5/10

Project Gotham Racing 4 - Test

Il était une fois un jeu qui était plutôt beau, plutôt bien conçu, plutôt bien développé... Et qui pourtant finit crapaud, au fond du placard.

A l'heure actuelle, difficile de ne pas regarder tout nouveau jeu reprenant des thématiques rabâchées avec un oeil abusé. Quand sort une énième licence de FPS, on crie à la redite... puis on s'installe et on observe pour constater à quelle point les nouveauté sont présentes, et jusqu'où le jeu présente un intérêt particulier.

Avec Project Gotham Racing 4, nous rencontrons ce même cas de figure. Tout une multitude de jeux de courses existe déjà, et pas des moindres (pour n'en citer qu'un : Colin McRae Dirt). Pourtant, en bon joueur attentif on espère toujours un renouveau du genre, une vraie bonne idée qui décoiffe.

Project Gotham Racing 4 c'est avant tout une esthétique lêchée (il y a mieux ailleurs, mais le niveau est malgré tout élevé), accompagnée de courses quelque peu répétitives. Ne m'en voulez pas, mais je ne puis cacher qu'à peine quelques minutes après le début des courses l'ennui m'envahit. La faute à l'absence de dégâts réels ? Sans doute pas, l'aspect arcade n'est pas toujours une plaie.

J'oserai parler d'un jeu trop lisse, pas assez fun, pas assez interactif. Le sport automobile, c'est l'esprit de compétition, mais surtout, et avant tout, la passion de la conduite. Et là... rien, que dalle, niet. Pas de quoi se plier en deux, ni même faire trembler fébrilement sa manette. Passer plusieurs heures en automobile histoire de compléter le jeu ? Même pas en rêve !

Pourtant, on peut parier que PGR4 saura ravir une partie du public aimant rouler en deux ou quatre roues, et que contrairement à l'avis énoncé ici, d'autres joueurs n'auront ressentis qu'excitation et joie de vivre en manipulant leur carrosserie. Tant mieux pour eux.

 

A découvrir

Gears of War - Test

Partager cet article

A propos de l'auteur

Guillaume est le fondateur et le rédacteur en chef de Krinein. Curieux et passionné par la culture au sens large, il poursuit sa route sur les chemins tumulteux de la critique culturelle.

4 commentaires

  • Anonyme

    05/12/2007 à 09h12

    Répondre

    Il y a des disciples du temple de la Fenixade par ici je vois.

  • Anonyme

    05/12/2007 à 13h34

    Répondre

    Moi je suis d'accord avec la critique.


    J'ai téléchargé la démo sur le Xbox Live et ben heureusement parceque j'étais sur le point de l'acheter et en fait après avoir joué à jeu du calibre de Forza 2 , ce jeu ne pèse pas lourd! 

  • EvilPNMI

    06/12/2007 à 17h50

    Répondre

    Metropolis Street Racer souffrait des mêmes défauts, je vois que quatre suites plus tard, ça ne change pas vraiment. =)

  • Sylvman

    06/12/2007 à 21h26

    Répondre

    Encore que PGR3 à sa sortie faisait bien son travail de jeu next-gen,
    graphiquement parlant bien sur. Il y a presque deux ans, le rendu était
    assez impressionnant par rapport à ce qui avait jusqu'alors été fait.
    Aujourd'hui, il est vrai qu'avec des jeux tels que Colin McRae : DIRT
    ou encore Forza Motor 2, la concurence est devenue bien plus rude. Il
    semble toutefois que le style urbain de PGR4 lui permette de se faire
    une niche dans la ludothèque des aficionados des jeux de course.

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein jeux vidéo c'est des tests de jeux vidéo et de l'actualité. Le dernier Mario sur Nintendo 3DS, le dernier Zelda sur Wii U, le dernier Assassin's Creed sur Xbox One, le dernier Infamous sur PS4, vous attirent ? Lisez ce qu'on en pense !

Rubriques