Preview E3 : Arkham Asylum

Batman se fait piéger à Arkham Asylum en compagnie du Joker. Résultat ? Un jeu prometteur qu'on attend avec impatience.

Arkham Asylum est un asile psychiatrique situé en périphérie de Gotham City, la ville où Batman règne en justicier de la nuit. Inspiré bien évidemment par l'oeuvre de Lovecraft, le bâtiment est apparu dans le Comic Batman dans les années 70.


C'est un sanatorium à l'ancienne mode où les décoration gothiques se mêlent aux équipement plus modernes. Les criminels paumés y trouvent, derrière les barreaux, un refuge de longue durée. C'est par exemple le cas du Joker, fraîchement arrêté par Batman au début du jeu. Arrestation bien peu méritante puisque le roi du rire funeste a piégé l'asile afin d'enfin en terminer avec la chauve-souris humaine...

Dès les premières images, l'ambiance du titre est manifeste. On se sent vraiment dans l'univers de Batman. Les graphismes, plutôt fins et lêchés se prêtent au jeu avec une grande réussite. Les animations, ensuite, montreront que rien n'est laissé au hasard, notamment lors des combats où l'impression de coup porté n'a pas été depuis longtemps aussi bien retranscrite.


On est déjà charmé. Pourtant on n'a pu jouer que plusieurs dizaines de minutes. Quelques cinématiques, un peu de recherche et des scènes d'actions, voilà qui ont suffit à éveiller la lueur d'intérêt dans mes yeux.

Batman est imposant, se bat avec une force canalisée et puissante, sort son grapin pour se cacher sur les gargouilles, se pend à ces dernières pour surprendre l'adversaire, se meut dans l'ombre pour éviter ses ennemis... le tout avec une classe incomparable malgré un déguisement qui pourrait être risible.

De son côté, le Joker, que l'on peut incarner dans un mode challenge sur PS3, possède son propre style de combat. Il joue plutôt qu'il ne délivre les coups, ce qui est d'autant plus réjouissant. Mais inutile de s'apesantir, sur Xbox 360, on risque de ne jamais goûter à cette joie, et encore moins en mode aventure.


De l'aventure, on n'en a vu qu'un morceau. Piégé par le Joker, on s'engouffrait dans les conduits d'aération puis peu à peu on éliminait les gardes, d'abord de façon brutale et frontale, puis en mode infiltration. Ca coulait tout seul, c'était plaisant à jouer, même si on a eu quelques minutes d'hésitation sur où aller, quoi faire... Egarement qui a trouvé son issue en utilisant le mode superdétective de Batman. En l'activant, l'homme aux oreilles pointues est capable de déceler les parties interactives du décor, ainsi que de situer les ennemis à travers les murs.

On avait à l'origine quelques a priori sur une adaptation de Batman en jeu vidéo, malgré les nombreuses heures passées sur la GameBoy. Maintenant on en a encore, mais uniquement positifs, et fondés sur une expérience de jeu prometteuse. On l'attend de pied ferme !

Partager cet article

A propos de l'auteur

Guillaume est le fondateur et le rédacteur en chef de Krinein. Curieux et passionné par la culture au sens large, il poursuit sa route sur les chemins tumulteux de la critique culturelle.

3 commentaires

  • Wax

    09/09/2009 à 15h35

    Répondre

    Le point sombre de cela est que nous pas­sons le plus clair de notre
    temps dans cette vi­sion et que nous ra­tons donc  le tra­vail soi­gné
    des gra­phistes.


    C'est vraiment le principal reproche que je ferai à ce jeu par ailleurs impressionant sur bien des points. Incarner Batman est assez jouissif tant dans les phases de tatanes que d'infiltration. Du très bon, même si peut être un poil trop encensé par la presse...

  • Anonyme

    11/09/2009 à 19h36

    Répondre

    Pourquoi un 7/10 sur 360 et un 8/10 sur ps3 sachant que le jeu est identique en tout point?

  • knackimax

    11/09/2009 à 19h51

    Répondre

    Parce que deux rédacteur ont écrits deux chroniques (une pour chaque support) et que du coup on est pas forcément d'accord sur tout et que la note s'en ressent. J'ai plus pardonné  les defauts que mon colègue la canette.

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein jeux vidéo c'est des tests de jeux vidéo et de l'actualité. Le dernier Mario sur Nintendo 3DS, le dernier Zelda sur Wii U, le dernier Assassin's Creed sur Xbox One, le dernier Infamous sur PS4, vous attirent ? Lisez ce qu'on en pense !

Rubriques