9.5/10

Portal - Test

Le puzzle game le plus original de ces dernières années... Incroyablement fun et addictif. Valve Rulez!

Autant le dire tout net, Portal est un jeu carrément génial, une merveille de fun basée sur un concept pas banal.

Vous vous réveillez à l'intérieur d'une cellule presque exclusivement cloisonnée de verre dans ce qui semble être une sorte de centre d'expérimentation, à en juger par le décor environnant totalement aseptisé. Il n'y a là qu'une couchette futuriste, une cuvette de toilette et un petit poste de radio qui distille une musique d'ascenseur aux rythmes latinos plutôt incongrue en ces lieux. Une voix métallique et mécanique se fait alors entendre.

Bienvenue aux laboratoires Aperture, le test va pouvoir commencer !



Moins d'une minute plus tard et comme par enchantement, un portail de forme ovale s'ouvre devant vous sur le seul mur métallique du cube de verre tandis qu'un autre apparait sur le mur se situant à votre droite à l'extérieur de la cellule. Et là surprise, en regardant à travers le premier portail vous vous voyez, vous, à travers le deuxième. Et en traversant le premier vous sortez du second, hors de votre geôle et prêt à participer (mais avez-vous vraiment le choix ?) à une expérience hors du commun!


La personne en face là, c'est vous !
Voilà, dans les grandes largeurs, le concept de Portal c'est ça. Et vous allez en faire l'expérience à travers 19 niveaux qui vont chambouler votre perception de l'espace et de la physique des corps.

L'originalité de Portal est que le jeu se présente comme un FPS, mais qu'au lieu de manipuler une pétoire qui distribue de la soupe aux pruneaux vous allez utiliser un canon à portails. Portails aux pluriel puisque le canon permet d'en créer deux (un pour entrer un pour sortir comme on l'a vu plus haut) que vous allez pouvoir placer quasiment n'importe où. Sur les murs, au sol, au plafond….et vous servir des possibilités ainsi offertes pour traverser différentes chambres de tests plus machiavéliques les unes que les autres. Par exemple vous arrivez dans une pièce où il vous faut accéder à une corniche haut placé. Problème, il n'y a rien qui permette de grimper. Cependant il y a une fosse profonde d'une bonne dizaine de mètres… Créez un portail au fond de la fosse, un autre en haut sur la paroi qui fait face à la corniche et sautez. La vélocité de la chute à l'approche du premier portail va ainsi vous propulser hors du deuxième,
A mini guide to survival !
jusqu'à atteindre la partie initialement inaccessible! C'est juste un des exemples de ce qu'il est possible de faire avec le canon à portails, et bien sûr plus on avance plus ça se complique, soyez donc sûr que vos méninges seront mise à rude épreuve pour progresser et éviter les pièges. (A noter également que puisque vous pouvez utiliser les portails il sera aussi possible d'y faire passer divers objets)

Mind game for a cake!

Véritable bijou de puzzle game, Portal est aussi assez bluffant de par son ambiance et son humour absolument uniques. Comment ne pas s'esclaffer à l'écoute de cette voix synthétique qui vous accompagne en permanence et qui débite des répliques à hurler de rire sur le même ton monocorde ? Une voix déshumanisée qui va jusqu'à vous promettre qu'un gâteau préparé rien que pour vous vous attend si vous allez jusqu'au bout! Difficile d'y croire tant vous avez l'impression d'être un rat de laboratoire laché dans un dédale de salles spécialement conçues pour la froide analyse de vos réactions par des blouses blanches sans visages qui vous scrutent peut-être au travers d'inquiétantes baies vitrées opaques…

Ce bijou donc, presque « art et essai » dans son genre, est le fruit des plus que talentueux développeurs de Valve software, les créateurs de Half Life et Half Life² (juste les deux meilleurs FPS solos jamais réalisés, soit dit en passant) dont le talent pousse à aller au bout de ce délire ludique, jusqu'à la révélation finale et le générique de fin où vous pourrez entendre l'hallucinante et cultissime chanson Portal : Still Alive.

Portal, ou comment créer l'infini dans une pièce!
Portal, ou comment créer l'infini dans une pièce!
Pour finir, il faut savoir que Portal est court. Deux à quatre heures de jeu suivant votre niveau. Mais dites vous bien qu'il est inoubliable, et si d'aventure vous décidez de le recommencer je vous recommande vivement d'activer l'option « commentaires audio des développeurs ». Les secrets de fabrications de vrais maîtres du gameplay ça n'a pas de prix quand on s'intéresse un tant soit peu à la conception d'un soft quasi parfait tant sur la forme que sur le fond. Et si à l'arrivée le trip vous a semblé trop court (hell yeah !) sachez que des fans ont contribué à prolonger l'expérience via deux titres : Portal : The Flash Version (en flash donc, assez excellent lui aussi et jouable gratuitement sur le net) et Portal : Prélude qui reprend le moteur graphique Source de l'original et situe son scénario avant les événements de ce dernier. Il est également gratuit mais attention cependant, sa difficulté est nettement plus élevée, voire trop par moments.

Quoi qu'il en soit, ne passez surtout pas à côté de Portal !

PS : Le jeu se vend dans une fourchette de prix comprise entre 8€ et 15€ selon les revendeurs, ce qui pourra sembler excessif à certains en raison de la durée de vie. Du coup je ne saurais trop vous conseiller d'investir dans la fabuleuse compilation Orange Box de Valve, qui outre Portal comprend les fabuleux Half Life², HL² Episode 1, HL² Episode 2 et le supra fun Team Fortress 2. Des heures et des heures de bonheur à petit prix ! Dispo sur PC, PS3 et Xboite 360.

A propos de l'auteur

1 commentaires

  • Anonyme

    31/07/2009 à 20h58

    Répondre

    Voilà un jeu qui a l'air sympa, en effet !

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein jeux vidéo c'est des tests de jeux vidéo et de l'actualité. Le dernier Mario sur Nintendo 3DS, le dernier Zelda sur Wii U, le dernier Assassin's Creed sur Xbox One, le dernier Infamous sur PS4, vous attirent ? Lisez ce qu'on en pense !

Rubriques