Preview - Deus Ex : Human Revolution - The Missing Link

C'était cette semaine, dans les locaux de Square-Enix.

Antoine Thisdale nous présentait The Missing Link, un add-on pour Deus Ex : Human Revolution dont il est le lead game designer et qui devrait être disponible dans le courant du mois d'octobre.

Antoine Thisdale
The Missing Link
prend place à la fin des événements se déroulant à Hengsha, et le début de la démo qui nous était dévoilée nous montrait un Adam Jensen en plutôt mauvaise posture, puisque ce dernier commençait l'aventure derrière des barreaux, en sang (apparemment suite à un interrogatoire musclé) et quasi tout-nu suite à la confiscation de son équipement et de ses améliorations. Que lui est-il arrivé ? Pourquoi tant de haine ? Nous n'avons pas plus en apprendre plus sur les tenants et les aboutissants du DLC, Antoine Thisdale ayant bien veillé à ne lâcher aucun spoil lors de cette présentation. Mais nous avons pu glaner quelques informations sur les aspects pratique de ce chaînon manquant.

Ainsi nous savons que The Missing Link ne relève pas de la catégorie « foutage de gueule » dans laquelle s'inscrivent hélas trop de DLC sortant peu de temps après la release d'un titre, puisque cet épisode, aux dires du sympathique Antoine, aurait une durée de vie comprise entre sept et dix heures ! Nous savons également que, bien que prenant place à un moment précis de la trame générale de Deus Ex : Human Revolution et apportant quelques éclairages plus poussés sur l'intrigue, The Missing Link devra se jouer indépendamment de l'aventure principale. Comprenez par là qu'il n'est pas possible de recommencer ou continuer le jeu en espérant le voir s'intercaler entre deux chapitres de l'histoire. Par contre - et ça c'est très intéressant - il ne sera pas nécessaire de posséder Deus Ex : Human Revolution pour jouer à The Missing Link ; il fonctionnera donc également comme une aventure à part-entière, avec un début et une conclusion (et du coup, il n'y aura pas de boss).


Adam Jensen : décidément il ne peut jamais être
tranquille !
De ce qu'il nous a été donné de voir, cet add-on se révèle un peu plus fin graphiquement que le « grand jeu », notamment en ce qui concerne les éclairages et les mouvements des personnages. On ne peut également s'empêcher de remarquer une certaine similitude de style avec les jeux d'un certain Solid Snake (MGS 2 pour le lieu de la démo, un tanker dans la tempête, MGS 3 pour le côté « évasion en slip après une méchante séance de torture », et bien entendu la possibilité de se la jouer 100% furtif), similitude que l'on sent évidemment plus tenir de l'hommage que du plagiat, car pour le reste The Missing Link fonctionne sur le même gameplay que Human Revolution. Il y a donc toujours autant de moyens de parvenir à ses fins, et Antoine Thisdale nous confiait qu'en plus la « verticalité » de l'espace avait été bien plus prise en compte qu'auparavant. Attendez vous donc à trouver quelques passages un peu tarabiscotés, le peu que nous ayons pu voir se montrant déjà très permissif.
Et, preuve supplémentaire que The Missing Link n'a visiblement pas été traité à la légère par rapport à Human Revolution, le compositeur Michael McCann a créé une nouvelle partition rien que pour l'occasion.

Bref, tout ça fleure bon le complément de qualité pour tous ceux qui voudraient profiter un peu plus de l'excellente atmosphère de Deus Ex, et pour ceux qui ne connaissent pas encore, une opportunité de découvrir un univers cyberpunk d'une rare profondeur avant de faire le grand saut.
En attendant, on vous laisse avec ce petit trailer :


Partager cet article

A propos de l'auteur

7 commentaires

  • Plax

    05/09/2011 à 17h22

    Répondre

    Une belle réussitehttp://jeux-video.krinein.com/test-pc-d ... 16992.html

  • kanarticho

    05/09/2011 à 22h13

    Répondre

    Pris sur PS3 pour cause de PC asthmatique, et le jeu s'avère tout à fait jouable à la manette (même si évidemment, cela ne vaut pas le combo clavier/souris), en particulier si l'on joue en mode infiltration.

    Le jeu est une vraie réussite pour moi, très prenant, avec une direction artistique de grande classe. Je regrette juste que l'IA soit un peu à l'ouest.

  • kanarticho

    23/09/2011 à 18h18

    Répondre

    ça sent bon tout ça ! Espérons que la qualité suive et que le prix soit raisonnable !http://jeux-video.krinein.com/preview-d ... 17220.html

  • gyzmo

    23/09/2011 à 20h14

    Répondre

    La durée de vie annoncée, je demande à voir (certains devs exagèrent parfois beaucoup). Par contre, que ce dlc prenne la forme d'un stand alone (en tant qu'aventure additionnelle à jouer en marge du jeu, et sans celui-ci), c'est vraiment une excellente nouvelle. Je ne m'y attendais pas !

  • Anonyme

    25/09/2011 à 14h17

    Répondre

    Après avoir pompé des blocs scénaristiques de mgs1 et mgs4, cet add-on s'attaque à mgs2...

  • Nicolas

    10/04/2012 à 13h04

    Répondre

    J'ai refait le jeu sous un angle moins bourrin, furtif / piratage quoi, et malheureusement je me suis rendu compte que c'était très difficile de passer les boss dans cette optique. J'ai même exploité des bugs du jeu pour en vaincre deux d'entre eux

  • cubik

    10/04/2012 à 22h02

    Répondre

    ah ben oui, t'es obligé comme ça

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein jeux vidéo c'est des tests de jeux vidéo et de l'actualité. Le dernier Mario sur Nintendo 3DS, le dernier Zelda sur Wii U, le dernier Assassin's Creed sur Xbox One, le dernier Infamous sur PS4, vous attirent ? Lisez ce qu'on en pense !

Rubriques