9.5/10

Programme d'entraînement cérébral du Dr Kawashima - Test

L'on a pu remarquer que Nintendo a toujours eu le souci, depuis la sortie de la DS, de repenser le jeu vidéo sur console, d'élargir le champ d'action de celui-ci, de produire ou créer des jeux toujours plus inédits et originaux, bref d'être toujours ce que Nintendo a été : un pionnier. La sortie de jeux comme Meteos ou Trauma Center, qui n'auraient pas existé sans l'écran tactile, ou de jeux d'enquête pure (Another Code, Ace Attorney), qui étaient jusqu'ici l'apanage des jeux PC, en étaient des illustrations assez frappantes.

Mais, là, en éditant un « jeu » (si tant qu'on puisse encore le dénommer ainsi) s'apparentant à une thérapie médicale pour cerveau fatigué, Nintendo a franchi un pas supplémentaire qui relève du génie !

Certains pourraient dire que cela relève plutôt de la bouffonnerie et que Nintendo doit rester à sa place et ne pas se prendre pour un médecin ; mais quand l'on sait que le Professeur Ryuta Kawashima existe vraiment, qu'il est professeur à l'université de Tohoku, qu'il est chercheur de la Brain Imaging Research, que tous les exercices du jeu ont été testés en laboratoire par topographie optique en mesurant l'activité cérébrale pendant que le sujet effectuait les exercices, que lesdits exercices ont été testés sur une palette de 120 personnes âgées de 20 à 70 ans (en prenant 20 personnes par tranche d'âge) pour permettre de faire les évaluations de l'âge du cerveau, on ne rigole plus, on hallucine.

Reste à savoir ce que pourraient en dire les médecins français, assez silencieux pour le moment.

Alors évidemment, écoliers, adolescents ou étudiants, vous n'êtes pas concernés. Vous passez la majeure partie de votre temps à stimuler votre cerveau par votre scolarité et vos études (à moins que vous ne soyez un cancre). Votre cerveau n'a donc pas besoin de ce « jeu ».

Par contre, chers jeunes travailleurs de la trentaine, ou père ou mère de famille de la quarantaine et plus, soyez attentifs, vous ne soupçonnez pas à quel point vous avez pu devenir lents d'esprits et oublier toutes vos tables de multiplication en si peu d'années. Des personnes à peine âgées de 30 ans (véridique, j'en suis témoin) sont capables d'écrire 6X1 = 7 et d'avoir, au moment de l'évaluation de l'âge de leur cerveau, plus de 60 ans ! Terrifiant, non ?


Principe

Le principe du « jeu » est donc simple : après avoir évalué l'âge de votre cerveau la 1ère fois que vous allumez la console, vous effectuez (de préférence tous les jours) les 4 exercices de base proposés, afin de vous « remuscler » le cerveau, comme un sportif qui s'entraîne pour améliorer ses performances physiques.

Au fur et à mesure de vos entraînements et de vos progrès, vous accédez à des exercices plus difficiles.

Un enregistrement de vos résultats sur graphiques vous permet de visualiser (avec un certain soulagement) vos progrès.

Et un menu « évaluation » vous permet à tout moment de refaire l'évaluation de votre cerveau et de vérifier si votre entraînement a été efficace.

Question temps, soyez rassurés : faire les 4 (puis 5 et 6 etc...) entraînements quotidiens ne demande pas plus de 5 minutes. Ne vous cherchez donc pas d'excuse pour fuir la réalité : si vous le voulez, vous pouvez jouer tous les jours au Programme d'entraînement cérébral du Dr Kawashima.

Evidemment, l'écran tactile et le microphone convenaient parfaitement à un tel « jeu ». Le seul léger bémol vient de la reconnaissance, pas toujours optimale, de l'écriture ou de la voix. Un très léger temps d'adaptation est donc nécessaire pour que les résultats ne soient pas faussés par les erreurs de reconnaissance. N'hésitez donc pas à refaire une seconde fois le test d'évaluation de votre cerveau pour être sûr du résultat, d'autant qu'il est assez affligeant comme ça.

On notera que le Programme d'entraînement cérébral a effectué une autre innovation de taille : il est le 1er jeu où l'on tient la console comme un livre, les 2 écrans s'apparentant alors à des pages. Et en plus, l'écran tactile peut être placé à gauche pour les gauchers.


Exercices à disposition

Les exercices mis à la disposition du joueur sont assez variés et même surprenants : si l'on trouve assez logique que le calcul mental « muscle » notre cerveau, l'on n'imaginait pas que la lecture à voix haute ou le décompte de syllabes feraient aussi partie de la panoplie des exercices les plus stimulants.

L'exercice de mémoire, s'il est classique dans son principe, est assez drôle dans sa mise en pratique : visualiser et mémoriser en moins d'une seconde (gloups) les 4 chiffres (ou plus) affichés à l'écran dans des cases, puis toucher dans l'ordre croissant les cases vides qui apparaissent la seconde d'après sur l'écran tactile.

Dans un autre style, le « Va-et-vient » vous fait compter des habitants qui entrent et sortent d'une maison (de plus en plus vite) et vous demande combien il en reste à la fin.

Pour les fans du très-à-la-mode Sudoku, sachez qu'un menu complet lui est consacré et que le Pr Kawashima le recommande vivement.


Convivialité

Malgré son objectif très sérieux d'entretien de nos méninges et malgré son principe lassant d'entraînement, le logiciel peut quand même être qualifié de « jeu ».

Le ludique et le convivial y sont omniprésents : en plus du classique système de déblocage, un mode VS vous permet de rivaliser avec vos amis ; des petits suppléments vous font faire des dessins que vous comparez (avec crises de rire à l'appui) avec les 3 autres utilisateurs, puisque 4 unités de sauvegarde sont à votre disposition ; une icône représentant le Pr Kawashima vous parle de la pluie et du beau temps quand vous allumez la console, vous encourage quand vous n'êtes pas à votre maximum ou vous révèle certaines astuces marrantes pour lui faire retirer ses lunettes ou autres petites choses ; vous tamponnez votre calendrier chaque jour pour valider votre entraînement, avec un tampon que vous pouvez personnaliser.

Et des musiques sympathiques et bruitages rigolos ajoutent encore un plus à cette atmosphère agréable.

Finalement, cette convivialité est peut-être toute la force du Programme d'entraînement cérébral : le sérieux se mélange au ludique pour allier l'utile à l'agréable et mieux stimuler l'envie du joueur. Or, plus le joueur se fera plaisir, plus il sera motivé et plus il sera performant. Le pari est donc gagné jusqu'au bout pour le Pr Kawashima et son équipe : vos résultats n'en seront alors que meilleurs et votre cerveau encore plus au top de ses capacités.


Ecoliers, ado et étudiants, j'ai dit et je maintiens que le Programme d'entraînement cérébral n'était pas pour vous, certes. Mais vous en ferez à mon sens excellent usage en l'offrant à vos parents à Noël ou à toute autre occasion. En plus de l'éternelle reconnaissance qu'ils vous devront, cela les incitera peut-être à avoir une meilleure perception des jeux vidéos, ces jeux vidéos qu'ils ont toujours maudits jusqu'ici.


PS : dans le même genre, à titre comparatif, à noter que Cérébrale Académie, sorti environ un mois après, est plus ludique mais moins sérieux, moins structuré et est dépourvu d'évaluation.

A propos de l'auteur

0 commentaires

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein jeux vidéo c'est des tests de jeux vidéo et de l'actualité. Le dernier Mario sur Nintendo 3DS, le dernier Zelda sur Wii U, le dernier Assassin's Creed sur Xbox One, le dernier Infamous sur PS4, vous attirent ? Lisez ce qu'on en pense !

Rubriques