter un panel de sponsors. Ces derniers vous permettront à leur tour, avec l'argent récolté, de recruter des ingénieurs et d'effectuer des recherches dans divers domaines (freins/pneus, moteur, échappement/filtres, cadre/suspension ou boîte de vitesses) et d'améliorer votre machine. Une approche bien pensée par Capcom qui s'accompagne des standards habituels. Vous effectuerez ainsi vos débuts en 125cc avec choix du nom de votre team, choix de la moto, choix du design et des couleurs. Au fur et à mesure des saisons, vous progresserez en 250cc pour finir dans la catégorie reine du MotoGP et affronter les plus grands.

Le suspense ayant assez duré, je ferme ma visière et enfourche, virtuellement ma moto. Au premier abord, MotoGP 09/10 n'est pas vraiment dépaysant, mêlant arcade et simulation, ça reste du classique. La prise en main n'est pas forcément des plus faciles puisqu'il est possible (et conseillé) de gérer les freins avant et arrière indépendamment, l'inclinaison du pilote sur la moto, les rapports,... Cependant un petit plus a été ajouté pour pimenter le pilotage et faisant ainsi évoluer le titre : la possibilité d' "attaquer". En appuyant sur la touche correspondante, votre pilote prendra une posture aérodynamique permettant d'améliorer la vitesse de pointe au détriment de la maniabilité. La moto est comme sur un rail, n'autorisant alors que de légères courbes. L'introduction de ce mode d'attaque saura faire la différence. A vous de lâcher le bouton au plus tard avant le freinage et de réappuyer au plus tôt en sortie de courbe. Il faut avouer que cela ajoute au réalisme et rend les duels d'autant plus rocambolesques.

Il y a donc de quoi faire monter l'adrénaline. Celle-ci ne sera atténuée que par quelques points noirs. Les graphismes tout d'abord. Ils ne sont pas à la hauteur de ce que nous sommes en droit d'attendre d'une console next-gen. La réalisation des conditions météorologiques a le mérite d'être présente mais est clairement perfectible, les décors ont des couleurs ternes, les tribunes bien mal peuplées, la vue « guidon » héritant d'un pilote manchot, la réalisation peu convaincante des animations pré et post-course... L'évolution graphique par rapport au précédent opus n'est pas suffisamment visible.

Autre sujet critiquable, la réalisation audio. Les musiques n'ont rien de passionnant et sont vite lassantes, leur volume a rapidement été mis à zéro pour ma part. Il en va de même pour les commentaires de votre directeur de course, clairement inutiles, leur absence aurait été plus bénéfique. Enfin, le plus important pour tout motard qui se respecte, la sonorité de l'engin. On passe du son de la 103 SP kit Polini pour les 125cc au son trop grave et répétitif de gros 4 cylindres en MotoGP, mais quoiqu'il arrive, le bruit de ces bêtes de course n'est pas suffisamment réaliste, pas de quoi améliorer l'immersion, juste de quoi asseoir le côté arcade et souligner la réalisation sonore sommaire.

Pour résumer, MotoGP 09/10 reste un jeu passionnant pour les mordus de moto. Les ajouts et améliorations apportés au mode carrière et à la jouabilité savent justifier la sortie de ce nouvel opus. Les autres modes sont suffisamment classiques pour ne pas commettre d'erreurs flagrantes, le multijoueur permet de se retrouver en écran splitté ou jusqu'à 20 joueurs en ligne, ce qui est appréciable. Malheureusement, beaucoup d'aspects restent perfectibles ou même bâclés. Ainsi graphismes et bande sonore peuvent laisser un goût amer à l'heure next-gen. Heureusement, le fun l'emportera grâce à une durée de vie et une carrière bien gérées. Débloquant ainsi les catégories progressivement, vous ne prêterez plus beaucoup d'attention aux détails et vous concentrerez sur le pilotage et les duels au coude à coude. Tout comme lors les sorties du dimanche avec Maman, il vous arrivera de vous prendre pour le roi Rossi dans les courbes des 17 plus fameux circuits du monde.

V et Gaaaaaaaaazzzzzzzzz !

Partager cet article

A propos de l'auteur

0 commentaires

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein jeux vidéo c'est des tests de jeux vidéo et de l'actualité. Le dernier Mario sur Nintendo 3DS, le dernier Zelda sur Wii U, le dernier Assassin's Creed sur Xbox One, le dernier Infamous sur PS4, vous attirent ? Lisez ce qu'on en pense !

Rubriques