6/10

PES 2015 - Xbox ONE

Pro Evolution Soccer est de sortie. Comme tous les ans vous me direz. Oui c’est vrai ! Mais est-ce que la cuvée 2015 est un bon cru ?

Je ne vais pas vous infliger un pavé de quatre pages pour vous apprendre la vie, le foot, la console, la manette, le jeu en réseau, etc… Non, tout le monde s'en fiche. Ce que vous voulez savoir, c'est si PES 2015 mérite qu'on investisse de l'argent et du temps dessus. Pour répondre à cette question, il faut prendre en compte l'évolution de la série. Les fanboys inconditionnels vous diront que PES c'est génial, même si cela fait 8 ans qu'on se tape des purges ou presque. Les autres joueurs eux ont boudé la série pour rejoindre le concurrent EA Sports. Pourquoi ? Gameplay archaïque, licence en bois, nouveautés ratées, jeu en réseau nul, bref, c'était pas tip top. L'année dernière, Konami a lancé le renouveau de sa série avec l'utilisation du nouveau moteur maison, le Fox Engine sur les consoles d'anciennes générations. Honnêtement ce n'était pas fameux… On sentait le côté « BETA PAYANTE » quand on jouait à PES 2014


DR.

Cette année, PES 2015 joue dans la cour des grands avec la Xbox ONE (et la PS4). Pour le côté technique, sur la console de Microsoft, Konami a joué petits bras, avec une optimisation franchement pas top, mais bon, c'est un jeu de foot, on peut pardonner, à la rigueur, c'est le gameplay qui compte. Et sur ce plan le jeu est fun. On s'amuse avec cette jouabilité qui est un bon mix entre arcade et simulation. On enchaîne les passes, les frappes partent vite et fortes, les gardiens font des boulettes, l'arbitre est spectateur : on sort le champagne messieurs ! Le hic, c'est qu'à côté de cela, les modes de jeu ne sont pas palpitants, si ce n'est le mode MyClub qui pompe clairement sur du Fifa Ultimate Team, sans la licence FIFA par contre. Et pendant qu'on joue, les commentaires nous rappellent que la licence a encore du pain sur la planche pour nous faire rêver.


DR.

PES 2015 est un épisode sympa pour ceux qui veulent jouer de temps en temps à un jeu de foot sans prise de tête. Il faut aimer jouer à ce jeu, comme on aime éditer les équipes sans licence par exemple, ou faire une carrière avec un club fictif. Un cru qui se boit bien quand on fait la fête, mais le lendemain on a quand même, un peu, la gueule de bois…


DR.

Partager cet article

A propos de l'auteur

Le fanboy Xbox de l'équipe

    0 commentaires

    Participer à la discussion

    Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

    Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

    Krinein jeux vidéo c'est des tests de jeux vidéo et de l'actualité. Le dernier Mario sur Nintendo 3DS, le dernier Zelda sur Wii U, le dernier Assassin's Creed sur Xbox One, le dernier Infamous sur PS4, vous attirent ? Lisez ce qu'on en pense !

    Rubriques