8/10

OlliOlli 2 : Welcome to Olliwood - Test PS4

Le PSN regorge de petits jeux indépendants, certains réussis, d’autres moins. OlliOlli 2 : Welcome to Olliwood est l’un d’entre eux et, attention spoilers, il se trouve dans la première catégorie.

Avec la disparition des bonnes vieilles licences telles que Tony Hawk (qui devrait revenir en 2015 \o/) ou encore Skate qui n'a pas eu de nouvel épisode depuis Skate 3 sorti en 2010, les jeux de skate étaient un peu tombés en désuétude. Roll7 a donc eu la bonne idée de sortir une suite à son OlliOlli sorti en 2014 sur PS Vita  avec OlliOlli 2 : Welcome to Olliwood, disponible sur PS4 et Vita.


Si vous voulez progresser, les combos à rallonge seront un passage obligatoire

OlliOlli 2 est donc un jeu de skate en 2D et scrolling horizontal vous mettant dans la peau d'un jeune skateur qui devra traverser 50 tableaux (25 en Amateur et 25 en Pro) répartis en 5 environnements différents : Hollywood (renommé OIlliwood pour l'occasion), la jungle sud-américaine, le far-west, la fête foraine hantée et le futuuuuuur. Chacun des tableaux aura 5 objectifs : en général, un score à atteindre doublé d'un combo d'un minimum de tricks à réussir. S'ajouteront à ceux-là trois autres objectifs propres au niveau : réussir 2 tricks spécifiques, ne faire qu'un gros combo sur tout le niveau (j'ai dû faire un combo X50 pour réussir celui-ci !) ou encore grinder toutes les rampes dotées d'un marqueur, etc. Heureusement, la difficulté est bien dosée et les challenges seront croissants (aux amandes, ha ha !), chaque nouvelle technique étant expliquée puis mise en pratique dans le Skatepark, afin de bien se familiariser avec.  Et croyez-moi, vous en aurez bien besoin ! Le gameplay est assez éloigné des Tony Hawk et me rappelle plus Skate : pas de bouton de saut ou de bouton pour un type de trick, presque tout se fait avec le stick gauche aidé du bouton croix. Vous voulez sauter ? Baissez le stick et remontez-le. Faire un heelflip ? Stick à gauche et lâchez. Mais attention à l'atterrissage car il vous faudra appuyer sur croix avant de toucher le sol si vous ne voulez pas vous ramasser pitoyablement. Bien évidemment, plus vous serez proche du sol, meilleure sera la réception. Il est aussi possible de faire des manual en appuyant sur une direction lors de la réception ou de grinder, toujours en utilisant le stick gauche lorsque le skateur approche d'une rampe. Ce gameplay tout au stick n'est pas des plus instinctifs mais on s'y fait très vite, de même pour la contrainte de l'atterrissage. Vous pouvez cependant dire adieu au plastique protégeant votre stick si vous avez une des premières générations de DualShock 4, le jeu le mettant à rude épreuve !


La fête foraine zombie est lugubre (et oui, je suis en train de me ramasser ...)
 

Avec tellement de bonnes choses à dire sur ce jeu, vous serez en droit de vous dire qu'il a tout de la pépite et … Vous aurez bien raison ! En chipotant, je serais tenté de dire que la musique n'est pas trop ma tasse de thé mais elle colle plutôt bien au jeu et sait se faire discrète. Et … Je ne sais pas quoi dire d'autre à part peut-être que ce jeu n'œuvrera pas pour la paix des ménages car il est très difficile de renoncer à faire « juste un dernier run », une vingtaine de minutes après le précédent « dernier run ». Ah si, j'ai une vraie critique : il est trop court ! Mais Roll7 a eu la bonne idée d'intégrer le « Daily Grind » : chaque jour, un nouveau circuit est mis à disposition des joueurs qui peuvent s'y entraîner autant qu'ils le souhaitent puis le parcourir une seule fois dans le cadre de la compétition pour y faire le meilleur score possible et affronter les autres joueurs avec ce résultat. Ce principe de compétition mondiale avec un seul essai me plaît vraiment et j'ai hâte d'avoir le skill requis pour pouvoir m'y frotter.

 
"Stairway to Heathen" ou comment faire une référence à Led Zeppelin

OlliOlli 2 : Welcome to Olliwood est donc un très bon jeu indé avec un gameplay sortant des sentiers battus et qui sera difficile à prendre en main mais tellement gratifiant une fois que c'est fait. J'ai aimé la variété des tricks, des environnements, des objectifs, l'humour légèrement saupoudré comme il faut, le multi jusqu'à 4 en local que je n'ai malheureusement pas pu tester mais qui fait envie, son addictivité … Pffffiou il y en a trop pour tout dire mais foncez l'acheter si vous aimez le skate et les petits jeux indés. Bonus pour les possesseurs d'un abonnement PlayStation Plus : le jeu est gratuit jusqu'à la fin du mois alors vous n'avez plus aucune raison pour ne pas céder ! Allez, on y va, hop hop hop !


Chaque niveau se finit sur la foule venue encourager notre valeureux skateur.


A propos de l'auteur

Métalleux confirmé // PlayStation lover // Bouffeur de manga // Cinéphile mais pas zoophile // Codeur professionnel // Lecteur électronique et câlineur de chatons since 1987.

    0 commentaires

    Participer à la discussion

    Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

    Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

    Krinein jeux vidéo c'est des tests de jeux vidéo et de l'actualité. Le dernier Mario sur Nintendo 3DS, le dernier Zelda sur Wii U, le dernier Assassin's Creed sur Xbox One, le dernier Infamous sur PS4, vous attirent ? Lisez ce qu'on en pense !

    Rubriques