Preview E3 : Just Cause 2

A l'E3, Just Cause 2 s'envole, surfant sur le fun. Grappins et parachutes se déploient à l'infini pour des acrobaties toujours plus incroyables.

Just Cause 2 signe le retour de Rico Rodriguez, traquant le chef de l'Agence (son employeur), qui est parti avec la caisse. Ca va chauffer pour les fesses du fugitif, surtout que le héros est prêt à employer les grands moyens pour arriver à ses fins. A n'en pas douter, la facture cumulée de ses dégâts dépassera allègrement celle de la caisse envolée.


C'est à travers une démo ingame montrant la réalisation d'une mission que nous avons pu découvrir le potentiel du titre. Le moteur du jeu basé sur le Halo Engine nous emmène dans un archipel ensoleillé où les temps de chargements semblent réduits à néant. Lâché dans les airs, Rico s'amuse au base jump et déploie son parachute au dernier moment pour atterrir, en douceur, sur un hors-bord. Il prend les commande, et débarque au bout milieu d'une base ennemie. Tout en sautant, l'agent ouvre à nouveau son parachute, lance un grappin, et se sert de ce point d'appui temporaire pour repartir en altitude. De là, il tire sur tout ce qui bouge, et en profite pour déclencher quelques explosions.

Confusion et chaos se mêlent tandis qu'à nouveau Rodriguez atterrit, repart s'envoyer en l'air et continue à lancer une grêle de projectiles. Les ennemis tombent, les bâtiments s'écroulent... là, un grappin judicieusement envoyé joint un pauvre hère à une bonbonne de gaz. Un impact plus tard, le bonhomme est propulsé contre un mur.


Violence et acrobaties s'associent en une ronde de mort toujours plus spectaculaire. D'ailleurs, un compteur de chaos s'incrémente à chaque nouvel assaut prodigieux. Ainsi, de nouvelles missions se débloquent.

Plus tard, survolant un casino en hélicoptère, Rico, de nouveau, se lance en parachute, utilise son grappin et perpètre son extraordinaire danse de la mort.

L'aventure se poursuit, le héros se retrouve rapidement sur le toit d'une voiture, sautant de véhicules en bolides, semant la mort parmi leurs occupants. Grappins lancés, véhicules joints, collisions assurées.

En quelques minutes on a eu l'impression d'avoir fait le tour du jeu, non pas en ce qui concerne la variété des missions, que l'on n'a pas pu constater, mais plutôt pour ce qui est du gameplay. L'utilisation du grappin et du parachute semble particulièrement fun, mais peut être un peu répétitif. Pour tout dire, c'est étrange de pouvoir déployer cinquante fois un parachute à la minute.
Mais, après tout, on est là pour le fun. C'est bien le message qui passe : on s'amusera à tout détruire, tout dégommer, en sautant dans tous les sens, en planant et volant, etc. Ce sera (certainement) répétitif, mais l'amusement à répétition est plutôt une valeur sûre. Alors, on prend le risque, et on regardera tout ça en détail lors de la sortie du titre.

Sans attendre une révolution et malgré une aire de jeu bac à sable très large, on pense que le terme "jeu", dans son sens le plus fun, qualifiera bien Just Cause 2.

A découvrir

Preview E3 : Alan Wake

Partager cet article

A propos de l'auteur

Guillaume est le fondateur et le rédacteur en chef de Krinein. Curieux et passionné par la culture au sens large, il poursuit sa route sur les chemins tumulteux de la critique culturelle.

1 commentaires

  • Anonyme

    25/03/2010 à 10h03

    Répondre

    Vivement sa sortie !  

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein jeux vidéo c'est des tests de jeux vidéo et de l'actualité. Le dernier Mario sur Nintendo 3DS, le dernier Zelda sur Wii U, le dernier Assassin's Creed sur Xbox One, le dernier Infamous sur PS4, vous attirent ? Lisez ce qu'on en pense !

Rubriques