3.5/10

NBA Ballers Chosen One - Test

La NBA, ses strass, ses paillettes, ou encore ses cheerleaders vous fascinent ? Vous en avez marre des simulations avec ces stratégies prise de tête et vous regrettez NBA Jam ? Dans ce cas, ce jeu est peut-être pour vous mais allons au-delà de la pochette...

LIVE THE GAME, PLAY THE LIFE

Avec ce slogan, le ton est donné : le but est de devenir la star des playgrounds et pour cela, il faut le faire avec classe et contre les meilleurs de la Ligue Nord Américaine de Basketball. Chuck D de Public Ennemy donne tout de suite le ton dans des vidéos façon ESPN où la NBA recherche son élu. L'élu, d'ailleurs, vous pensez l'être et c'est à travers un éditeur de personnage limité mais néanmoins
présent que vous créez votre avatar et que vous vous lancez dans votre premier match.

Les matchs sont variés pour un jeu arcade : 1vs1, 2vs1, 2vs2, 1vs1vs1. Vous devrez parfois ressortir la balle des 3 points ou encore participer à des concours de tirs. A la fin de chaque chapitre vous aurez un boss de fin de niveau à défier. Lors des matchs, vous devez battre votre adversaire tout en dribblant avec style grâce au sticks, au bouton X ou encore aux gâchettes. Avec X et Lt vous pouvez entrer dans une séquence d'humiliation ultime appelée « Act a Fool ». Chaque panier, chaque dribble ou geste défensif vous fera remplir une jauge chargeant jusqu'à 3 niveaux de style. Ces niveaux permettent d'envoyer les fameux Shut'em down move qui seront le summum de la disgrâce pour votre opposant.

Vos actions lors des matchs sont prises en compte et la fin de la rencontre vous montre l'augmentation de vos statistiques en fonction de vos gestes. Ainsi, si vous avez fait des tirs à 3 points, c'est votre capacité à tirer à longue distance qui sera augmentée. Vous débloquerez par la même occasion de nouveaux mouvements mais aussi des vêtements et des bling-blings.

LA PUISSANCE N'EST RIEN SANS LA MAITRISE

Une fois les présentations d'usage terminées et les premiers matchs derrière soi, les premiers défauts se font sentir :

les graphismes tout d'abord. Les joueurs sont beaux et ressemblants mais tout ce qui les entoure ne respire pas la grande inspiration ; même si le travail est fait, on regrette le manque de finition de certains lieux ou des personnages annexes.
Les animations surtout. Les mouvements apparaissent saccadés et sans aucun lien entre eux. Les actions dans la raquette sont les plus rageantes car votre joueur se retrouvera dans une impasse sans nom tandis que l'ordinateur prendra soin de récupérer chaque balle et de vous assommer de shoot lors de certains matchs. Sans oublier les joueurs qui passent à côté de la balle sans la ramasser. Le constat ne fait qu'empirer quand on voit que les actions « Act a Fool » demandent plus de chance que de savoir-faire et que les shut'em up down sont répétitifs à souhait.

On finit donc par adopter un style de jeu où l'on court comme un taré sans jamais effectuer de gestes spéciaux et en se contentant de dunker. La bonne vieille stratégie NBA JAM somme toute. Courir et dunker.

TIME OUT

En résumé, ce jeu amusera dans sa première heure mais frustrera dans la seconde. Il peut néanmoins satisfaire votre envie de vos défouler si vous êtes amateur de dunks et autres slams car ceux-ci sont plutôt bien réalisés. Il est donc plus que moyen. Son prix à peine réduit de 45 € pourrait néanmoins vous séduire mais si vous voulez du basketball façon arcade vous pouvez toujours comparer avec les NBA Street qui ont des dribbles plus efficaces.

Un jeu qui ne finira pas au Top 10 mais dont la série puisqu'elle devrait continuer, finira peut être par corriger les défauts récurrents d'année en année.

A découvrir

Picross - Test

Partager cet article

A propos de l'auteur

1 commentaires

  • Guillaume

    06/06/2008 à 10h13

    Répondre

    Ayant eu l'occasion de jouer une petite heure à NBA Chosen One, je fais le même constat que toi... il vaut mieux passer son chemin.

    Les animations ne sont pas terribles et on ne s'amuse pas beaucoup. Je ne connaissais pas l'astuce pour gagner à tous les coups, donc j'ai eu bien du mal à progresser, mais tout de même...

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein jeux vidéo c'est des tests de jeux vidéo et de l'actualité. Le dernier Mario sur Nintendo 3DS, le dernier Zelda sur Wii U, le dernier Assassin's Creed sur Xbox One, le dernier Infamous sur PS4, vous attirent ? Lisez ce qu'on en pense !

Rubriques