8/10

Professeur Layton et l'Etrange Village - Test

Très chouette titre à la croisée des mystères qui accompagnent habituellement le point and click et du programme d'entraînement cérébral. Pour le coup un mélange bien complet et bien savant, habillé de velours, et proposé aux volontés de fer.

Il y a parfois des énigmes sans réponse : beaucoup, des jeux qu'on n'attendait pas ; parfois et surtout des noms qu'on ne connait pas pour la plupart et qui apparaissent sans être annoncés et laissent le monde de l'inconnu nous envahir. Le professeur Layton fait partie de cette catégorie oh combien étrange et désinvolte. Il se pose en expert sans même s'annoncer et nous bluffe par sa présence si particulière.

Tout commence comme un bon vieil épisode de Sherlock Holmes (la série animée mais sans les animaux) avec un coup de crayon un peu plus nuancé tendance
Miyazaki. Le professeur Layton accompagné de son sidekick et apprenti Luke se dirigent vers le petit village de Saint-Mystère où ils sont attendus par la veuve d'un Baron nommé Reinhold qui vient de trépasser en laissant un testament un peu particulier. En effet, pour hériter du vieil homme fraîchement parti rejoindre une des plus grandes énigmes de l'univers, il faut trouver la célèbre pomme d'or, artefact dont on ne connait pas vraiment l'existence ou la provenance. Il se trouve que le village tout entier ainsi que ses habitants porte bien son nom car tout le monde s'exprime en énigmes et en puzzles de tous genres. Ce village à la française où les bérets ne se comptent même plus sera donc l'endroit de toutes vos réflexions, et préparez-vous bien car il va vous falloir du temps pour résoudre tous les tests et puzzles proposés par les personnages qui peuplent le coin... si jamais vous arrivez à vous y rendre pour commencer.

Le style graphique de ce jeu surprend dans un premier temps. Le crayonnage intempestif rappelle les meilleurs moments du « point and click » old school. On ne
va pas s'en plaindre, d'autant plus que la prise en main est assez facile et que la navigation est des plus agréable dans les rues de la capitale des secrets. De plus,  les tons neutres qui habitent les lieux sont du plus bel effet et il devient plaisant de reconnaître un élément caché dans le décor, se rajoutant un nouveau challenge à la longue liste qui nous y attend déjà. Les cinématiques ou phases de discussions deviennent des encadrés de bandes dessinées et proposent une action assez variée bien que statique, le tout enrobé d'une interface chouette et enjouée. La musique qui s'y rajoute est dans le même ton. Loin d'être gênante elle donne un peu de sérénité au chercheur que vous devenez petit à petit.

Il faut dire que vous aurez besoin de patience pour arriver au bout de tous ces casses-têtes. Le principe est simple. Vous rencontrez des gens ou remarquez des étrangetés par-ci ou par-là. Ces entrevues vous proposent ou imposent des
exercices de logiques déguisés en énigmes à plus ou moins tous les coins de rue. Chaque question vous rapporte des picarats dont la quantité se réduit si vous ne trouvez pas la réponse au premier coup. Pour vous aider vous aurez le droit à des indices dénichables plus ou moins partout dans le village. L'un dans l'autre ces petites réponses vous accompagnent le long de votre aventure pour vous permettre de découvrir de nouveaux passages, de nouvelles rues et de nouvelles questions jusqu'à la découverte de l'objet de vos convoitises et votre raison d'être parti si loin de chez vous... mais surtout d'entraîner vos cerveaux ramollis par tous ces jeux idiots que vous aimez tant. En résumé, c'est une manière détournée de reprendre les succès de la DS en termes d'entraînement cérébral. Toutefois, le paquet est beaucoup plus joli et se permet de vous mettre en immersion là où ses prédécesseurs ne faisaient que vous proposer de l'exercice quasi scolaire.

Les curieux aimeront donc ce titre assez inattendu au packaging peu aguichant et pourtant si représentatif du soft (intel inside en quelque sorte). Grosso modo vous n'aurez pas grand chose à y gagner si ce n'est beaucoup de satisfaction et un peu
plus de confiance en votre système cérébral, ce qui n'est déjà pas mal. Le lien narratif vous engagera même dans un dialogue avec vous même en vous permettant de jouer le maître et l'apprenti de manière intermittente. Le tout est assez évolutif et s'adresse à un public assez large. Plus la question est difficile plus l'enquêteur en herbe se fera violence bien évidemment mais la quête principale ne semble pas demander beaucoup plus que cela. A vous de savoir si ce genre de passe-temps vous parle. Il s'agit après tout d'un jeu qui cible une fois de plus la famille au sens large avec des mini-jeux, des puzzles et autres babioles pour passer le temps. Alors la question reste la même que souvent : Casual ou Gamer.


En tout cas voici une bonne surprise bien agréable que nous fait Nintendo. Loin de l'aventure action du récent Disaster Day of Crisis, Le professeur Layton et l'étrange village vous proposera tout ce qui est implicitement écrit dans le titre. Des personnages intéressants et des énigmes d'un bon niveau dont certaines vous rappelleront des mini-jeux flash reçus dans votre boîte mail professionnelle, le tout enrobé par un gameplay efficace : pour les amoureux de la logique et les passionnés du mystère de l'esprit.

 

A découvrir

Gears of War 2 - Test

Partager cet article

A propos de l'auteur

8 commentaires

  • hiddenplace

    27/11/2008 à 23h31

    Répondre

    Ca a l'air très chouette [img]http://www.krinein.com/forum/images/smilies/smile.gif"%20border="0[/img]

  • knackimax

    28/11/2008 à 00h14

    Répondre

    Si on peut mais action limitée aux SOS qui correspondent a un indice quand vous voulez et aussi des pièces de puzzle et autre petits trucs et machins qui trainent. Mais c'est pas un point and click traditionnel si c'est ce que tu voulais dire. Le coeur du jeu c'est les énigmes.

  • Anonyme

    06/12/2008 à 22h42

    Répondre

    extraordinaire !!! encore !!!

  • Anonyme

    26/12/2008 à 20h13

    Répondre

    Ce qui est dommage avec ce jeu c'est que si on arrive pas a repondre a une enigme on peut pas continué mais bon dans l'ensemble il est quand meme bien il faut baucoup reflechir

  • Islara

    27/03/2010 à 14h47

    Répondre

    Je suis totalement dans la lignée du chroniqueur et ai apprécié délicieusement ce mélange des genres : des énigmes, des classiques et des originales, mais surtout des vraies de vraies (parfois anciennes de plusieurs millénaires) + une trame principale genre point'n click à l'histoire envoûtante et qui se serait suffit presque à elle-même, + d'autres petits jeux annexes ; sans oublier en plus un petit lien avec le 2ème opus.


    Et quelle bande-son ! Trop rarement, sur DS, on a des vraies musiques (comme dans Phoenix Wright, Big Bang Mini ou Nervous Brickdown) qu'on aurait envie de réécouter, et ça tombe bien car on peut débloquer un menu "secrets" qui donne accès à toutes les musiques et vidéos du jeu...


    Bon, quand même il y a quelques défauts :


    1) les énigmes n'ont pas toujours grand chose à voir avec l'intrigue, ça déroute un peu au début ;

    2) il y a très rarement, mais j'en ai trouvé, des erreurs tout simplement ; c'est quand même domage pour un jeu de ce style ;

    3) les énoncés ne sont pas toujours bien clairs (pb de traduction probablement) ce qui oblige à recommencer plusieurs fois selon les différentes options laissées ouvertes par l'énoncé ;

    4) dernier et plus gros défaut : trop d'énigmes nécessitent un certain niveau de mathématiques (algèbre + géométrie) et seront donc inaccessibles à certaines personnes ; une véritable énigme doit être accessible à tous quel que soit son niveau de connaissance. Ce défaut entraînera je pense de la frustration pour certains tout en facilitant le travail à d'autres (= aussi frustration car il n'y a rien de plus plaisant que de réussir après avoir durement cravaché donc c'est très frustrant de réussi trop facilement une énigme). Double gâchis.


    Evidemment, ce jeu ne conviendra pas à ceux qui n'aiment pas le point'n click, la réflexion à outrance ou les jeux dépourvus de toute action.


    A consommer par petite touche, on ne résout pas 10 énigmes d'un coup et il y en a 135...

  • Anonyme

    08/10/2010 à 18h15

    Répondre

    J'ai beaucoup apprécié Pr Layton et l'étrange village, un mélange de jeu d'aventure et de réflexion. La difficulté des énigmes est bien dosée, c'est parfois facile mais il faut bien réfléchir pour trouver la bonne réponse. Il suffit de penser autrement car la réponse n'est pas toujours évidente. Et je trouve ça très bien, notre cerveau a besoin de gymnastique pour éviter de penser betement. Les indices sont là pour aider mais il ne faudra pas en abuser pour ne pas avoir l'impression d'être assisté. J'apprécie les graphismes,  et particulièrement les séquences "dessin animés". Il y a aussi des bonus assez conséquents, dont une en lien avec la suite. En un mot, c'est excellent. Vivement la suite

  • Anonyme

    08/10/2010 à 18h20

    Répondre

    J'ajoute en point négatifs, certaines énigmes mal énoncées, qui nous enduit en erreur. Des problèmes de traductions sans doute ! J'ai aussi trouvé une énigme dont je ne suis pas du tout d'accord avec la solution, ça concerne les probabilités de trouver 4 as avant le joker. Enfin, J'espère que la suite saura être plus clair dans l'énoncé.

  • Anonyme

    01/11/2016 à 21h28

    Répondre

    en effet, je pense que la solution de l'énigme 102 est fausse (combien de chances de tirer les 4 as avant le joker). Certes la réponse ne dépend pas du nombre total de cartes (qu'il y ait 48 autres cartes, ou 32, ou que sais-je, cela n'a pas d'importance), mais la réponse n'est pas aussi triviale que celle donnée par le jeu. Ce n'est pas 20% mais
    80% x 75% x 66%* x 50% = 10%
    * 2/3
    En effet, lors de la première pioche il y a 4 fois plus d'as que de joker (80% de chances de tirer un as) puis une fois l'as tiré il y a 3 fois plus d'as que de joker (donc 3 chances sur 4 de tirer un as = 75%) puis 2 fois plus d'as (2 chance sur 3 de tirer un as) et enfin il restera un as et un joker (donc une chance sur 2 de tirer l'as, soit 50%). Pour que l'on ait tiré tous les as avant le joker il faut que toutes ces probabilités se réalisent, l'une après l'autre, il faut donc les multiplier (révisez vos cours de math...)

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein jeux vidéo c'est des tests de jeux vidéo et de l'actualité. Le dernier Mario sur Nintendo 3DS, le dernier Zelda sur Wii U, le dernier Assassin's Creed sur Xbox One, le dernier Infamous sur PS4, vous attirent ? Lisez ce qu'on en pense !

Rubriques