8.5/10

New Super Mario Bros Wii - Test

Nintendo nous en donne beaucoup une fois de plus même si on a quelques regrets. Après tout c'est Mario et ça rend exigeant. Très belle animation et magnifique composition de gameplays, un joli jeu hommage.

Mario est probablement le plus emblématique des personnages du monde du Jeu Vidéo. A ce titre sa longue histoire qui commence en 1981 sur Borne d'arcade sous le nom de Jumpman dans Donkey Kong est riche d'un nombre de titres assez
incroyable. Une saga importante puisque c'est un total de 170 millions de jeux estampillés Nintendo que le plombier moustachu à réussi à vendre. Et ce sur118 apparitions rien que chez le développeur Nippon. C'est pourquoi on se sent particulièrement heureux lorsque sort un nouveau Mario, même lorsque l'impression de réchauffé est nécessairement présente. On commence à se dire qu'il serait temps de trouer la peau de Bowser et de ses rejetons pour de bon mais pour cela il faudrait que la princesse Peach en ait un peu marre de se faire enlever. La série s'étend toutefois sur un nombre de consoles conséquent et dans des genres assez variés puisque Mario fait aussi bien du Tennis (Mario Power Tennis) que du Golf  (MarioGolf) quand il ne saute pas de plate forme en plateforme ou qu'il ne s'adonne à ses épisodes RPG préférés dans le monde champi (Mario & Luigi Partners in Time et Mario & LuigiVoyage au centre de Bowser récemment). Et à chaque fois Nintendo essaye d'affiner son dernier rejeton pour lui donner plus d'ampleur. On se rappelle encore de la joie du premier Mario 3D sur Nintendo 64 ou encore de notre découverte de Super Mario Glaxy avec son gameplay sorti d'un autre monde ... doux et lointain. La démarche est donc noble bien que répétitive. Alors qu'en est il de ce New Super Mario Bros. sur Wii? 

New Super Mario Bros. Wii est en fait un très proche cousin de New Super Mario Bros. lequel à déjà fait l'unanimité sur DS. A ce titre il en reprend une bonne partie
des mécanismes. Les mondes ressemblent entre autre fortement à ceux déjà croisés sur la console portable ainsi qu'une jouabilité qui certes serait peut être plus héritée de Super Mario World ou de Mario Bros 3 mais est toutefois développée sur le même principe que la portable aux multiples couleurs. Ici deux boutons et une croix directionnelle brevetée feront l'affaire pour l'ensemble de l'aventure, mis a part le secouage/penchage de wiimote pour certaines petites nouveautés (qui nous repellera Wario Land The shake Dimension). En fait, pour résumer, ce nouvel opus emprunte à peu près à tous les épisodes précédents. Que ce soit graphiquement ou fondamentalement il copie inlassablement les classiques qui sont à l'origine d'une dynamique éprouvée et très bien équilibrée. Rien à reprocher ici donc puisque les décennies de tests nous le confirment, le jeu est bon une fois de plus.

De plus Nintendo innove. Et la meilleure surprise au tableau des incertitudes est le mode coop dont on nous a tant parlés. En effet retrouvez vos copains jusqu'à quatre pour suivre l'ensemble des 50 tableaux que propose le jeu est particulièrement jouissif. Si les premiers pas sont un peu fouillis et qu'on a du mal à rester en vie, un
peu de concentration fera découvrir un bon nombre de moments complices. Ainsi certaines zones seront accessibles beaucoup plus facilement à deux ou à trois tout comme il sera plus efficace de faire des combos pour s'occuper des kumpa et autres petites bestioles qui peuplent cet univers. La difficulté est effectivement présente comme le laissaient entendre les développeurs depuis quelques temps mais au bout du compte elle se rapproche de laversion DS à savoir que les trois premiers mondes se passent assez rapidement et qu'ensuite il faut s'accrocher pour terminer le jeu. On vous a prévu un petit menu d'aide si vous perdez plus de huit vies dans un des stages. En effet pour que le jeu soit agréable à jouer pour tout le monde, vous pourrez regarder Luigi finir le niveau. Cela devrait aider les plus jeunes essentiellement. Qu'on se rassure, il n'y a de toute façon pas grand chose d'insurmontable ici mais effectivement certaines phases demandent une dextérité et une concentration optimale comme cela fut toujours le cas dans les Mario. 

Quand au graphisme il est à la fois très simple et complet. La reprise de la majeure partie des environnements connus est affublée d'une animation magnifique comme
celle de ces grandes raies manta qu'il faut chevaucher en plein air ou encore les nuages que l'on pousse lorsque l'on s'en approche trop et qui découvrent des pièces ou des briques à détruire mais aussi avec des choses plus simples comme le sol tournant et toutes ses opportunités de cachettes. On découvre également de nouvelles exploitations des textures notamment avec cette vision spéléologue lorsque l'un des quatre drilles se retrouve dans un passage secret. La seule chose qui nous attriste un peu face à tant de maîtrise du sujet est le soin peu probant attribué à la carte. Si le reste est quasi sans faille on en découvre ici une légère pas handicapante mais qui fait son effet au milieu de tant d'efficacité.

Il y a bien sur les trois  nouvelles options àc onsidérer au rang des bonnes nouvelles du soft : Mario Pingouin, Mario hélico et Mario de glace. Les possibilités que ces dernières trouvailles proposent au fur et à mesure de votre progression sont bien amusantes et permettent de varier encore plus un gameplay déjà à toute épreuve. Mais New Super Mario Bros. Wii c'est aussi des modes multis en plus de tout ça. Et
effectivement ils remplissent exactement cet offre. C'est du supplément, de la mini compète qui peut parfois faire un bien fou et rejoint un peu l'expérience de jeu qu'on a pu connaitre en jouant à Little Big Planet en multi. Ici on ne peut pas s'accrocher à son ami adversaire mais on peut le pousser dans la lave ou encore lui sauter dessus pour l'empêcher d'éviter les ennemis ou leurs projectiles. Malheureusement bien que très agréable comme bonus, ce dernier manque de modes (mais pas de cartes à exploiter). Et dans l'ensemble on regrette l'absence de petites choses à débloquer et de bonus en général. Il faut avouer que c'est un peu maigre même si on retourne dans les grands classiques du genre qui eux en offraient beaucoup moins.  On regrettera aussi que les premières images loufoques qui introduisent l'aventure ne soient pas exploitées par la suite dans l'histoire car on y aurait gagné en bonheur comme lors de nos aventures JdR sur Game Boy Advance et DS.

Le bilan est simple, on s'éclate vraiment à reprendre en main notre plombier intemporel. Certes c'est toujours la même histoire et oui effectivement on en a potentiellement marre mais au final on s'amuse comme des ptits fous avec ce dernier rejeton de chez moustache games. Et il faut avouer qu'on nous en donne beaucoup dans la galette malgré une évidente facilité de la démarche. Un hit sans aucun doute. 

A propos de l'auteur

2 commentaires

  • Anonyme

    23/11/2009 à 20h17

    Répondre

    Halala, comparer Mario à Little Big Planet ... jouer en réseau est bien le seul point commun, car sur LBP, l'objectif n'est pas de se débarrasser de ses amis, mais de jouer en coopération de manière à terminer les niveaux. Et je ne parle même pas du gameplay, de la musique et des graphismes qui enterrent Mario :/

  • kou4k

    25/11/2009 à 04h39

    Répondre

    Pinaise ! Y'a plein d'expressions et de phrases dans cette critique dont je n'ai absolument rien compris....

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein jeux vidéo c'est des tests de jeux vidéo et de l'actualité. Le dernier Mario sur Nintendo 3DS, le dernier Zelda sur Wii U, le dernier Assassin's Creed sur Xbox One, le dernier Infamous sur PS4, vous attirent ? Lisez ce qu'on en pense !

Rubriques