9.5/10

Phoenix Wright Ace Attorney : Trials and Tribulations - Test

Un dernier volet qui monte en puissance petit à petit pour nous révéler tous les derniers secrets explosifs de Phoenix et du clan Fey. Le meilleur des trois, mais qui ne serait rien sans les deux premiers.

"We, defense attorneys are warriors who are constantly challenged by that question : was Justice really served ?" This is what you will be able to read in that extrarordinary third and last part of Phoenix's adventures. Oups, mille excuses chers lecteurs, c'est qu'après avoir joué environ 30 heures en anglais, on oublierait presque qu'il faut maintenant se remettre au Français. A qui la faute ? A Capcom bien-sûr qui a eu l'idée bizarre autant qu'étrange de sortir Apollo Justice en France avant le 3ème volet de Phoenix Wright. Les fans, par le succès alléchés, n'ont alors eu d'autre choix que de se précipiter vers la version américaine sortie déjà depuis presque un an (le 23 octobre 2007 très précisément). Il y a quelques temps, on a même failli croire avec horreur que ce dernier épisode, le plus fantastique de tous, ne sortirait jamais en Europe, mais Capcom a dû revenir à la raison et a confirmé la sortie pour le 3 octobre prochain.

Hunter et von Karma, le retour !
Feys, Hunter et von Karma, le retour !
Pour entrer dans le vif du sujet : la rumeur japonaise était fondée. Vous souvenez-vous de l'affaire DL-6 ? Vous souvenez-vous de Misty, la mère de feu Mia et de Maya Fey ? Vous souvenez-vous de la terrible Morgan Fey ? Ressortez vos classiques, prenez les ingrédients de toutes ces histoires passées, ajoutez les éléments manquants, si tant est que vous puissez les deviner, plantez quelques nouveaux personnages, un étrange Procureur masqué, ressortez tous les anciens, découvrez le passé légèrement tortueux de Phoenix, apprenez comment son destin et celui de Mia se sont liés, et savourez alors avec un délice suprême les 5 procès de Phoenix Wright Ace Attorney :Trials and Tribulations. « The drama feverishly races to its conclusion and the past and the present blend to paint the truth. » (comme le dit judicieusement la bande-annonce).

Le premier procès ressemblera à s'y méprendre à un bête et rapide tutorial. Mais méfiez-vous des apparences. Les deuxième et troisième procès sembleront un peu trop banals malgré leurs quelques coup de bluffs, et soudain exploseront les coups de théâtre des 2 dernières affaires. Assommé par des découvertes aussi incroyables que titanesques, lorsque le joueur finit par avoir tout découvert, il referme sa DS sur une sensation de nostalgie, avec ce même sentiment que celui qui nous étreint le cœur lorsque l'on referme un fabuleux roman. 


DR.

Phoenix Wright n'est pas qu'un jeu d'enquête aussi farfelu qu'original. Comme Hotel Dusk, il est aussi un roman policier pianotant entre le drame et la comédie. Né sur GBA de l'imagination sans égale de nos géniaux amis japonais, Phoenix Wright s'est taillé une réputation de fer lors de sa réédition sur DS et il la mérite bien. Même avec ses graphismes figés, sa barre de vie qui ne sert à rien, ses musiques kitches, il enivre le joueur à toute vitesse. Et ce dernier opus ne faillit pas à la règle. Conservant les judicieux atouts du passé (verrous-psychés, humour japonais décalé, personnages insolites), il fonde toute sa force sur des nouveautés de scénario et de jeu, notamment l'interprétation à la barre de nouveaux avocats (et il n'y aura pas que Mia pour ceux qui l'ont déjà compris). Il nous offre même le luxe d'un procès pour vol et non pour meurtre, et d'une défaite de Phoenix... enfin presque. Et peut-être un tantinet plus facile dans la résolution des énigmes, il devrait conquérir les joueurs moins férus d'énigmes et de logique.

 

Mais pour ce genre de jeux, vains sont les mots. Seule l'expérience compte. Alors amis joueurs lancez-vous sans objection and « Justice will be served ».

Partager cet article
A voir

Spore - Test

A propos de l'auteur

8 commentaires

  • JC

    21/09/2007 à 21h26

    Répondre

    Je le veux !

  • Anonyme

    05/09/2008 à 21h51

    Répondre

    Super article^^


    Tout a fait ce que je pense du jeu


    "Assommé par des découvertes aussi incroyables que titanesques, lorsque
    le joueur finit par avoir tout découvert, il referme sa DS sur une
    sensation de nostalgie, avec ce même sentiment que celui qui nous
    étreint le cœur lorsque l'on referme un fabuleux roman."


    Bon dieu qu'est ce que c'esr vrai^^ On se met a rever d'un PW4 en voyant ca^^


    Des enquetes plus lineaires, plus simples mais plus de rebondissement comme dans l'affaire 2 (sans parler des vraies affaires "scénario" ) ce jeu est bien le meilleur PW.


     En tout cas j'aurais mis 10^^

  • Islara

    06/09/2008 à 10h58

    Répondre

    Oh, Pathéman, quel bonne suprise de te voir ici.


    J'étais prête à mettre 10/10 (je ne suis pas contre cette note maximale si le jeu le mérite, j'ai déjà failli la mettre à Myst 4 d'ailleurs).


    Ce qui a motivé mon choix pour Phoenix Wright 3 de ne mettre "que" 9.5, ce sont 2 choses :


    1) la barre de vie ne sert définitivement à rien sinon à nous faire perdre du temps...


    2) les 2 procès intermédiaires (même s'ils contiennent quelques bonnes surprises), sont un peu trop banals comme je le disais. Ils manquent un peu de piquant et j'avais vite deviné qui était le coupable, ce qui ne 'était jamais arrivé dans le 2ème opus.


    Le 10/10 était donc inaproprié, même s'il était très tentant de le mettre.

  • Anonyme

    13/09/2008 à 18h09

    Répondre

    Oh je trouve que la barre de vie met au contraire la pression sur le joueur et l'oblige a ne pas faire nimporte quoi.


    Bon on va pas dire que le bouton start soit tres dur a utiliser donc je ne trouve pas ca dramatique. D'apres moi le probleme vient plutot qu'on perd dans les 20-30 seconde a revenir au menu principal alors qu'ils pourraient nous remetre direct au menu principal sans tergiverser^^


     


     Apres j'ai jamais trouvé très dur de trouver le vrai meurtrier dans les PW (excepté les affaires styles : affaire 4 PW 1 ou on ne rencontre le meurtrier que plus tard dans l'affaire)


    Ma seule veritable surprise s'était situé dans l'affaire 4 de PW 2 avec la veritable personnalité de matt engarde ( ps :"attendez il faut que je consulte ma conscence" --> mdr )

  • Anonyme

    23/11/2008 à 11h04

    Répondre

    Le dernier jeu de la saga Phoenix Wright a mis du temps à sortir en france, en octobre 2008. Mais ça valait la peine d'attendre plus longtemps que prévu. Le jeu reprend le gameplay de "Justice for All", avec l'utilisation des verrous psyches, qui rend l'enquete plus interressante encore. Je me suis beaucoup amusé des facéties de Maya, Dick Tectiv Mention spéciale pour le procureur Godot, ses métaphores abscons et son insolence rendent les procès un peu plus hilarantes. J'ai pris beaucoup de plaisir à diriger une partie de l'enquete avec Ben Hunter, ainsi que le procès en tant qu'avocat de la défense, un grand moment. Les enigmes ne sont pas compliqués une fois qu'on a tous les indices et avec un peu d'imagination, on peut comprendre à l'avance presque tout. Le dernier procès,pleins de rebondissements et de révélations, clore en beauté la saga Phoenix Wright, avec un leger pincement de coeur.

  • Islara

    23/11/2008 à 18h12

    Répondre

    Oui, un léger pincement au coeur... Fonce sur Apollo, ça te permettra de le guérir.

  • Anonyme

    28/10/2009 à 14h14

    Répondre

    J'ai jouer a se jeu quand j'avais 9 ans la nuit je faisait des cauchemard mais j'était fan de ce jeu donc ce jeu est exelent

  • Anonyme

    28/10/2009 à 14h18

    Répondre

    Le moment ou je n'est pas pu trouver le meurtrier s'était dans le 5 épisode du 3 je croyais que s'était Iris j'ai meme voulu pensser Pearl

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein jeux vidéo c'est des tests de jeux vidéo et de l'actualité. Le dernier Mario sur Nintendo 3DS, le dernier Zelda sur Wii U, le dernier Assassin's Creed sur Xbox One, le dernier Infamous sur PS4, vous attirent ? Lisez ce qu'on en pense !

Rubriques