7/10

Pro Cycling Manager Saison 2011 : Le Tour de France - Test

Le cyclisme vous intrigue ? Découvrez-le sous toutes ses coutures, en profondeur, et sans dopage !

Niché dans un endroit désertique du monde commercial vidéoludique, Pro Cycling Manager jouit d'une non-concurrence que l'on pourra considérer à la fois comme une aubaine et comme un défaut majeur. Aubaine, parce qu'évidemment, l'absence d'adversaire sur le terrain le place comme seul représentant de son genre et devient l'achat prioritaire des amateurs de cyclisme ; défaut, parce que le jeu n'a guère besoin d'évoluer pour fonctionner auprès de son public qui n'a pas d'autre alternative, sans compter qu'il faut à la base avoir un intérêt certain pour la petite reine et le management pour l'apprécier.

Quoi qu'il en soit, à l'image d'un FIFA beaucoup plus populaire, une version actualisée se pointe chaque année et apporte son lot, plus ou moins important, de nouveautés. 2011, nous voici.


DR.
D'une année sur l'autre, l'assidu de la série saura vous convaincre qu'acheter chaque opus en espérant y voir de la véritable nouveauté était de l'argent foutu par les fenêtres, jusqu'à cette belle année 2010. Cyanide, conscient de l'état de stagnation de son soft, se reprend en main et entreprend de refondre totalement le moteur graphique, pour un résultat bien meilleur visuellement. On retrouve certes le même code dans cette version 2011, à quelques polygones près : les coureurs sont mieux dessinés et correspondent davantage à la réalité, malgré une inexpressivité problématique qui nous fait immédiatement penser aux films de Steven Seagal. En termes d'animation inexistante, il y a pire : le bord de la route a beau être peuplé, les spectateurs sont loin d'avoir le feu aux fesses et se contenteront de rester debout dans une attitude extrêmement passive.


DR.
On est également loin d'avoir affaire à une interface user friendly, et c'est bien l'une des rares fois où le manuel papier fourni dans la boîte sera vraiment indispensable, tout du moins pour le profane. Le jeu, très complet, se révèle un peu élitiste et assez hermétique par moment, mais offre néanmoins des raccourcis et des aides ponctuelles pour éviter d'être totalement perdu. Pour votre première partie, inutile d'essayer de gérer une étape en temps réel, vous ne saurez même pas quoi faire ni comment le faire, mieux vaut s'aider de la résolution automatique dans un premier temps et se consacrer à la partie management pur qui, elle, a vraiment quelque chose dans le ventre.


DR.
Car Pro Cycling Manager vous offre, surtout, l'occasion de gérer une équipe professionnelle de cyclisme sur plusieurs saisons, avec tout ce que cela implique : formation, stratégie, entraînement, bien-être des coureurs, sponsors, il y a énormément de choses à faire et il suffit de s'y plonger sérieusement pour se retrouver face à un énorme bouffe-temps. Si, comme beaucoup, vous pensiez que le Tour de France n'était qu'une bête course et que le concept d'équipe n'était là que pour faire plaisir aux sponsors, et bien vous apprendrez avec le jeu qu'il existe de véritables angles d'attaque et des concepts tactiques très élaborés, brièvement détaillés dans le manuel et développés inconsciemment à force de jouer. Et comparer un concept de ce genre à un jeu de management footballistique devient nettement moins absurde.


DR.
Le plus beau, le point qui va ravir le fan absolu de cyclisme, c'est qu'il y a du contenu, et de l'énorme. Le nombre de coureurs, de compétitions, d'étapes, et le relatif réalisme infligé à l'ensemble a de quoi donner le tournis. C'est en cela que le jeu devient encore plus passionnant, puisqu'il faudra véritablement composer son équipe, définir le leader et les équipiers, selon les difficultés à venir. On va probablement regretter que certains patronymes aient été modifiés, probablement pour des histoires de droits, mais la loi est la loi. Il faudra également séduire son sponsor en atteignant certains objectifs pas très faciles sous peine de voir l'argent alloué à la baisse, avec tout ce que cela entraîne.


DR.
Le nouveau point de cette 2011 concerne la gestion de l'espace et des collisions, qui apportent une nouvelle dimension stratégique au jeu. Comment réunir son équipe, comment rallier son porteur d'eau, comment retrouver son leader lorsque le peloton est une énorme masse dense qui empêche tout débordement ? Voilà un bon exemple de stratégie à mettre en place ou à éviter, et il faudra certainement du temps au débutant pour appréhender les nombreuses petites subtilités du cyclisme professionnel.

 

On râlera sur l'austérité de l'interface, les commentaires audio pas très inspirés, les musiques tout simplement encombrantes, et quelques temps de chargement longuets pour les rendus 3D, sans compter des bugs de collision avec certaines vues en pleine course - mais qu'importe, Pro Cycling Manager 2011 n'a jamais été aussi bon qu'aujourd'hui, il dispose d'une durée de vie hallucinante (gonflée par quelques succès à débloquer), et il est le seul dans son domaine. De plus, il offre au profane une occasion inespérée de comprendre quelque chose à un sport qui peut se révéler assez élitiste. N'est-ce pas là un tour de force ?

A propos de l'auteur

3 commentaires

  • Plax

    29/06/2011 à 13h22

    Répondre

    Ca a l'air super joli graphiquement en tous cas !http://jeux-video.krinein.com/test- ... 16493.html

  • Canette Ultra

    29/06/2011 à 13h34

    Répondre

    Ce n'est pas ma came ce genre de jeu mais j'ai apprécié le test.
    j'ai appris que le cyclisme n'était pas si facile que ça niveau stratégique.

  • Islara

    29/06/2011 à 17h53

    Répondre

    Et puis ça fait du bien de voir autre chose que des les adaptations sportives habituelles , en particulier le foot. Comme si'l n'y avait que ça dans la vie...

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein jeux vidéo c'est des tests de jeux vidéo et de l'actualité. Le dernier Mario sur Nintendo 3DS, le dernier Zelda sur Wii U, le dernier Assassin's Creed sur Xbox One, le dernier Infamous sur PS4, vous attirent ? Lisez ce qu'on en pense !

Rubriques