7/10

Onimusha 3 : Demon Siege - Test

Troisième et dernier opus de la série des Onimusha. Vous retrouverez une tête connu (pour ceux qui ont fait le premier épisode) en l'acteur japonais Takashi Kaneshiro qui rempile dans son rôle de Samanosuke. Mais une autre tête bien connue de nous autres Français fait son apparition, et ce n'est sans aucune surprise que l'on voit apparaître Jean Reno (Léon, Godzilla, Wazabi etc...) quand on connaît l'engouement des japonais pour cet acteur. C'est donc avec ses deux personnages qu'il va falloir arpenter cette nouvelle aventure. Cette dernière ce passe dans deux période différentes, espacées entre elles de 500 ans. La première ce passe à Paris en 2004 et la deuxième se passe au Japon 500 ans plus tôt. Au début de l'histoire Jacques (Jean Reno) va être téléporté à la place de Samanosuke 500 ans plus tôt. Et Samanosuke va être lui aussi mit à la place de Jacques. C'est ainsi que l'on peut s'amuser de les voir s'étonner des choses et des lieux. Mais une fois ce petit moment de rigolade passé l'aventure commence. Je ne dévoilerai pas plus l'histoire.

L'animation générale du titre est d'assez bonne facture, les personnages bougent bien, sont fluides mais glissent un peu trop sur le sol, tout comme les ennemis. Pour ce qui est des graphismes Onimusha 3 fait encore une fois cracher les tripes de la PS2 et ça fait plaisir à voir. Les deux acteurs principaux sont superbement modélisés. C'est d'ailleurs ici que l'on voit que Capcom est doué en la matière. Surtout au niveau des images de synthèses, bluffantes de réalismes. Jamais Jean Reno et Takachi Kanechiro n'auront été aussi réels. Mais ce n'est pas tout car même au niveau du son, on est pas en reste.

Ici dès le début du jeu, les passages ce trouvant à Paris se voit recevoir un doublage français. Ainsi la première apparition de Reno se voit bien et surtout s'entends car l'acteur a prêté sa voix et quelle voix. Par la suite tout le jeu se retrouvera doublé en Anglais, malheureusement. Pour les musiques, dignes des plus grands orchestres, elles nous font vivre les cinématiques et l'histoire à 100% et grâce à elles nous pouvons ressentir la gravité des situations présentées.

Au niveau du Gameplay, Capcom signe sur un duo de choc et vous fera vivre les aventures en deux temps. Je m'explique, comme vos deux personnages sont dans des lieux similaires pour la plupart du temps mais à 500 ans de décalage, il vous faudra jouer de cela pour défaire les pièges et les énigmes dressés devant vous. Ainsi si une porte est bloquée par la rouille en 2004, ouvrée la, 500 ans plutôt, vous n'aurez ainsi plus de problème, car 500 ans auparavant elle n'était pas rouillée. Mais pour faire coïncider les deux personnages il fallait quelque chose pour qu'ils puissent communiquer. Et ce n'ai rien d'autre qu'un Tengu (Démon des forêts au Japon) qui vient vous épauler. Petite, elle a le pouvoir de voyager dans le temps et de transporter une petite quantité d'objet pour vous. Elle vous permettra de changer de personnage et également d'échanger des objets.

La jouabilité est ici identique aux autres volets, c'est à dire que mossieur Capcom a fait un copier/coller de la maniabilité de Résident evil. Plus réactifs que les personnages de Résident evil (heureusement), on se retrouve beaucoup moins souvent dans le mauvais sens. Mais par moment celle ci vous jouera des tours.

En résumé, je dirai que c'est un très bon jeu, qu'on se doit de faire si on a aimé les deux premier épisodes. Par contre si ces deux derniers vous ont ennuyés, passé votre chemin car ce n'est pas Onimusha 3 qui changera la donne. Comptez une dizaine d'heures pour le finir. Et si l'action vous semble trop compliquée ou trop dure, Capcom a inséré dans le jeu un mode easy, qui n'apparaît que lorsque vous mourrez plusieurs fois de suite. De surcroit Capcom nous fait profiter d'un vrai mode 60 hertz que vous pouvez activer dès le début du jeu, ainsi qu'un son 5.1. Voilà je pense que vous êtes paré pour tuer du Genma.

Partager cet article

A propos de l'auteur

0 commentaires

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein jeux vidéo c'est des tests de jeux vidéo et de l'actualité. Le dernier Mario sur Nintendo 3DS, le dernier Zelda sur Wii U, le dernier Assassin's Creed sur Xbox One, le dernier Infamous sur PS4, vous attirent ? Lisez ce qu'on en pense !

Rubriques