Nintendo - Présentation Post-E3 2013

Suite aux annonces de l'E3, Nintendo a convié la presse dans un loft parisien pour une grande session de rattrapage : une prise en main, accompagnée d'un(e) hôte(sse), des titres qui vont faire le futur des consoles Nintendo dans les prochains mois. Calmons immédiatement nos ardeurs : Super Smash Bros et X, non jouables, ne seront évidemment pas de la fête. Mais pour tout le reste, de Super Mario 3D World à Mario Kart 8 en passant par Pikmin 3 et Donkey Kong Country Tropical Freeze, l'évènement fut une bonne occasion de se faire une idée plus précise sur ces titres qui, de l'autre bout du monde, avaient un peu de mal à nous faire rêver.

Alors commençons par le commencement : Super Mario 3D World, sur Wii U. Rappelons le concept, il s'agit d'un jeu de plate-forme basé sur le gameplay de l'épisode Mario Land de la 3DS, avec une surcouche de Super Mario Bros 2 (oui, le vieil épisode de la NES) et de New Super Mario Bros version salon. En d'autres termes, un environnement en 3D, avec mode multijoueurs et incarnation de différents personnages au caractéristique bien distincte : Luigi saute plus haut, Toad est rapide, Peach flotte quelques secondes en l'air, et Mario fait la moyenne. Pas de multi pour cette présentation, juste une petite démo permettant de se faire la main sur un niveau et de découvrir le costume de chat. On devine un peu le potentiel solo, forcément aguicheur sans être exceptionnel, et l'on imagine que ce peut être la même chose à quatre joueurs, privés des contraintes du scrolling horizontal des épisodes New. S'ils ont résolu les quelques petits soucis de gameplay (notamment les freeze à la mort d'un protagoniste), on peut se retrouver avec un jeu convivial et plus jouable que les version précédentes. A suivre donc.

Forcément, je ne pouvais pas résister plus longtemps, Mario Kart 8 me tendait les bras non loin de là. Trois petits circuits pour découvrir le monde du karting foufou en HD, c'est peu, mais c'était également l'opportunité de comprendre un peu le nouveau concept de l'épisode. À certains endroits, il est donc possible de défier la gravité et de rouler sur les murs et les plafonds. Difficile de se faire une idée globale sur aussi peu de circuits, néanmoins il semble que la fonctionnalité puisse être utilisée pour diversifier la manière de parcourir un circuit. Outre les traditionnels raccourcis planqués, il sera donc possible d'emprunter une ou plusieurs voies bis, en gravité altérée, pour éviter les passages trop embouteillés / trop piégés. Le temps des tracés étriqués de la Super NES est désormais bien loin, les circuits de Mario Kart 8 seront de vraies tentacules que l'on pourra traverser en long, large, travers. 

En terme de planning, Pikmin 3 est le plus proche de nous, prévu pour le 26 juillet en Europe. Les connaisseurs retrouveront vite leurs marques puisqu'il s'agira de rassembler des Pikmin, de petites créatures aux allures végétales, et de les utiliser pour se frayer un passage dans des environnements verdoyants - pour occire des ennemis, surmonter des obstacles ou ramasser des fruits. La démo ne permettait d'incarner qu'un seul explorateur, mais la version finale offrira la possibilité, en solo, d'en diriger jusqu'à trois -  ce qui aura évidemment une influence sur le gameplay et les difficultés rencontrées. 

Pour continuer avec les licences emblématiques de la maison, il était également possible de faire quelques niveaux sur Donkey kong Country Tropical Freeze. Aucune révolution à attendre de côté, DK Country version Wii U sera exactement du même acabit que les précédents volets, salon ou portable, mais en HD. Il s'agira donc un jeu de plateforme bien pensé, capable d'accueillir jusqu'à deux joueurs simultanément, qui gagnera probablement toute sa saveur par le fort pourcentage de secrets que chaque niveau recèle. J'ai traversé deux niveaux sans en trouver aucun...

Déjà deux jeux de plates-formes présentés, l'un en 3D et l'autre en scrolling horizontal, en voilà un troisième : Sonic Lost World. Le hérisson lorgne un peu du côté de son homologue à moustache version Galaxy, tout en apportant évidemment sa patte. Sonic va devoir traverser à toute vitesse des niveaux constitués de sphères, cylindres, pipes, tout en esquivant / annihilant les ennemis et ne faisant attention de ne pas se jeter dans le premier ravin venu. Outre les niveaux 3D où l'on peut gérer sa vitesse et sa trajectoire, le jeu propose également des niveaux en 2D un peu plus corsé et des parcours type Crash Bandicoot où la vitesse est imposée (déjà plus dur).  Les commandes semblaient un peu hasardeuses et le jeu un peu fade techniquement, mais la sortie n'est prévue que pour la fin d'année, la version présentée était loin d'être finie.

Je n'ai jamais touché à Bayonetta, me voilà aux commandes du second opus, Bayonetta 2, exclusivité Wii U. Je me prends toute une partie de la culture hard geek directement sur la joue droite : le personnage principale est une accorte femelle à lunettes, bien pourvue de partout, qui a tendance à se foutre à moitié à poil lorsqu'elle frappe fort et à jeter des oeillades racoleuses à droite et à gauche, si possible dans des positions lascives. Rapidement, je dois me rendre à l'évidence : les joueurs n'auront de toute façon pas le temps de mater, Bayonetta est extrêmement nerveux, dense, peut-être même trop. On bastonne dans une explosion d'effets visuels, de QTE, de super coups, de cinématiques qui s'enchaînent sans aucun temps mort. Je crois n'avoir pas compris la moitié de ce qu'il passait, mais je venais de passer un quart d'heure de sur Pikmin. Le public n'est pas le même.

Chemin faisant, me voilà devant une 3DS avec un démo limitée de Zelda : A Link Between Worlds. Pas forcément le jeu dont j'en attendais le plus, mais la petite session fut convaincante. L'idée de retrouver une vue dessus et le monde de A Link to the Past est plutôt enthousiasmante en fin de compte, et l'on s'aperçoit vite que malgré ses allures de jeu réchauffé (ce n'en est pas un, attention !), ce Zelda a beaucoup de choses à offrir. Le nouveau pouvoir de Link, s'incorporer à des murs, est utilisé à de nombreuses reprises et sera au centre d'énigmes assez tordues, d'une part, et à de séquences de dextérité, d'autre part. La mise en perspective utilise très largement la 3D et donne un sens à l'écran relief de la console. La mise en fonction permettra de se faire une idée plus précises distances et de bénéficier des belles animations lorsque Link changera d'étage (parfois contre son gré).

Par manque de temps, pas de The Wonderful 101, de Wii Party U, de Disney Infinity, de Just Dance (tant mieux d'ailleurs, je n'aurais pas été à mon avantage). En y regardant de plus près, cette présentation post-E3 est très représentative de la stratégie Nintendo : proposer quelque chose de différent. À travers une vidéo, il était facile de dénigrer ses titres, pour certains trop récurrents, mais manette en main l'impression est toute autre. On y voit du potentiel, peut-être pas au point de gagner la guerre des consoles mal engagée pour la Wii U (surtout qu'aucuns des jeux en faisaient d'utilisation exclusive du Gamepad), mais en tout cas assez pour alimenter les possesseurs de la console d'ici la fin 2014.

A propos de l'auteur

1 commentaires

  • Nicolas

    02/10/2013 à 11h26

    Répondre

    J'ai vu la nouvelle vidéo de présentation de Super Mario 3D World, et ça a l'air vraiment bien en fait !

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein jeux vidéo c'est des tests de jeux vidéo et de l'actualité. Le dernier Mario sur Nintendo 3DS, le dernier Zelda sur Wii U, le dernier Assassin's Creed sur Xbox One, le dernier Infamous sur PS4, vous attirent ? Lisez ce qu'on en pense !

Rubriques