9/10

Prince of Persia - Les sables du temps - Test

Créée par Jordan Mechner au début des années 1990, la série des Prince of Persia a considérablement marqué le monde du jeu vidéo grâce à deux sublimes premiers épisodes. Ce jeu de plates-formes où le temps avait une importance primordiale (il fallait le finir en une heure) mettait en scène le Prince de Perse dans des endroits peu aventureux où l'on avait de grandes chances de se faire gentiment écrasé, empalé, tronçonné, transpercé et j'en passe. Une troisième version en 3D dénommé Prince of Persia 3D a été un échec mais la franchise était loin d'être finie. Ubi Soft a décidé de le remettre au goût du jour avec l'aide de Jordan Mechner et le résultat est à la hauteur des attentes.

Prince of Persia, les sables du temps est un véritable hit en puissance réussissant à reprendre tous les éléments des deux premiers volets pour les insérer dans un environnement en 3 dimensions qui pour une fois sert ce genre de jeu.
L'histoire est bonne, celle du Prince de Perse qui attaque un ennemi et vole la dague du temps (un objet très précieux) ce qui sera lourd de conséquences. Il se retrouve alors seul dans un grand château avec Farah, la fille du Maharadjah à qui appartient le fameux objet. On n'en demande pas plus à un jeu vidéo et la fin est pour une fois très réussie. On retrouve sous un nouveau jour les combats au sabre, les pics qui sortent du sol ou les lames qui coupent. La grosse différence provient des capacités acrobatiques du Prince, sûrement élevé dans un cirque, possédant encore dix fois plus d'habiletés que Jackie Chan. Il court sur les murs pendant 50 mètres, grimpe sur des parois de 3 mètres ou vole de colonnes en colonnes. Heureusement, la jouabilité est exceptionnelle et tous ces mouvements sont très vite pris en main et faciles à effectuer. La caméra est toujours bien placée et ne gêne aucunement le déplacement du héros. Les graphismes sont en plus merveilleux, d'une beauté et d'une fluidité sans pareil.
Cela donne déjà un grand jeu auquel il faut rajouter une superbe invention : ‘la dague du temps'. Grâce à son pouvoir, on peut contrôler le temps sous plusieurs formes. On peut d'abord revenir dans le passé ce qui est très pratique quand on rate un saut ou quand on se prend un méchant coup d'épée. On peut aussi ralentir le temps ou l'arrêter totalement (le top du top) ce qui offre l'avantage d'éliminer en quelques secondes une multitude d'ennemis. Ce système permet d'avancer vite dans le jeu puisqu'il est assez rare de mourir. Les points de sauvegarde étant assez fréquents c'est très agréable pour y jouer comme çà de temps en temps. Le seul défaut que l'on pourrait lui trouver est sa durée de vie un peu trop courte (environ 10 heures) mais de toute façon, plus c'est bon et plus c'est court. Pour les plus courageux, une fois la partie terminée, ils pourront tester leurs aptitudes sur Prince of Persia 1. C'est un beau bonus, surtout pour ceux qui ne connaissent pas.

Prince of Persia, les sables du temps est un très grand jeu, très distrayant que tous les amateurs de jeu de plates-formes se doivent de posséder.

Partager cet article

A propos de l'auteur

13 commentaires

  • Pedrof

    28/08/2006 à 13h31

    Répondre

    sauf que t'as oubli de dire que le jeu est ultra linéaire, qu'il n'invente quasiment rien et que tout le jeu n'est pas grand chose de plus que de l'esbroufe visuelle à grand renfort de flou et d'effets visuels. De plus, les sauts sont automatiques... La partie plate-forme ne présente strictement aucun challenge, on est sur un rail du début à la fin...

    En conclusion, un gros jeu baratineur bien surestimé. Mais on a l'habitude avec ubi soft maintenant...

  • kou4k

    28/08/2006 à 15h04

    Répondre

    moi je l'ai trouvé très bon.
    ok, il n'invente rien, mais on ne peut pas dire que l'innovation est à l'honneur ces dernières années.

    Prince of persia : les sables du temps est immersif, interressant et possède une jouablilté à toute épreuve.
    rajoutez un scenar correct et une fin vraimen bien pensée, et vous obtenez un hit.

    un peu meilleur que les deux suites, à mon goût...

  • Pedrof

    28/08/2006 à 15h58

    Répondre

    ok, il n'invente rien, mais on ne peut pas dire que l'innovation est à l'honneur ces dernières années.


    c'est pas une raison pour l'accepter !

    un scénario correct ? attends je dois mal lire là, il y a deux évènements majeurs, un au début, un à la fin... j'appelle pas ça une histoire, mais à la limite on s'en fout pour un jeu de plate-forme...

    une jouabilité à toute épreuve ? hum, surtout une jouabilité qui annihile tout challenge et place le joueur sur des gros rails. c'est de la plate-forme assistée, de la plate-forme spectacle, faite pour les joueurs qui prennent plus leur pied en matant leur écran qu'en tâtant du pad. on s'éloigne du jeu vidéo pour embrasser le baratin visuel.

  • coubo

    28/08/2006 à 17h31

    Répondre

    Pour ma part, je trouve que le jeu est totalement réussi. Ok il est peut-être ultra-linéaire, mais comme c'est une production maitrisée, c'est très agréable.

    Les graphismes étaient pas mal à l'époque de la sortie (bien que sous-exploitant la PS2, version sur laquelle j'ai joué). Le scénario est pas des plus folichons mais il tient la route quand même. La jouabilité est effectivement à toute épreuve et le level design est bien pensé.

    C'est un bon jeu dans son genre, si on ne cherche pas de jeu de plate-formes qui ne soit pas linéaire...

  • Kei

    28/08/2006 à 17h40

    Répondre

    Ce jeu est LE jeu qui m'a fait rejouer sur pc. Je ne suis plus du tout au courant de tout ce qui se fait sur pc, et ce depuis quelques années, mais PoP est une vraie réussite pour le néophyte que je suis.

    Mais il faut bien admettre que les gens qui finissent ikaruga les yeux fermés doivent le trouver un peu fade. Il n'y a pas que des hardcore gamer dans le monde

  • Perco

    28/08/2006 à 19h59

    Répondre

    Tout a fait d'accord, ce jeu est une énorme réussite selon moi. Je ne vois pas grand chose a lui reprocher, tres franchement... En tout cas j'étais aux anges du début a la fin.

  • Pedrof

    28/08/2006 à 20h16

    Répondre

    j'ai les boules, tout simplement j'ai les boules. J'ai les boules qu'un jeu comme ça qui joue l'esbroufe et la repompe comme jamais se tape les éloges de tout le monde, alors qu'un vrai bon jeu comme super monkey ball adventure, doté d'un vrai univers et d'un vrai challenge se fasse injustement taillé dans tous les sens.

    Je pense que si les joueurs ont tant aimé PoP c'est qu'ils sont de plus en plus superficiels, car ce jeu est loin de révolutionner le jeu vidéo!! loin de là, en plus c'est encore un jeu qui utilise une licence au lieu de créer un nouvel univers... C'est juste un jeu qui peut paraître esthétique avec quelques effets à la con qui en mettent plein la vue à tout le monde et une maniabilité effectivement bonne mais beaucoup TROP simple. Franchement c'est plus la peine de jouer, allez au cinéma ou achetez des dvd. Dans "jeu", ya quand même "jouer", et moi dans un jeu de plate-forme je voudrais pouvoir être libre de sauter dans le vide comme au bon vieux temps. Mais là encore, tout est précalculé : le personnage ne peut sauter qu'aux endroits où il DOIT sauter, et se louper dans ces cas-là c'est pratiquement IMPOSSIBLE. Où est le plaisir du jeu alors ?

    "A vaincre sans péril, on triomphe sans gloire".

    Ben ce jeu c'est pareil, c'est tellement facile que le plaisir procuré n'est en grande partie seulement visuel !!!

    haaa le bon temps des spyro, des crash, des gex, des tomb raider, des heart of darkness...

    maintenant ya plus aucun saut dans les jeux, tout est pré-mâché. Ca me fout les boules.

  • BenReilly

    28/08/2006 à 22h21

    Répondre

    Holà amigo, tu devrais relativiser un peu.
    Tout d'abord si tu n'aimes pas un jeu, tu n'y joues pas c'est simple. Pas besoin de venir le démonter dans de vaines tentatives de convertirs ceux qui ont aimé.

    Ensuite un petit tour sur Gamerankings.com nous donne ceci :
    Super Monkey Ball Adventures - 43 critiques pro - Moyenne de 52.5% - 8 votes d'utilisateurs - Moyenne de 5.3/10
    Pop 3 - 86 critiques pro - Moyenne de 86.5% - 165 votes d'utilisateurs - Moyenne de 8.7/10
    Illustration parfaite de l'adage "ne fait pas de ton cas une généralité".

    Pour finir d'argumenter, on peut mourir dans prince of persia, ose me dire que tu as plié les séquences en char d'un coup, les boss d'un coup, que tu a fait toutes les phases de plate-forme sans te planter. Quand bien même tu es un semi dieu, les dévelopeurs ont pensé a toi et inclu des zones secrètes, tu les a toutes trouvé ?
    Je ne m'attaque pas a Monkey Ball, répétitif, maniabilité épouvantable. Les versions puzzles étaient interressantes, cet épisode est raté.

    Après tu peux te battre contre le reste de la planète c'est ton problème si tu as de l'énergie a revendre. Ou alors tu peux la passer à jouer aux jeux qui toi te plaisent, et laisser les autres à ceux qui les apprécient.

  • kou4k

    29/08/2006 à 04h25

    Répondre

    j'ai haï, que dis-je, je hais toujours autant(c'est fort comme sentiment la haine, quand même...) FABLE, et pourtant, il a remporté de nombreux suffrages.
    Ca m'a dégouté, mais j'ai comparé mes arguments, et ai compris ce que cherchaient les autres joueurs ayant adoré.
    Je m'attendais à autre chose, eux ont été comblés.

    tout ca pour dire que je suis un très gros joueur, et que très peu de jeux sont rentrés dans mon panthéon plutôt exigeant.
    Heart of Darkness, un chef d'oeuvre, Crashs, de bons jeux avant les ènièmes suites commerciales, Gex, une très bonne maitrise de la 3d et un bon jeu, tomb raider, des précurseurs(avant le 4 , mais le 3 ).
    On a globalement les mêmes gouts, apparemment.

    mais PoP, pour moi, c'était un jeu de plate-forme banal et chiant...
    Puis, j'y ai joué, j'ai apprécié la jouabilité, qui, même si elle est ultra dirigée, est agréable, et l'ambiance sonore bien en phase avec le jeu.
    L'histoire, n'ayant rien de transccendant, m'a plu car elle est sympatique, magique et mille-et-unes-nuit-esque...

    Ce que j'en attendait était bien moins reluisant, peut-être que certains en attendaient tout autre chose...

  • Pedrof

    30/08/2006 à 07h30

    Répondre

    je réponds juste une fois à benreilly par une petite question :

    Benreilly, crois-tu aveuglément aux critiques de la presse ? leur accordes-tu une certaine toute puissance et te rallies-tu inaltérablement à leur jugement ?

    Si oui, alors tu es un mouton.
    Si non, à quoi sert alors ton déballage de statistiques ?

    Pour kou4k : au fond c'est sûr que Pop n'est pas un très mauvais jeu si je relativise. Mais je m'insurge contre ce statut culte que lui ont accolé nombre de magazines. Le jeu joue à fond la carte du baratin visuel, au détriment de la vraie liberté d'action et du challenge ludo-numérique. Et un ralenti à la matrix, un, et une musique hard rock pour les combats, une, et un filtre de glow pendant tout le jeu, un...
    Pour moi tout ça c'est pas de la qualité c'est du baratin. Si tu prends un jeu comme Ico par exemple, il propose pas ce genre d'effets esthétiques "branchés" mais un VRAI monde à explorer, une vraie ambiance, une vraie poésie, et un peu plus de challenge que PoP. On retrouve bien plus une dimension interactive dans Ico que dans PoP.

    Un exemple : au début, quand on se balade dans le château assiégé, à un moment on sort sur les remparts et au loin, sur un autre rempart, des soldats se combattent. La caméra fait un gros zoom sur eux pour bien qu'on voit que les programmeurs ont foutu un gros script de combat sur le rempart tout au fond, là-bas. Où elle est l'interactivité si je ne suis même plus libre de voir quelque chose ou de ne pas le voir ?

    Bref PoP va dans un sens à l'encontre de l'identité fondamentale du jeu vidéo, à savoir l'interactivité, et ça ça ne me plaît pas. Le joueur suit un rail, la caméra suit un rail : le jeu vidéo de demain, noté 9/10 dans Joypad. Il est beau l'avenir...

    Mais je garde espoir


    et kou4k, si t'aimes la plate-forme et si t'es sensible à l'ambiance dans un jeu, je te conseille largement Super Monkey Ball Adventure, ce jeu c'est une bouffée d'air frais ; quand t'y joues tu te trouves dans un univers immense et coloré, sans clipping, sans flou, net, propre et précis. T'as plein d'îles, tu peux voler entre elles... T'es totalement libre et t'as plusieurs défis sur chaque île, en plus de la quête de toutes les bananes à collecter. Sans compter quelques challenges du même style que les Mokey Ball classiques..

  • kou4k

    30/08/2006 à 10h10

    Répondre

    je n'ai encore jamais testé SMBA, mais c'est vrai qu'il a l'air interessant.
    les SMB sont des jeux originaux, et leur suite, réorientée dans la plate-forme, semble vraiment sympa.
    malheureusement, mes consoles sont toutes HS
    dernière en date, la XBOX qui n'a pas supporté 1h de trajet en plein mois de février le bide à l'air...

    mais dès que je récup une ps2, je teste ^^.

    ses appréciations sont moins bonnes, car je pense que les jeux qui sortent un peu du moule ne plaisent pas aux joueurs formatés par la pub et les graphismes.

    pour les test des mags, c'est vrai que certains ne sont pas des références en matière d'appréciation.....

  • Rick J.

    30/08/2006 à 12h37

    Répondre

    Pedrof a dit :
    Benreilly, crois-tu aveuglément aux critiques de la presse ? leur accordes-tu une certaine toute puissance et te rallies-tu inaltérablement à leur jugement ?


    Je la sentais venir plus vite que la lumière et j'ai déjà ma réponse toute faite.
    Figure toi que je suis la presse, que j'ai testé prince of persia pour un gros webzine, et que je lui ai mis une excellente note. Ensuite un tel déballage de statistique ne prouve qu'une chose : il y a un concensus de la presse ET des joeurs sur PoP 3. Si je suis un mouton alors tu es un marginal, ton avis EST marginal.
    Les statistiques ne sont là que pour souligner cet état de fait.

    Alors après tu peux sentir brûler en toi l'âme du révolutionnaire "tout le monde a tort mais je suis plus intelligent qu'eux j'ai raison mildiouuu !!!". Ou bien tu peux arrêter d'alimenter ce débat à la con en admettant que tes gouts ne rejoignent pas ceux de la majorité et que finalement tant mieux pour toi ça vaut pas le coup de continuer a déblatérer à l'infini.

  • dymE

    30/08/2006 à 15h53

    Répondre

    "Les règles de la démocratie veulent que ce soit la majorité qui ait raison.
    Et si la majorité avait tort ? Me direz-vous, ça ne change rien.
    La majorité aurait raison d'avoir tort."

    Le Chat

    Je ne m'exprimerai pas sur ce jeu, un bug fait que j'y suis bloqué à environ 60%, j'ai beau avoir invité tous les hardcore gamers que je connaissais, aucun n'a pu m'ouvrir ce foutu pont-levis avec les deux interrupteurs.

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein jeux vidéo c'est des tests de jeux vidéo et de l'actualité. Le dernier Mario sur Nintendo 3DS, le dernier Zelda sur Wii U, le dernier Assassin's Creed sur Xbox One, le dernier Infamous sur PS4, vous attirent ? Lisez ce qu'on en pense !

Rubriques