8/10

Rallisport challenge 2 - Test

Après le succès de l'excellent PGR2, il fallait un digne complément. La force de PGR2 c'est l'asphalte, celle de Rallisport challenge 2 c'est la terre. Et de la terre croyez moi, vous n'en mangerez jamais autant qu'ici, et vous allez en redemander. Après un premier essai à la sortie de la console, Rallisport challenge premier du nom avait réussi à nous faire saliver devant ses graphismes excellents et son bump mapping superbement utilisé. Mais ce n'était qu'un coup d'essai un peu comme un échauffement.

Graphiquement, ce deuxième opus se dresse comme le plus beau jeu de rally, toutes machines confondues. Jamais la terre n'avait autant ressemblé à de la terre, le bump mapping ici est utilisé comme il se doit et les textures de chaque courses sont fines et variées. Que se soit de nuit, sous la pluie, dans le brouillard ou en plein jour, vous allez très souvent restez la bouche ouverte car, il est vrai que dans ce jeu on passe très souvent son temps à regarder le paysage tant ce dernier est bien rendu. Ici, point de clipping apparant ou autres problèmes de ce genre, à part quelques éléments un peu aliasés, rien ne pourra vous faire dire qu'il y a plus beau ailleurs. Les véhicules sont extrêmement bien modélisés. Vraiment, je ne sais pas comment vous décrire ce que l'on ressent, sauf peut être au niveau de la maniabilité.

Cette dernière est très très arcade. Ne vous attendez pas à un Colin MacRae, car ici lorsque vous prenez le volant, vous savez tout faire. Même le plus nul de tous les joueurs peut arriver à faire une belle course. C'est un problème chez certains et un bonus chez d'autres. En tous cas les commandes répondent au doigt et à l'oeil et c'est on ne peut plus intuitif.

De la musique et des sons, ici comme dans beaucoup de jeux Xbox, vous pouvez mettre vos propres morceaux. Ce qui est vraiment excellent car quoi de mieux que de courir sur une piste à fond les manettes et sur des musiques que l'on a choisi. Les bruitages sont réalistes et les rapports de boite des vieilles voitures comme des récentes sont très fidèles à la réalité.

La durée de vie de ce jeu est énorme en solo, vous avez 4 modes de difficultés à terminer pour pouvoir avoir toutes les pistes et tous les véhicules, et ce n'est pas en une après midi que ce jeu sera bouclé. Avec ses modes de jeu différents comme le rally cross, le rally normal, le rally sur glace, le rally de côte et le rally de croisement, vous n'allez pas vous ennuyer. De surcroît le mode multijoueur en écran splitté est jouissif, ici les graphismes sont pratiquement égaux (à quelques coups de lag près) à la partie en solo. Il n'y a qu'à 4 ou là ça devient un peu moins visible, mais pourquoi s'embêter à 4 sur une télé alors que l'on peut aller sur le live. Et là comme pour PGR2 le jeu reprends une deuxième vie.

En résumé, je dirais que tous les amateurs de rally et de courses automobiles se doivent d'avoir ce jeu, même si les pointilleux de la simulation vont se mettre à hurler.

A découvrir

Doom 3 - Test

Partager cet article

A propos de l'auteur

0 commentaires

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein jeux vidéo c'est des tests de jeux vidéo et de l'actualité. Le dernier Mario sur Nintendo 3DS, le dernier Zelda sur Wii U, le dernier Assassin's Creed sur Xbox One, le dernier Infamous sur PS4, vous attirent ? Lisez ce qu'on en pense !

Rubriques