8/10

P.N.03 - Test

POURQUOI ON T'AIME PAS, VANESSA ?

1 - Parce que dans un domaine où la presse "spécialisée" "teste" des "produits", lesquels prennent place sur un "marché", les prétentions un rien auteurisantes de ton créateur Shinji Mikami passeraient presque pour anachroniques. Surtout que le monsieur ne joue pas dans la même division qu'Hideo Kojima sur les thèmes du clonage ou de la mémoire. En plus, ton jeu ne comporte même pas le début d'un embryon de postmodernisme. Ce qui, tu en conviendras, la fout un peu mal.

2 - Parce que tu ne t'offres qu'aux possesseurs de GameCube. D'un strict point de vue statistique, cela ne peut que t'attirer plus de jaloux que de satisfaits.

3 - Parce que les cinématiques de P.N.Ø3 mises bout à bout durent quoi... cinq minutes, générique de fin inclus ? Pas très hype tout ça. Tu aurais au moins pu te rattraper sur les dialogues, mais non. Zéro réflexion philosophique, zéro singerie du septième art. Du jeu et de l'action, point barre. Forcément, certains vont se sentir floués sur la marchandise.

4 - Parce que beaucoup de gens confondent esthétique épurée et graphismes à la noix.

5 - Parce que les gamers s'embourgeoisent, ma petite dame, et que te dandiner dans des pièces qui se ressemblent parfois entre elles, tu comprends bien que ça puisse sentir le jeu mal fini. Il s'agit d'une forteresse robotique ? Et après ? Depuis quand les machines ne conçoivent-elles plus d'architecture naturelle, fantaisiste, futile et décorative ? On trouve le préfabriqué déjà moche dans la vraie vie, alors on ne va pas en plus se l'infliger dans un jeu vidéo.

6 - Parce que le côté musique techno a perdu en fashion depuis, houla... WipeOut. Le Nu Metal accroche plus les djeun's, de nos jours. Lâche la danse pour la guitare, ou maque-toi avec Marilyn Manson.

7 - Parce qu'une aventure qui se finit en trois heures, on ne va pas non plus se fatiguer à l'explorer dans les moindres recoins. Tes préoccupations de top scores et d'exécution parfaite datent d'une autre époque, miss.

8 - Parce que ta plastique et tes capacités athlétiques te prédestinaient à jouer au volley, sur une plage en maillot de bain, avec tes collègues de Dead or Alive. Et puis ta combinaison cybernétique, elle ne t'encombre pas un peu pour toutes tes acrobaties ?

9 - Parce que figure-toi que tu as le même nom qu'une journaliste de Libération. Pas très net tout ça. Nous cacherais-tu quelque chose, Vanessa ?

10 - Parce que répéter plusieurs fois les mêmes erreurs n'effraie nullement la presse jeux vidéo. Ils ont zappé la synesthésie (mais connaissent-ils seulement le mot ? son sens ?) de Rez, ils peuvent bien se gausser de ton action dansante. Et n'oublie pas de t'inscrire au prochain Capcom Vs. SNK avant de partir. Ça réjouira les amateurs de gifs animés.

A propos de l'auteur

2 commentaires

  • Jade

    09/09/2006 à 18h02

    Répondre

    Un jeu que j'avais oublié depuis un bon moment, mais franchement sympathique, et très amusant à jouer. Pour réagir à la critique, très subjective, de camite, je dirais que l'argument principal est le 11eme, et le meme que pour Rez et tant d'autres jeux 'alternatifs' du même genre : 50 pour un jeu qui fait arcade autant dans son déroulement que dans sa durée de vie, ca fait toujours très très mal...
    Alors, oui, dans un sens, PNO3 est mal adapté à notre époque, ou plutôt au principe des consoles de salon

  • Anonyme

    24/08/2009 à 16h58

    Répondre

    P.N. 03 est bien 

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein jeux vidéo c'est des tests de jeux vidéo et de l'actualité. Le dernier Mario sur Nintendo 3DS, le dernier Zelda sur Wii U, le dernier Assassin's Creed sur Xbox One, le dernier Infamous sur PS4, vous attirent ? Lisez ce qu'on en pense !

Rubriques